FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL

Nouvelles intersections incluant 90,5 g/t Au sur 9,7 mètres dans la zone Triple Lynx

(Toronto, 18 janvier 2021) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats d’analyse issus du programme de forage d’expansion et de définition en cours sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Les travaux de forage sont présentement axés sur le gîte Lynx. Le chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Au risque de me répéter, le forage intercalaire continue de démontrer la continuité et la teneur élevée de la minéralisation à Lynx en livrant, avec beaucoup de régularité, de bons résultats en termes de teneurs et d’épaisseurs, comme en témoigne l’intersection citée en manchette aujourd’hui. Nos travaux sur le gîte avancent à pleine vapeur, avec plus de 35 foreuses en activité, en surface et sous terre. »

Le tableau ci-dessous présente des intersections de forage intercalaire du programme de définition des ressources situées à l’intérieur des modèles fil-de-fer définis dans le cadre de l’estimation des ressources minérales de février 2020 (voir le communiqué d’Osisko daté du 19 février 2020). Les nouveaux résultats d’analyse significatifs sont présentés ci-dessous et comprennent 46 intervalles dans 17 sondages et 14déviations.

Les intervalles à haute teneur choisis parmi les nouveaux résultats comprennent : 90,5 g/t Au sur 9,7 mètres dans le sondage OSK-W-20-2252-W7; 59,5 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-20-2292-W5; 38,4 g/t Au sur 5,5 mètres dans le sondage OSK-W-20-2252-W8; 37,1 g/t Au sur 2,0mètres dans le sondage WST-20-0542A; et 32,2 g/t Au sur 3,7 mètres dans le sondage OSK-W-20-2243-W6. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

 

Sondage De (m) À   (m) Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t)         coupé à
100 g/t
Zone Couloir
OSK-W-20-2139-W12 913,0 915,0 2,0 3,96   Lynx_361 Triple Lynx
OSK-W-20-2243-W6 925,2 928,9 3,7 32,2   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 927,2 928,2 1,0 55,2
OSK-W-20-2252-W7 861,3 866,6 5,3 4,54   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 866,3 866,6 0,3 16,6
871,0 876,0 5,0 5,45   Triple Lynx Triple Lynx
900,0 909,7 9,7 90,5 32,3 Lynx_371 Triple Lynx
incluant 904,7 905,2 0,5 324 100
et 905,6 906,2 0,6 725 100
911,2 913,3 2,1 7,79   Lynx_361 Triple Lynx
incluant 912,1 912,4 0,3 33,7
961,9 964,0 2,1 13,7   Lynx_363 Triple Lynx
incluant 962,8 963,1 0,3 75,9
987,0 989,3 2,3 3,76   Lynx_364 Triple Lynx
OSK-W-20-2252-W8 877,0 879,0 2,0 4,30   Lynx_371 Triple Lynx
921,8 924,1 2,3 23,7   Lynx_361 Triple Lynx
incluant 922,8 923,4 0,6 62,1
967,0 972,5 5,5 38,4   Lynx_363 Triple Lynx
incluant 969,6 970,6 1,0 91,7
et 970,6 971,6 1,0 69,5
OSK-W-20-2271-W2 1038,0 1040,0 2,0 3,79   Lynx_330 Lynx
OSK-W-20-2275 756,0 758,0 2,0 4,76   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2275-W3 864,7 867,2 2,5 3,68   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2275-W4 933,9 936,2 2,3 3,62   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2280-W3 1039,0 1041,0 2,0 4,33   Lynx_363 Triple Lynx
incluant 1039,6 1039,9 0,3 26,3
1045,0 1047,0 2,0 4,58   Lynx_363 Triple Lynx
incluant 1046,2 1046,5 0,3 28,8
OSK-W-20-2280-W4 1124,0 1129,0 5,0 7,04   Lynx_370 Triple Lynx
incluant 1125,3 1125,8 0,5 30,0
OSK-W-20-2280-W5 888,7 890,7 2,0 19,2   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 890,1 890,7 0,6 62,3
OSK-W-20-2283-W1 826,0 828,0 2,0 3,91   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2283-W6 844,8 847,0 2,2 3,62   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 844,8 845,3 0,5 13,0
OSK-W-20-2292-W5 1039,0 1041,0 2,0 59,5 20,3 Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1039,4 1039,8 0,4 296 100
OSK-W-20-2292-W6 884,4 886,5 2,1 8,95   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2345 144,2 150,0 5,8 4,23   Lynx_355 Lynx
OSK-W-20-2350 112,5 115,0 2,5 22,9 20,6 Lynx_335 Lynx
incluant 113,5 113,9 0,4 115 100
137,0 139,0 2,0 16,3 15,8 Lynx_355 Lynx
incluant 137,5 137,8 0,3 103 100
OSK-W-20-2363 686,0 688,0 2,0 3,82   Lynx_365 Triple Lynx
WST-20-0011 295,4 297,6 2,2 3,66   Lynx SW Lynx
incluant 296,4 297,0 0,6 11,4
WST-20-0490 114,0 116,1 2,1 28,1 27,7 Lynx_339 Lynx
incluant 115,4 115,8 0,4 102 100
294,3 296,4 2,1 5,57   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 295,7 296,1 0,4 21,7
WST-20-0498 142,0 144,0 2,0 3,38   Lynx Lynx
WST-20-0503 54,0 56,0 2,0 3,76   Lynx_311 Lynx
WST-20-0505A 280,0 282,0 2,0 3,19   Lynx SW Lynx SW
WST-20-0516 168,0 170,0 2,0 23,8   Lynx_359 Lynx
incluant 168,5 169,3 0,8 43,0
WST-20-0525 159,7 161,8 2,1 10,8   Lynx_359 Lynx
incluant 160,3 160,6 0,3 52,7
WST-20-0536 91,0 93,0 2,0 14,2   Lynx_304 Lynx
incluant 91,7 92,1 0,4 66,9
98,0 100,0 2,0 13,5   Lynx_304 Lynx
incluant 98,6 98,9 0,3 83,8
111,0 113,0 2,0 8,90   Lynx_359 Lynx
incluant 111,8 112,6 0,8 22,2
117,0 119,0 2,0 3,26   Lynx_359 Lynx
WST-20-0537 99,8 101,9 2,1 5,28   Lynx_304 Lynx
WST-20-0542A 46,9 49,1 2,2 30,3   Lynx_303 Lynx
incluant 46,9 47,6 0,7 94,0
64,3 66,3 2,0 37,1   Lynx_323 Lynx
incluant 65,2 66,3 1,1 63,3
WST-20-0545 95,7 98,0 2,3 18,1   Lynx_304 Lynx
124,0 127,1 3,1 10,6   Lynx_359 Lynx
incluant 126,6 127,1 0,5 46,2  
WST-20-0569 243,0 245,0 2,0 13,7   Lynx SW Lynx SW
incluant 243,8 244,2 0,4 67,3  
WST-20-0571 413,0 415,0 2,0 6,65   Lynx SW Lynx SW
incluant 413,0 414,0 1,0 13,3

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous. SW = Sud-ouest.

