Navigation
Search
TSX:OSK $4.10

Nouvelles

Nouvelles

Osisko Obtient 61,8 g/t Au Sur 2,5 Mètres À Lynx

Le couloir Lynx 4 prolongé de 235 mètres en direction NE

(Toronto, le 12 octobre 2017)  Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans le canton d’Urban, dans la région de l’Abitibi au Québec. Le programme de forage de 800 000 mètres combine du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte principal de Windfall et du gîte adjacent de Lynx (situé immédiatement au nord-est de Windfall). Les nouveaux résultats d’analyse significatifs de 19 intervalles dans 11 sondages provenant du forage d’expansion et intercalaire ciblant le gîte Lynx sont présentés dans le tableau ci-dessous.
 
Les nouveaux résultats comprennent notamment : 61,8 g/t Au sur 2,5 mètres dans le sondage OSK-W-17-953; 21,2 g/t Au sur 4,3 mètres dans le sondage OSK-W-17-1169; 16,9 g/t Au sur 4,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-1190; et 29,8 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-881. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

Sondage De
(m)
À
(m)
Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t)
coupé à 100 g/t
Zone Couloir
OSK-W-17-856 270,4 276,0 5,6 5,03   Lynx 2 Lynx
incluant 270,4 271,0 0,6 13,1  
incluant 274,0 275,0 1,0 15,2  
OSK-W-17-881 360,5 364,7 4,2 6,54   Lynx 2 FW Lynx
incluant 362,0 363,4 1,4 15,1  
  384,0 386,0 2,0 29,8   Lynx 2 FW Lynx
incluant 385,0 386,0 1,0 59,4  
OSK-W-17-923 928,2 931,2 3,0 4,33   Couloir Lynx 4 Lynx
OSK-W-17-953 433,0 435,5 2,5 61,8 33,3 Lynx 2 Lynx
incluant 433,7 434,5 0,8 189 100
OSK-W-17-998 325,0 329,5 4,5 4,78   VNCR Lynx
OSK-W-17-1003 131,1 133,7 2,6 5,18   Lynx 1 Lynx
incluant 131,1 131,9 0,8 16,8  
  213,1 215,1 2,0 19,5   Lynx 2 Lynx
incluant 213,1 213,9 0,8 46,3  
OSK-W-17-1121 335,4 337,7 2,3 19,0   VNCR Lynx
incluant 336,2 336,9 0,7 58,8  
  421,9 424,0 2,1 3,34   VNCR Lynx
  435,0 437,7 2,7 8,62   VNCR Lynx
incluant 436,0 437,7 1,7 13,7  
OSK-W-17-1123 130,0 132,1 2,1 11,6   Lynx 2 Lynx
incluant 130,9 131,3 0,4 47,5  
OSK-W-17-1128 423,5 429,0 5,5 3,85   Lynx 3 Lynx
  459,0 461,0 2,0 5,00   Lynx 2 Lynx
  1203,9 1206,2 2,3 14,0   Lynx 6 Lynx
incluant 1205,0 1206,2 1,2 25,7  
OSK-W-17-1169 1037,7 1040,1 2,4 7,14   Lynx 4 Lynx
incluant 1039,7 1040,1 0,4 21,8  
  1104,2 1108,5 4,3 21,2   Lynx 4 Lynx
incluant 1107,5 1108,5 1,0 42,4  
OSK-W-17-1190 538,6 541,1 2,5 11,0   Couloir Lynx 4 Lynx
  548,0 552,0 4,0 16,9   Couloir Lynx 4 Lynx
incluant 549,0 549,7 0,7 57,2  

Remarques :
1. L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité » ci-dessous.
2. Définitions : FW = éponte inférieure; VNCR = veine à texture crustiforme.

Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur
(m)
UTM E UTM N Section
OSK-W-17-856 331 -52 291 453292 5434909 3425
OSK-W-17-881 136 -48 867 453217 5435342 3575
OSK-W-17-923 137 -56 1062 453607 5435603 4025
OSK-W-17-953 131 -48 762 453218 5435353 3575
OSK-W-17-998 330 -57 372 453313 5434909 3425
OSK-W-17-1003 329 -59 366 453223 5434910 3350
OSK-W-17-1121 335 -64 465 453436 5434958 3550
OSK-W-17-1123 336 -46 345 453313 5434972 3475
OSK-W-17-1128 129 -53 1419 453272 5435392 3650
OSK-W-17-1169 129 -55 1437 453330 5435468 3725
OSK-W-17-1190 151 -49 1179 452905 5435152 3200

 

OSK-W-17-856 a recoupé la zone Lynx 2 avec une teneur de 5,03 g/t Au sur 5,6 mètres (incluant 13,1 g/t Au sur 0,6 mètre et 15,2 g/t Au sur 1,0 mètre). La minéralisation contient jusqu’à 18 % de pyrite, 5 % de veines de quartz-carbonate et des veines de tourmaline ptygmatiques associées à des bandes riches en silice.

OSK-W-17-881 a rencontré deux intervalles minéralisés : 6,54 g/t Au sur 4,2 mètres (incluant 15,1 g/t Au sur 1,4 mètre) et 29,8 g/t Au sur 2,0 mètres (incluant 59,4 g/t Au sur 1,0 mètre). Les deux intervalles sont associés à la zone Lynx 2 FW et se trouvent aux contacts entre une rhyolite et un gabbro. La minéralisation contient jusqu’à 1 % de pyrite en filonnets et des veines de quartz-tourmaline dans une zone d’altération en séricite et fuchsite.

OSK-W-17-923 a obtenu une teneur de 4,33 g/t Au sur 3,0 mètres dans un gabbro fortement altéré en séricite et fuchsite. La minéralisation contient jusqu’à 2 % de pyrite, 2 % de pyrite en filonnets et de petites veines à texture crustiforme. L’intervalle peut être corrélé au couloir Lynx 4 et permet de prolonger la zone de 235 mètres au nord-est du sondage OSK-W-17-836 (116 g/t Au sur 2,4 mètres avant coupure, résultats publiés le 23 mai 2017).

OSK-W-17-953 a rencontré la zone Lynx 2 avec une teneur de 61,8 g/t Au sur 2,5 mètres avant coupure (incluant 189 g/t Au sur 0,8 mètre) ou 33,3 g/t Au sur 2,5 mètres après coupure. La minéralisation est encaissée dans un gabbro fortement silicifié, séricitisé et fuchsitisé contenant 3 % de pyrite en filonnets, 2 % de pyrite disséminée et de petites veines à texture crustiforme.

OSK-W-17-998 a recoupé une veine à texture crustiforme qui a livré une teneur de 4,78 g/t Au sur 4,5 mètres entre les zones Lynx 2 et Lynx 3. La veine contient jusqu’à 7 % de pyrite disséminée, 3 % de tourmaline et des veines ptygmatiques.

OSK-W-17-1003 a recoupé deux intervalles minéralisés : 5,18 g/t Au sur 2,6 mètres (incluant 16,8 g/t Au sur 0,8 mètre) dans la zone Lynx 1, et 19,5 g/t sur 2,0 mètres (incluant 46,3 g/t Au sur 0,8 mètre) dans la zone Lynx 2. Le premier intervalle contient jusqu’à 5 % de pyrite en amas, 5 % de chalcopyrite et des veines à texture crustiforme, au sein d’un gabbro fortement séricitisé. Le deuxième intervalle se trouve au contact entre un gabbro et une rhyolite fortement séricitisée. De la fuchsite a aussi été observée. La minéralisation se compose de 10 % de pyrite en filonnets et quelques veines de tourmaline ptygmatiques.

OSK-W-17-1121 contient trois intervalles avec des veines à texture crustiforme : 19,0 g/t Au sur 2,3 mètres (incluant 58,8 g/t Au sur 0,7 mètre), 3,34 g/t Au sur 2,1 mètres et 8,62 g/t Au sur 2,7 mètres (incluant 13,7 g/t Au sur 1,7 mètre). Le premier intervalle se trouve entre les zones Lynx 1 et Lynx 2, tandis que les deux autres sont à l’intérieur de la zone Lynx 3. Tous les trois sont encaissés dans un gabbro silicifié et la minéralisation contient jusqu’à 6 % de pyrite disséminée, jusqu’à 2 % de sphalérite disséminée avec des filonnets de pyrite.

