Navigation
Search
TSX:OSK $5.15

Nouvelles

Nouvelles

Osisko Débute Les Travaux De Forage Sur La Ligne D’extension À 1400 Mètres Au Lac Windfall

(Montréal, le 3 février 2017).  Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer le début des travaux de forage sur la ligne d’extension située à 1400 mètres au nord-est du gîte principal Windfall, sur son projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans le canton d’Urban au Québec. Les récents travaux de forage sur les lignes d’extension à 200 mètres, 400 mètres et 600 mètres ont permis d’agrandir considérablement l’étendue de minéralisation aurifère connue à Windfall (voir communiqué d’Osisko daté du 11 janvier 2017). Les travaux de forage sur la ligne d’extension à 800 mètres sont présentement en cours et la nouvelle série de sondages sur la ligne à 1400 mètres a pour but d’explorer le potentiel du creux magnétique linéaire orienté au nord-est, à une distance de 800 mètres du dernier intervalle minéralisé (sondage OSK-W-16-760).

Deux autres sondages d’exploration seront également entrepris prochainement, le long d’une faille orientée nord-nord-est, interprétée comme une subsidiaire à la structure Windfall, qui est aussi caractérisée par des dépressions magnétiques. Le premier sondage testera le socle directement sous le lac Windfall, à 2,8 kilomètres au nord du gîte, tandis que le deuxième sondage est situé à 1,9 kilomètre à l’ouest-sud-ouest du gîte.

Personne qualifiée
Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Jean-Philippe Desrochers, Ph.D., géo., chef de projet principal sur le projet aurifère du Lac Windfall et personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall
Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales sont présentement estimées à 2 762 000 tonnes à 8,42 g/t Au (748 000 onces) dans la catégorie indiquée et à 3 512 000 tonnes à 7,62 g/t Au (860 000 onces) dans la catégorie présumée (tiré d’un rapport technique daté du 10 juin 2015, intitulé « Preliminary Economic Assessment of the Windfall Lake Gold Property, Quebec, Canada » avec une date d’effet au 28 avril 2015, préparé conformément au Règlement 43-101). Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La majeure partie de la minéralisation se trouve dans la zone Principale, orientée sud-ouest/nord-est et formée d’un empilement de lentilles minéralisées, qui mesure environ 600 mètres de large par au moins 1 400 mètres de long. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 500 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 870 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue vers la surface et en profondeur dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.
Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans le secteur avoisinant d’Urban-Barry (82 400 hectares), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord de l’Ontario. Osisko demeure bien financée puisqu’elle dispose d’environ 90 millions de dollars en trésorerie et en équivalents de trésorerie, ainsi qu’environ 50 millions de dollars en placements de capitaux propres.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs
Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le début d’un programme de forage sur la ligne d’extension à 1400 mètres du gîte du Lac Windfall; l’augmentation de l’étendue de minéralisation aurifère connue à Windfall; l’objectif visé par le programme de forage, soit d’explorer l’axe magnétique aéroporté à 800 mètres au nord-est du dernier intervalle minéralisé; la fiabilité prospective de toute minéralisation aurifère déjà connue à Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités; la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « déjà connue », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées, mais impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats estimés ou attendus, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation de la Société dans des propriétés; la capacité d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
John Burzynski, président et chef de la direction
Téléphone : (416) 363-8653