 

Coordonnées des sondages

Sondage Azimut
(°)
Pendage (°) Longueur (m) UTM E UTM N Élévation Section
OSK-W-20-2139-W12 115 -52 1038 452980 5435549 420 3450
OSK-W-20-2243-W6 122 -54 965 453086 5435526 417 3550
OSK-W-20-2252-W7 129 -54 1191 453241 5435694 415 3750
OSK-W-20-2252-W8 129 -54 1239 453241 5435694 415 3750
OSK-W-20-2271-W2 120 -53 1223 453462 5435683 410 3950
OSK-W-20-2275 127 -49 1094 452888 5435583 409 3400
OSK-W-20-2275-W3 127 -49 1050 452888 5435583 409 3400
OSK-W-20-2275-W4 127 -49 1052 452888 5435583 409 3400
OSK-W-20-2280-W3 127 -58 1191 453304 5435639 415 3775
OSK-W-20-2280-W4 127 -58 1215 453304 5435639 415 3775
OSK-W-20-2280-W5 127 -58 1134 453304 5435639 415 3775
OSK-W-20-2283-W1 135 -50 1035 452997 5435607 425 3500
OSK-W-20-2283-W6 135 -50 957 452997 5435607 425 3500
OSK-W-20-2292-W5 125 -54 1134 453035 5435561 420 3525
OSK-W-20-2292-W6 125 -54 1110 453035 5435561 420 3525
OSK-W-20-2345 336 -62 162 452828 5434780 397 2950
OSK-W-20-2350 324 -62 177 452854 5434793 397 2975
OSK-W-20-2363 139 -52 1031 452930 5435548 419 3425
WST-20-0011 157 -54 451 453105 5435065 231 3325
WST-20-0490 160 -31 430 453256 5435209 97 3525
WST-20-0498 132 -11 169 453228 5435126 136 3475
WST-20-0503 148 6 99 453105 5435065 232 3325
WST-20-0505A 183 -45 331 453227 5435125 134 3475
WST-20-0516 168 -33 195 453418 5435305 69 3725
WST-20-0525 165 -20 187 453418 5435305 69 3725
WST-20-0536 132 -27 135 453316 5435166 124 3575
WST-20-0537 132 -32 139 453316 5435166 124 3575
WST-20-0542A 156 -30 138 453315 5435165 124 3575
WST-20-0545 112 -24 148 453316 5435166 124 3575
WST-20-0569 165 -59 526 453104 5435065 231 3325
WST-20-0571 167 -55 465 453104 5435065 231 3325

 

Zone Lynx

La minéralisation se présente sous forme de veines de quartz gris à translucide avec carbonates, pyrite et tourmaline, et des zones de remplacement par la pyrite et des stockwerks. Le type filonien est associé à des halos d’altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et contient des sulfures, principalement de la pyrite avec un peu de chalcopyrite, de sphalérite, de galène, d’arsénopyrite et de pyrrhotite, avec de l’or visible localement. Le type remplacement est associé à une forte altération pénétrative en silice-séricite-ankérite ± tourmaline et contient de la pyrite disséminée variant de quantités traces à 80 %, avec de l’or visible localement. Les stockwerks de pyrite peuvent former des enveloppes qui atteignent jusqu’à plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur. L’altération en fuchsite est couramment observée et est spatialement circonscrite à proximité des unités de gabbro. La minéralisation se trouve à proximité ou directement aux contacts géologiques entre des intrusions felsiques à texture porphyrique ou bréchique et des rhyolites ou des gabbros encaissants, et peut aussi se trouver le long de contacts entre gabbros et rhyolites.

 

Zone Triple Lynx

La minéralisation dans la zone Triple Lynx est filonienne, avec des veines de quartz-carbonate-pyrite-tourmaline, est associée à une altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et contient des sulfures variant de quantités traces à 70 % localement, similaires à la zone principale de Lynx, où la pyrite est prédominante mais est accompagnée d’autres sulfures en moindres quantités, avec de l’or visible localement. La fuchsite est localement présente à proximité des gabbros. La minéralisation est encaissée à l’intérieur ou aux contacts des dykes porphyriques felsiques avec des rhyolites (localement lessivées) ou des gabbros.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M. Sc. A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall d’Osisko et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la zone. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 mètres dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode de dissolution à quatre acides -MS61 d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région d’Eeyou Istchee Baie-James au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans le communiqué de presse du 19 février 2020 et étayées par le rapport technique intitulé « An updated mineral resource estimate for the Windfall Lake Project, Located in the Abitibi Greenstone Belt, Urban Township, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada » et daté du 3 avril 2020 (avec une date d’effet au 3 janvier 2020), et en supposant une teneur de coupure de 3,5 g/t, comprennent 4 127 000 tonnes à une teneur de 9,1 g/t Au (1 206 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 14 532 000 tonnes à une teneur de 8,40 g/t Au (3 938 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales présentée dans le communiqué de presse du 19 février 2020, sont décrits plus en détail dans le rapport technique complet préparé par Micon International Limited (« Micon ») et BBA inc (« BBA »), conformément au Règlement 43-101, disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois zones principales : Lynx, la zone Principale, et Underdog. La minéralisation se compose de zones subverticales déformées plongeant au nord-est. La minéralisation filonienne ou de type remplacement par la pyrite recoupe les roches encaissantes synvolcaniques et les intrusions porphyriques felsiques contemporaines à la déformation et est spatialement associée aux contacts des intrusions. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 000 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 700 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué contient des renseignements prospectifs portant notamment sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales; les perspectives, le cas échéant, du gîte aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une étude de faisabilité pour le gîte aurifère Windfall; les dépenses en immobilisations projetées en lien avec les activités minières au gîte aurifère Windfall; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gîte aurifère Windfall; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement au nord-est et en profondeur; le fait que d’importantes zones à haute teneur (Lynx 4, Triple Lynx) restent ouvertes en profondeur dans l’axe de plongée; le potentiel dans la plongée des zones Lynx et Underdog; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; les droits de propriété et de redevances à l’égard du gîte aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone : (416) 363-8653