OSK-W-17-1123 a obtenu une teneur de 11,6 g/t Au sur 2,1 mètres (incluant 47,5 g/t Au sur 0,4 mètre) dans la zone Lynx 2. La minéralisation se compose de 20 % de pyrite en filonnets accompagnée d’une forte altération en silice, au contact entre une rhyolite et une andésite.

OSK-W-17-1128 a recoupé trois intervalles minéralisés : 3,85 g/t Au sur 5,5 mètres dans la zone Lynx 3, 5,00 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx 2 et 14,0 g/t Au sur 2,3 mètres (incluant 25,7 g/t Au sur 1,2 mètre) dans la zone Lynx 6. Le premier intervalle contient jusqu’à 2 % de veines de quartz fumé dans une rhyolite fortement silicifiée, le deuxième intervalle est encaissé dans un gabbro, et le troisième intervalle contient jusqu’à 1 % de pyrite disséminée au contact entre une intrusion porphyrique felsique et un gabbro.

OSK-W-17-1169 a recoupé deux intervalles minéralisés : 7,14 g/t Au sur 2,4 mètres (incluant 21,8 g/t Au sur 0,4 mètre) et 21,2 g/t Au sur 4,3 mètres (incluant 42,4 g/t Au sur 1,0 mètre). Les deux intervalles sont corrélés à la zone Lynx 4. Le premier est un dyke porphyrique felsique recoupant la rhyolite encaissante. La minéralisation contient jusqu’à 15 % de pyrite en filonnets et des filonnets de pyrite-tourmaline. Le deuxième intervalle se compose de pyrite semi-massive avec des traces de sphalérite, encaissées dans une rhyolite fortement silicifiée.

OSK-W-17-1190 a recoupé deux intervalles minéralisés : 11,0 g/t Au sur 2,5 mètres et 16,9 g/t Au sur 4,0 mètres (incluant 57,2 g/t Au sur 0,7 mètre). La minéralisation dans les deux intervalles contient jusqu’à 10 % de pyrite disséminée et des veines de quartz-tourmaline. Le premier intervalle est encaissé dans une rhyolite fortement séricitisée, tandis que le deuxième intervalle se trouve au contact entre une rhyolite et un dyke porphyrique felsique. Les deux intersections sont corrélées au couloir Lynx 4, à 300 mètres vers le haut dans l’axe de plongée du sondage OSK-W-17-827 (57,0 g/t Au sur 2,7 mètres, résultats publiés le 25 juillet 2017).

Personne qualifiée
Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation
L’épaisseur réelle des intervalles publiés est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la plupart des zones. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit aux laboratoires d'ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall
Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par les détenteurs antérieurs sont estimées à 2 762 000 tonnes à 8,42 g/t Au (748 000 onces) dans la catégorie indiquée et à 3 512 000 tonnes à 7,62 g/t Au (860 000 onces) dans la catégorie présumée (tiré d’un rapport technique daté du 10 juin 2015, intitulé « Preliminary Economic Assessment of the Windfall Lake Gold Property, Quebec, Canada » avec une date d’effet au 28 avril 2015, préparé conformément au Règlement 43-101). Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La majeure partie de la minéralisation se trouve dans la zone Principale, orientée sud-ouest/nord-est et formée d’un empilement de lentilles minéralisées, qui mesure environ 600 mètres de large par au moins 1 400 mètres de long. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 500 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 870 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue vers la surface et en profondeur dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.
Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillion (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario. Osisko demeure bien financée avec environ 250 millions de dollars en trésorerie et en placements (pro forma au financement récemment annoncé).

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs
Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; l’importance des nouveaux résultats du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion au nord-est du gîte principal et sur le gîte Lynx adjacent, et du forage d’exploration sur le gîte principal et sur l’ensemble du projet Urban-Barry); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées, mais impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
John Burzynski. président et chef de la direction
Téléphone : (416) 363-8653