LE FORAGE D’EXPANSION D’OSISKO À WINDFALL TROUVE … PLUS D’OR

Nouvelles intersections incluant 344 g/t Au sur 2,2 mètres dans la zone Triple Lynx

(Toronto, 11 janvier 2021) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats d’analyse issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Les travaux de forage sont présentement axés sur le gîte Lynx. Le chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Les nouvelles intersections publiées aujourd’hui sont toutes situées à l’extérieur du secteur des ressources publiées en 2020 et mettent en lumière le fort potentiel de croissance et d’appréciation de notre gîte. Le forage d’expansion reste axé sur les secteurs ouverts en profondeur dans l’axe de plongée des couloirs minéralisés connus du gîte Lynx, ainsi que d’autres secteurs à fort potentiel. »

Le tableau ci-dessous présente les intersections de forage situées à l’extérieur des modèles fil-de-fer définis dans le cadre de l’estimation des ressources minérales de février 2020 (voir le communiqué d’Osisko daté du 19 février 2020). Ces intersections soit augmentent l’étendue de modèles fil-de-fer des ressources, soit sont situées dans une zone ou un couloir défini mais n’ont pas encore été corrélées à un modèle fil-de-fer spécifique. Les nouveaux résultats d’analyse significatifs sont présentés ci-dessous et comprennent 80 intervalles dans 27 sondages et 22 déviations.

Les intervalles à haute teneur choisis parmi les nouveaux résultats comprennent : 344 g/t Au sur 2,2mètres dans le sondage OSK-W-20-2313-W2; 114 g/t Au sur 2,6 mètres dans le sondage OSK-W-20-2280-W5; 90,2 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage WST-20-0380; 74,2 g/t Au sur 2,2 mètres dans le sondage OSK-W-19-1949-W3; et 26,7 g/t Au sur 7,0 mètres dans le sondage WST-20-0078. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

Forage d’expansion

Sondage De (m) À   (m) Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t)         coupé à
100 g/t
Zone Couloir
OSK-W-19-1949-W3 737,4 739,6 2,2 74,2 47 Lynx Lynx
incluant 737,4 737,8 0,4 133 100
et 737,8 738,3 0,5 194 100
OSK-W-20-2133-W4 946,6 951,7 5,1 3,47   Lynx_331 Lynx
956,7 960,1 3,4 23,2   Lynx_331 Lynx
incluant 957,7 958,7 1,0 60,6
OSK-W-20-2139-W12 873,4 875,4 2,0 10,2   Triple Lynx Triple Lynx
998,0 1000,0 2,0 5,67   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2170-W6 1367,8 1370,0 2,2 6,61   Lynx 4 Lynx
1379,0 1381,0 2,0 14,5   Lynx 4 Lynx
OSK-W-19-2182 97,0 99,0 2,0 9,65   Lynx Lynx
OSK-W-20-2251 1836,0 1838,0 2,0 21,0 20,3 Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1836,9 1837,3 0,4 104 100
1908,6 1910,6 2,0 5,24   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1908,6 1909,2 0,6 15,9
OSK-W-20-2251-W1 2112,0 2114,0 2,0 8,45   Lynx 4 Lynx
OSK-W-20-2252-W4 1059,0 1061,0 2,0 12,5   Triple Lynx Triple Lynx
1100,2 1104,9 4,7 6,74   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1100,2 1100,6 0,4 22,7
et 1104,3 1104,9 0,6 33,2
1109,4 1113,6 4,2 19,2   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1111,0 1111,7 0,7 40,6
OSK-W-20-2252-W5 1017,7 1020,0 2,3 8,54   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1018,5 1019,0 0,5 35,3
OSK-W-20-2256-W6 1051,0 1054,0 3,0 12,0   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1052,1 1053,0 0,9 37,7
OSK-W-20-2264 814,8 821,8 7,0 11,7   Lynx 4 Lynx
incluant 816,3 816,8 0,5 31,4
et 818,8 819,6 0,8 57,5
863,3 865,3 2,0 6,29   Lynx 4 Lynx
OSK-W-20-2271-W1 752,1 754,2 2,1 5,05   Lynx Lynx
784,3 786,5 2,2 4,38   Lynx Lynx
840,1 842,2 2,1 4,57   Lynx Lynx
incluant 841,9 842,2 0,3 19,7
1032,0 1034,0 2,0 26,3   Lynx 4 Lynx
incluant 1033,0 1033,5 0,5 97,5
1049,0 1051,0 2,0 7,98   Lynx Lynx
OSK-W-20-2271-W2 814,0 816,9 2,9 6,00   Lynx Lynx
OSK-W-20-2280-W2 1059,8 1062,0 2,2 30,7   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1060,8 1062,0 1,2 53,2
OSK-W-20-2280-W5 976,8 979,4 2,6 114 29,3 Lynx_368 Triple Lynx
incluant 976,8 977,5 0,7 416 100
1070,0 1074,0 4,0 22,0   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1072,3 1073,2 0,9 52,3
OSK-W-20-2283-W2 945,0 947,0 2,0 15,7   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 946,0 947,0 1,0 31,1
OSK-W-20-2292-W1 559,2 561,5 2,3 11,6   Triple Lynx Triple Lynx
1014,6 1016,6 2,0 5,46   Triple Lynx Triple Lynx
1115,0 1117,0 2,0 4,39   Triple Lynx Triple Lynx
1122,6 1125,0 2,4 12,6   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1123,8 1124,5 0,7 28,1
OSK-W-20-2292-W2 560,0 562,0 2,0 6,43   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 560,0 560,5 0,5 21,2
OSK-W-20-2295-W1 477,6 479,7 2,1 20,4   Lynx_365 Triple Lynx
incluant 477,9 478,5 0,6 69,8
805,0 807,0 2,0 17,5   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 805,5 806,4 0,9 36,3
OSK-W-20-2295-W2 477,0 479,1 2,1 3,60   Lynx_365 Triple Lynx
826,2 828,2 2,0 13,0   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 827,6 828,2 0,6 38,3
OSK-W-20-2295-W3 689,0 691,0 2,0 7,23   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 689,5 690,0 0,5 27,4
OSK-W-20-2295-W4 757,0 759,3 2,3 4,08   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 757,0 757,5 0,5 10,1
1026,0 1028,1 2,1 16,3   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1027,6 1028,1 0,5 65,5
OSK-W-20-2313 864,0 870,0 6,0 5,58   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 864,0 864,6 0,6 23,8
1035,4 1037,6 2,2 13,0   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 1036,4 1037,0 0,6 47,4
OSK-W-20-2313-W2 645,8 648,0 2,2 344 13,7 Triple Lynx Triple Lynx
incluant 647,1 647,4 0,3 2520 100
OSK-W-20-2313-W3 849,7 852,0 2,3 12,9   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 850,2 850,5 0,3 98,8
OSK-W-20-2313-W6 730,0 732,0 2,0 4,13   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2317 621,0 623,0 2,0 7,24   Triple Lynx Triple Lynx
662,0 664,2 2,2 3,81   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 663,7 664,2 0,5 13,1
741,0 743,4 2,4 5,05   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 741,8 742,4 0,6 19,8
OSK-W-20-2319 514,0 516,7 2,7 19,1   Lynx Lynx
incluant 514,0 514,4 0,4 88,7
589,4 591,9 2,5 21,9 20,7 Lynx Lynx
incluant 591,4 591,9 0,5 106 100
OSK-W-20-2328 525,0 527,0 2,0 6,68   Lynx SW Lynx SW
incluant 525,0 526,0 1,0 13,1
669,0 671,7 2,7 6,43   Lynx SW Lynx SW
incluant 670,4 670,7 0,3 45,8
859,5 861,5 2,0 9,69   Lynx 4 Lynx
incluant 860,4 861,0 0,6 31,1
OSK-W-20-2334 728,0 730,3 2,3 7,87   Lynx Lynx
OSK-W-20-2339 933,0 935,0 2,0 5,27   Triple Lynx Triple Lynx
944,0 946,0 2,0 5,05   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2351 699,0 701,0 2,0 9,84   Lynx_376 Triple Lynx
incluant 699,7 700,2 0,5 37,6
OSK-W-20-2353 978,8 981,0 2,2 3,80   Triple Lynx Triple Lynx
incluant 978,8 979,3 0,5 11,6
  1295,2 1297,3 2,1 4,49   Triple Lynx Triple Lynx
OSK-W-20-2370 109,1 111,6 2,5 3,80   Lynx SW Lynx SW
WST-20-0012D 305,6 308,0 2,4 4,47   Lynx SW Lynx SW
317,0 319,0 2,0 18,0   Lynx SW Lynx SW
incluant 317,6 318,3 0,7 48,7
394,5 396,5 2,0 6,59   Lynx SW Lynx SW
incluant 395,3 395,9 0,6 21,4
WST-20-0078 263,4 270,4 7,0 26,7   Triple Lynx Triple Lynx
310,6 312,9 2,3 4,83   Triple Lynx Triple Lynx
417,0 419,1 2,1 3,46   Lynx SW Lynx SW
WST-20-0330 383,8 386,1 2,3 5,00   Lynx SW Lynx SW
incluant 385,2 385,6 0,4 28,6
WST-20-0380 14,0 16,0 2,0 90,2 50,2 Lynx Lynx
incluant 15,0 16,0 1,0 180 100
WST-20-0401 141,0 143,0 2,0 4,33   Lynx_301 Lynx
WST-20-0425 59,0 61,7 2,7 3,73   Lynx Lynx
WST-20-0475 155,0 157,6 2,6 16,6   Lynx_301 Lynx
incluant 155,7 156,3 0,6 65,6
WST-20-0482 38,0 40,4 2,4 4,25   Lynx Lynx
WST-20-0485 44,2 46,4 2,2 3,97   Lynx_325 Lynx
WST-20-0489 277,0 279,0 2,0 6,36   Triple Lynx Triple Lynx
WST-20-0516 106,0 108,0 2,0 5,56   Lynx Lynx
WST-20-0523A 310,0 312,0 2,0 7,57   Lynx SW Lynx SW
WST-20-0529 214,8 217,4 2,6 8,53   Lynx Lynx
incluant 215,5 215,8 0,3 19,0
227,9 230,1 2,2 8,48   Lynx Lynx
incluant 227,9 228,4 0,5 28,0
WST-20-0541 116,1 118,2 2,1 8,87   Lynx_359 Lynx
incluant 116,1 116,7 0,6 30,4
WST-20-0546A 234,0 238,0 4,0 4,10   Lynx SW Lynx SW
incluant 237,7 238,0 0,3 17,6

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous. SW = Sud-ouest.

Coordonnées des sondages

Sondage Azimut
(°)
Pendage (°) Longueur (m) UTM E UTM N Élévation Section
OSK-W-19-1949-W3 105 -57 1326 453440 5435479 401 3825
OSK-W-20-2133-W4 118 -49 987 453080 5435531 417 3525
OSK-W-20-2139-W12 115 -52 1038 452980 5435549 420 3450
OSK-W-20-2170-W6 128 -59 1407 453425 5435657 413 3900
OSK-W-19-2182 132 -50 141 453505 5435428 399 3850
OSK-W-20-2251 96 -53 2053 453261 5435936 407 3900
OSK-W-20-2251-W1 96 -53 2278 453261 5435936 407 3900
OSK-W-20-2252-W4 129 -54 1143 453241 5435694 415 3750
OSK-W-20-2252-W5 129 -54 1092 453241 5435694 415 3750
OSK-W-20-2256-W6 125 -51 1157 453160 5435686 411 3675
OSK-W-20-2264 292 -74 1119 454127 5435062 396 4225
OSK-W-20-2271-W1 120 -53 1200 453462 5435683 410 3950
OSK-W-20-2271-W2 120 -53 1223 453462 5435683 410 3950
OSK-W-20-2280-W2 127 -58 1211 453304 5435639 415 3775
OSK-W-20-2280-W5 127 -58 1134 453304 5435639 415 3775
OSK-W-20-2283-W2 135 -50 1011 452997 5435607 425 3500
OSK-W-20-2292-W1 125 -54 1149 453035 5435561 420 3525
OSK-W-20-2292-W2 125 -54 1002 453035 5435561 420 3525
OSK-W-20-2295-W1 132 -51 960 452933 5435473 415 3375
OSK-W-20-2295-W2 132 -51 963 452933 5435473 415 3375
OSK-W-20-2295-W3 132 -51 969 452933 5435473 415 3375
OSK-W-20-2295-W4 132 -51 1082 452933 5435473 415 3375
OSK-W-20-2313 134 -52 1080 452965 5435583 420 3450
OSK-W-20-2313-W2 134 -52 1047 452965 5435583 420 3450
OSK-W-20-2313-W3 134 -52 1041 452965 5435583 420 3450
OSK-W-20-2313-W6 134 -52 1029 452965 5435583 420 3450
OSK-W-20-2317 129 -55 900 453026 5435407 412 3425
OSK-W-20-2319 141 -50 768 452872 5435153 409 3175
OSK-W-20-2328 136 -56 942 452872 5435153 409 3175
OSK-W-20-2334 125 -53 1166 453397 5435557 413 3825
OSK-W-20-2339 144 -50 1025 452961 5435441 414 3400
OSK-W-20-2351 141 -49 1107 452895 5435539 410 3375
OSK-W-20-2353 129 -50 1338 452732 5435570 405 3250
OSK-W-20-2370 351 -46 297 452721 5434747 397 2850
WST-20-0012D 174 -62 465 453226 5435126 134 3475
WST-20-0078 154 -62 525 453227 5435125 134 3475
WST-20-0330 183 -34 422 453226 5435125 135 3475
WST-20-0380 159 11 85 453228 5435126 136 3475
WST-20-0401 159 29 162 453493 5435287 119 3775
WST-20-0425 161 18 166 453358 5435208 156 3625
WST-20-0475 135 41 174 453494 5435287 120 3775
WST-20-0482 165 9 181 453449 5435264 117 3725
WST-20-0485 148 -44 181 453359 5435209 154 3625
WST-20-0489 174 -31 415 453256 5435209 96 3525
WST-20-0516 168 -33 195 453418 5435305 69 3725
WST-20-0523A 166 -46 387 453104 5435065 231 3325
WST-20-0529 305 -42 426 453414 5435310 69 3725
WST-20-0541 150 -28 138 453315 5435165 124 3575
WST-20-0546A 175 -51 484 453228 5435126 135 3475

 

 

Zone Lynx

La minéralisation se présente sous forme de veines de quartz gris à translucide avec carbonates, pyrite et tourmaline, et des zones de remplacement par la pyrite et des stockwerks. Le type filonien est associé à des halos d’altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et contient des sulfures, principalement de la pyrite avec un peu de chalcopyrite, de sphalérite, de galène, d’arsénopyrite et de pyrrhotite, avec de l’or visible localement. Le type remplacement est associé à une forte altération pénétrative en silice-séricite-ankérite ± tourmaline et contient de la pyrite disséminée variant de quantités traces à 80 %, avec de l’or visible localement. Les stockwerks de pyrite peuvent former des enveloppes qui atteignent jusqu’à plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur. L’altération en fuchsite est couramment observée et est spatialement circonscrite à proximité des unités de gabbro. La minéralisation se trouve à proximité ou directement aux contacts géologiques entre des intrusions felsiques à texture porphyrique ou bréchique et des rhyolites ou des gabbros encaissants, et peut aussi se trouver le long de contacts entre gabbros et rhyolites.

 

Zone Triple Lynx

La minéralisation dans la zone Triple Lynx est filonienne, avec des veines de quartz-carbonate-pyrite-tourmaline, est associée à une altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et contient des sulfures variant de quantités traces à 70 % localement, similaires à la zone principale de Lynx, où la pyrite est prédominante mais est accompagnée d’autres sulfures en moindres quantités, avec de l’or visible localement. La fuchsite est localement présente à proximité des gabbros. La minéralisation est encaissée à l’intérieur ou aux contacts des dykes porphyriques felsiques avec des rhyolites (localement lessivées) ou des gabbros.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M. Sc. A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall d’Osisko et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la zone. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 mètres dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région d’Eeyou Istchee Baie-James au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans le communiqué de presse du 19 février 2020 et étayées par le rapport technique intitulé « An updated mineral resource estimate for the Windfall Lake Project, Located in the Abitibi Greenstone Belt, Urban Township, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada » et daté du 3 avril 2020 (avec une date d’effet au 3 janvier 2020), et en supposant une teneur de coupure de 3,5 g/t, comprennent 4 127 000 tonnes à une teneur de 9,1 g/t Au (1 206 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 14 532 000 tonnes à une teneur de 8,40 g/t Au (3 938 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales présentée dans le communiqué de presse du 19 février 2020, sont décrits plus en détail dans le rapport technique complet préparé par Micon International Limited (« Micon ») et BBA inc (« BBA »), conformément au Règlement 43-101, disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois zones principales : Lynx, la zone Principale, et Underdog. La minéralisation se compose de zones subverticales déformées plongeant au nord-est. La minéralisation filonienne ou de type remplacement par la pyrite recoupe les roches encaissantes synvolcaniques et les intrusions porphyriques felsiques contemporaines à la déformation et est spatialement associée aux contacts des intrusions. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 000 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 700 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué contient des renseignements prospectifs portant notamment sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales; les perspectives, le cas échéant, du gîte aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une étude de faisabilité pour le gîte aurifère Windfall; les dépenses en immobilisations projetées en lien avec les activités minières au gîte aurifère Windfall; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gîte aurifère Windfall; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement au nord-est et en profondeur; le fait que d’importantes zones à haute teneur (Lynx 4, Triple Lynx) restent ouvertes en profondeur dans l’axe de plongée; le potentiel dans la plongée des zones Lynx et Underdog; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; les droits de propriété et de redevances à l’égard du gîte aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone : (416) 363-8653

OSISKO ANNONCE L’APPROBATION DU TSX POUR LE RENOUVELLEMENT DE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

(Toronto, 30 décembre 2020) Minière Osisko inc. (TSX : OSK) (la « Société » ou « Osisko ») annonce aujourd’hui que la Bourse de croissance TSX (le « TSX ») a approuvé l’avis d’intention de la Société de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités (le « programme de rachat»). Selon les modalités du programme de rachat, Osisko peut acquérir jusqu’à 28 304 260 de ses actions ordinaires (« actions ordinaires ») de temps à autre conformément aux procédures du TSX en matière d’offres publiques de rachat dans le cours normal des activités.

 

L’offre publique de rachat dans le cours normal des activités sera mise en œuvre par l’entremise des installations du TSX ou d’autres systèmes de négociation, s’ils sont admissibles, et sera conforme à la règlementation. Les achats en vertu de l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités seront faits par voie de transactions sur le marché libre ou par d’autres moyens que les autorités de règlementation en valeurs mobilières pourraient permettre, incluant des échanges arrangés au préalable, des offres exemptées et des ententes privées en vertu d’une ordonnance d’exemption d’une offre publique de rachat émise par une autorité de règlementation en valeurs mobilières.

 

Les rachats en vertu du programme de rachat pourront débuter à compter du 2 janvier 2021 et prendront fin le 1erjanvier 2022, ou à la date antérieure à laquelle le programme de rachat aura été complété. Les achats quotidiens seront limités à 357 614 actions ordinaires, mis à part les exemptions pour achats de blocs, correspondant à 25 % du volume quotidien moyen d’actions ordinaires négociées au TSX pour la période de six mois se terminant le 30 novembre 2020, soit 1 430 456 actions ordinaires.

 

Le prix que la Société pourra payer pour toute action ordinaire achetée sur le marché libre en vertu du programme de rachat sera le prix du marché en vigueur au moment de l’achat (majoré de tous les frais de courtage) et toutes les actions ordinaires rachetées par la Société seront annulées. Dans l’éventualité où la Société achète des actions ordinaires par le biais d’échanges arrangés au préalable, d’offres exemptées, d’achats de blocs ou d’ententes privées, le prix d’achat des actions ordinaires pourrait être, et sera dans le cas d’achats découlant d’ententes privées, tel que permis par les autorités de règlementation en valeurs mobilières, à un escompte par rapport au prix du marché des actions ordinaires au moment de l’acquisition.

 

Le conseil d’administration d’Osisko est d’avis que la valeur sous-jacente de la Société n’est pas nécessairement reflétée dans le prix du marché des actions ordinaires de temps à autre et que, par conséquent, l’achat d’actions ordinaires augmentera l’intérêt proportionnel dans la Société et sera avantageux pour tous les actionnaires résiduels de la Société.

 

Au 18 décembre 2020, il y avait 344 207 806 actions ordinaires émises et en circulation. Les 28304260actions ordinaires qui pourraient être rachetées dans le cadre du programme de rachat correspondent à environ 10 % du flottant public de la Société au 18 décembre 2020, qui est de 283042606 actions ordinaires.

 

Durant le programme de rachat antérieur de la Société, qui prendra fin le 1er janvier 2021, la Société avait obtenu l’approbation pour acquérir 18 399 423 actions ordinaires et a, en réalité, acheté 428500actions ordinaires à un prix moyen pondéré d’environ 2,05 $ par action ordinaire par l’entremise des installations du TSX.

 

Osisko a nommé BMO Nesbitt Burns Inc. pour procéder aux achats en vertu du programme de rachat en son nom.

 

 

À propos de Minière Osisko inc.

 

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 700 kilomètres carrés).

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs, de par leur nature, exigent que la Société formule certaines hypothèses et impliquent nécessairement des risques connus et inconnus et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés dans ces énoncés prospectifs. Des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « serait », « s’attend à », « est d’avis », « planifie », « anticipe », « a l’intention », « estimation », « continue » ou des formulations négatives ou comparables, ainsi que des termes généralement utilisés au futur et au conditionnel, ont pour but d’identifier des énoncés prospectifs, incluant le fait que la Société « s’attend », « planifie », « anticipe », « est d’avis », « a l’intention », « estime », « projette », « potentiel », « échéancier », et des expressions similaires ou des variations (incluant des variations négatives), ou que des événements ou des conditions « se produiront », « se produiraient », « devraient se produire » ou « pourraient se produire », incluant, sans s’y limiter, des énoncés à propos du fait que le conseil d’administration d’Osisko est d’avis que le programme de rachat est avantageux pour les actionnaires et que la valeur sous-jacente de la Société n’est pas nécessairement reflétée dans le prix du marché des actions ordinaires, les intentions de la Société quant au programme de rachat, et si la Société recevra l’acceptation nécessaire du TSX à l’égard du programme de rachat. Bien qu’Osisko soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs et ne sont pas garants des résultats futurs; les résultats réels pourraient donc être sensiblement différents de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs. Certains facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs, incluant notamment : les fluctuations des prix des matières premières; les fluctuations dans la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain; les changements dans la règlementation des gouvernements nationaux et locaux, incluant les lois régissant les sociétés, les régimes de délivrance des permis et des licences et les politiques fiscales; la disponibilité continue de capital et de financement et la conjoncture économique générale ainsi que les conditions sur les marchés et dans le monde des affaires; les occasions d’affaires qui deviendront disponibles ou qui seront envisagées par Osisko; et d’autres risques non assurés. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reposent sur des hypothèses que la direction juge raisonnables, incluant, sans s’y limiter : la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; les droits de propriété à l’égard du projet aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clore les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Minière Osisko inc. :

John Burzynski

Président du conseil et chef de la direction

Téléphone : (416) 363-8653

 

OSISKO OBTIENT 38,9 g/t Au SUR 13,7 MÈTRES EN FORAGE INTERCALAIRE À UNDERDOG

Le forage intercalaire continue de livrer des teneurs élevées

(Toronto, 5 décembre 2018)  Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats de forage intercalaire issus du programme de forage de définition et d’expansion en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Le programme de forage de 800 000 mètres a débuté à la fin de l’année 2015. Le programme est maintenant axé sur le forage intercalaire dans le gîte aurifère principal de Windfall et le gîte adjacent de Lynx (situé immédiatement au nord-est de Windfall), sur le forage d’exploration et d’expansion des principales zones minéralisées, ainsi que sur le forage d’exploration en profondeur dans les parties centrales du système intrusif. Les nouveaux résultats d’analyse significatifs de 38 intervalles dans 13 sondages et 4 déviations ciblant le forage intercalaire sont présentés ci-dessous.

Les résultats d’aujourd’hui n’ont pas été inclus dans la récente mise à jour de l’estimation des ressources pour Lynx (voir communiqué publié par Osisko le 27 novembre 2018). Les faits saillants des nouveaux résultats de forage intercalaire comprennent notamment : 161 g/t Au sur 4,3 mètres et 74,4 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-18-1768; 38,9 g/t Au sur 13,7 mètres et 27,7g/t Au sur 4,4 mètres dans le sondage OSK-W-18-1139-W1; 96,9 g/t Au sur 2,6 mètres et 32,0 g/t Au sur 5,1 mètres dans le sondage OSK-W-18-1770; 16,9 g/t Au sur 8,5 mètres dans le sondage OSK-W-18-1760; 53,0 g/t Au sur 2,5 mètres dans le sondage OSK-W-18-1756; et 60,3 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-18-1765. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

Sondage De
(m)
À
(m)
Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t)         coupé à 100 g/t Type Zone minéralisée
OSK-EAG-13-509 536,8 539,2 2,4 4,32   intercalaire Zone 27
OSK-W-18-1104-W1 446,0 448,0 2,0 6,52   intercalaire Lynx
incluant 446,3 446,6 0,3 41,8
OSK-W-18-1139-W1 696,0 698,3 2,3 26,4   intercalaire Underdog
incluant 697,0 697,8 0,8 54,9
  713,0 726,7 13,7 38,9 33,9 intercalaire Underdog
incluant 719,0 724,4 5,4 81,7 69,2
  768,7 771,0 2,3 47,8 45,2 intercalaire Underdog
incluant 768,7 769,7 1,0 106 100
  773,0 775,0 2,0 6,90   intercalaire Underdog
incluant 774,0 774,3 0,3 41,6
  790,0 794,4 4,4 27,7 26,8 intercalaire Underdog
incluant 791,2 792,7 1,5 72,1 69,3
OSK-W-18-1598-W1 511,0 513,0 2,0 51,5 46,5 intercalaire Lynx
OSK-W-18-1741-W1 483,1 485,4 2,3 14,0   intercalaire Lynx
incluant 484,4 484,8 0,4 73,4
OSK-W-18-1748 122,0 124,0 2,0 4,23   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1756 169,5 172,0 2,5 53,0 31,9 intercalaire Lynx
incluant 170,2 170,6 0,4 232 100
  244,4 246,4 2,0 6,72   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1759 218,0 220,0 2,0 3,80   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1760 211,7 213,7 2,0 3,74   intercalaire Lynx
  220,0 228,5 8,5 16,9 13,3 intercalaire Lynx
OSK-W-18-1765 188,0 190,3 2,3 3,16   intercalaire Lynx
incluant 189,8 190,3 0,5 10,5
  203,0 205,0 2,0 9,84   intercalaire Lynx
incluant 204,0 205,0 1,0 19,5
  229,8 231,8 2,0 60,3 41,6 intercalaire Lynx
incluant 231,1 231,4 0,3 217 100
  249,4 251,8 2,4 7,41   intercalaire Lynx
incluant 250,2 250,9 0,7 24,7
OSK-W-18-1767 47,0 49,0 2,0 3,67   intercalaire Caribou
OSK-W-18-1768 202,5 204,5 2,0 3,65   intercalaire Lynx
incluant 202,5 202,8 0,3 23,2
  219,0 222,4 3,4 13,0   intercalaire Lynx
incluant 219,0 219,8 0,8 48,1
  261,0 263,0 2,0 4,49   intercalaire Lynx
  268,7 273,0 4,3 161 37,0 intercalaire Lynx
incluant 269,2 269,6 0,4 866 100
et 271,9 272,7 0,8 381 100
  283,0 285,5 2,5 22,1   intercalaire Lynx
incluant 284,1 284,7 0,6 85,2
  294,0 296,0 2,0 74,4 15,1 intercalaire Lynx
  330,3 332,6 2,3 8,06   intercalaire Lynx
incluant 332,2 332,6 0,4 22,0
OSK-W-18-1770 127,8 130,4 2,6 96,9 37,5 intercalaire Lynx
incluant 128,7 129,5 0,8 293 100
  172,0 175,0 3,0 11,1   intercalaire Lynx
incluant 172,0 173,5 1,5 22,1
  213,0 215,5 2,5 19,0   intercalaire Lynx
incluant 214,1 214,8 0,7 67,9
  246,8 249,0 2,2 30,2   intercalaire Lynx
incluant 247,2 248,0 0,8 82,8
  252,0 257,1 5,1 32,0 25,5 intercalaire Lynx
incluant 256,0 257,1 1,1 113 83,4
OSK-W-18-1771 276,8 279,0 2,2 6,83   intercalaire Caribou
incluant 277,4 278,0 0,6 24,2
OSK-W-18-1772 226,4 228,5 2,1 19,1   intercalaire Lynx
incluant 226,4 227,7 1,3 30,7
  274,2 276,3 2,1 31,3 24,0 intercalaire Lynx
incluant 275,5 275,8 0,3 151 100
  281,0 283,0 2,0 11,9   intercalaire Lynx
WST-18-0017 76,6 79,0 2,4 12,8   intercalaire Zone 27
incluant 76,6 77,2 0,6 45,1
WST-18-0024 25,7 28,1 2,4 26,5   intercalaire Mallard

Remarque : L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous.

Sondage Azimut
(°)
Pendage (°) Longueur (m) UTM E UTM N Élévation (m) Section
OSK-EAG-13-509 330 -57 579 452523 5434658 403 2625
OSK-W-18-1104-W1 142 -50 501 453383 5435455 402 3775
OSK-W-18-1139-W1 333 -56 874 452474 5434469 401 2500
OSK-W-18-1598-W1 145 -51 546 453346 5435471 406 3750
OSK-W-18-1741-W1 144 -48 528 453328 5435466 406 3725
OSK-W-18-1748 301 -61 147 452908 5434835 390 3050
OSK-W-18-1756 330 -57 291 453358 5434956 397 3500
OSK-W-18-1759 331 -57 252 453323 5434955 397 3475
OSK-W-18-1760 332 -55 267 453358 5434956 397 3500
OSK-W-18-1765 333 -57 306 453359 5434955 397 3500
OSK-W-18-1767 329 -65 165 452578 5434902 405 2800
OSK-W-18-1768 332 -63 375 453429 5434977 396 3575
OSK-W-18-1770 335 -60 312 453306 5434954 398 3450
OSK-W-18-1771 334 -57 318 452475 5434526 402 2525
OSK-W-18-1772 331 -64 392 453429 5434977 396 3575
WST-18-0017 192 -6 177 452280 5434976 264 2575
WST-18-0024 170 -39 181 452280 5434976 264 2575

 

OSK-EAG-13-509 a obtenu une teneur de 4,32 g/t Au sur 2,4 mètres dans la zone 27. La minéralisation se compose de 3 % de pyrite disséminée et en amas dans une andésite avec une altération pénétrative modérée en séricite, au contact avec un dyke porphyrique felsique.

OSK-W-18-1104-W1 a obtenu une teneur de 6,52 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation contient jusqu’à 1 % de pyrite dans des veines de quartz-carbonate à texture crustiforme et 7 % de pyrite en filonnets avec des injections de silice pénétratives. La roche encaissante est un intrusif felsique à texture bréchique fortement altéré en silice et modérément altéré en séricite.

OSK-W-18-1139-W1 a recoupé cinq intervalles minéralisés dans la zone Underdog : 26,4 g/t Au sur 2,3mètres, 38,9 g/t Au sur 13,7 mètres, 47,8 g/t Au sur 2,3 mètres, 6,90 g/t Au sur 2,0 mètres et 27,7 g/t Au sur 4,4 mètres. Le premier intervalle contient jusqu’à 15 % de pyrite en filonnets au sein d’un dyke porphyrique felsique fortement silicifié et séricitisé. Les quatre autres intervalles contiennent tous de l’or visible localement ainsi que jusqu’à 7 % de pyrite dans des injections de silice pénétratives, le tout encaissé dans un dyke porphyrique felsique modérément à fortement altéré en séricite et silice.

OSK-W-18-1598-W1 a recoupé la zone Lynx avec un intervalle titrant 51,5 g/t Au sur 2,0 mètres. La minéralisation se compose d’or visible localement dans des injections de silice pénétratives, avec 10 % de pyrite en bordure d’une veine de quartz-tourmaline-carbonate à texture crustiforme. La roche encaissante est un gabbro montrant une forte altération pénétrative en silice et une altération modérée en carbonate, ainsi que des veines de tourmaline.

OSK-W-18-1741-W1 a obtenu une teneur de 14,0 g/t Au sur 2,3 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement, avec 2 % de pyrite et de la tourmaline en remplissage de fractures au sein d’une zone d’injections de silice pénétratives dans un gabbro modérément à fortement altéré en silice et séricite.

OSK-W-18-1748 a obtenu une teneur de 4,23 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose de traces de pyrite disséminée et en filonnets dans un dyke porphyrique felsique contenant de la tourmaline et modérément altéré en chlorite, séricite, silice et carbonate.

OSK-W-18-1756 a recoupé deux intervalles minéralisés dans la zone Lynx : 53,0 g/t Au sur 2,5 mètres et 6,72 g/t Au sur 2,0 mètres. Le premier intervalle contient de l’or visible localement, jusqu’à 8 % de pyrite disséminée ou en filonnets avec de la tourmaline et des traces de chalcopyrite au sein d’une rhyolite faiblement altérée en silice mais montrant localement une forte altération en carbonate et une texture bréchique. Le deuxième intervalle contient 3 % de pyrite avec des injections de silice pénétratives et des veinules de quartz-tourmaline au sein d’une rhyolite faiblement altérée en séricite.

OSK-W-18-1759 a obtenu une teneur de 3,80 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement et de 7 % de pyrite avec des injections de silice pénétratives, le tout encaissé dans une rhyolite modérément altérée en séricite et silice.

OSK-W-18-1760 a recoupé deux intervalles titrant 3,74 g/t Au sur 2,0 mètres et 16,9 g/t Au sur 8,5mètres dans la zone Lynx. Le premier intervalle contient 4 % de pyrite en amas et en filonnets, principalement dans un stockwerk au sein d’un gabbro modérément altéré en séricite et faiblement altéré en silice et fuchsite. Le deuxième intervalle contient de l’or visible localement, jusqu’à 10 % de pyrite disséminée et 1 % de sphalérite au sein d’un intrusif felsique à texture bréchique montrant une forte altération pénétrative en silice et une altération modérée en séricite.

OSK-W-18-1765 a recoupé quatre intervalles minéralisés dans la zone Lynx : 3,16 g/t Au sur 2,3mètres, 9,84 g/t Au sur 2,0 mètres, 60,3 g/t Au sur 2,0 mètres et 7,41 g/t Au sur 2,4 mètres. Les deux premiers intervalles contiennent 1 % de pyrite en filonnets et 1 % de pyrite en fragments au sein d’une intrusion porphyrique felsique séricitisée. Le troisième intervalle contient de l’or visible localement et 4 % de pyrite avec des injections de silice pénétratives, au sein d’un dyke porphyrique felsique fortement altéré en silice et faiblement altéré en fuchsite et séricite. Le quatrième intervalle contient jusqu’à 5 % de pyrite en filonnets et des veines de quartz avec des injections de silice pénétratives, le tout encaissé dans une rhyolite faiblement séricitisée.

OSK-W-18-1767 a obtenu une teneur de 3,67 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Caribou. La minéralisation se compose de 3 % de pyrite en filonnets et 1 % de pyrite en amas encaissée dans un intrusif porphyrique felsique altéré en séricite et silice.

OSK-W-18-1768 a recoupé sept intervalles minéralisés dans la zone Lynx : 3,65 g/t Au sur 2,0 mètres, 13,0 g/t Au sur 3,4 mètres, 4,49 g/t Au sur 2,0 mètres, 161 g/t Au sur 4,3 mètres, 22,1 g/t Au sur 2,5mètres, 74,4 g/t Au sur 2,0 mètres et 8,06 g/t Au sur 2,3 mètres. Le premier intervalle contient jusqu’à 10 % de pyrite en filonnets au contact entre un gabbro faiblement altéré en fuchsite et séricite et une rhyolite. Le deuxième intervalle contient de l’or visible localement, 1 % de pyrite disséminée et en filonnets et des traces de sphalérite au sein d’une zone d’injections de silice pénétratives localisée au contact entre un gabbro altéré en fuchsite et une rhyolite séricitisée. Le troisième intervalle contient des traces d’injections de pyrite-silice et des veines de tourmaline au sein d’un intrusif porphyrique felsique fortement altéré en séricite et modérément altéré en carbonate et silice. Le quatrième intervalle contient de l’or visible localement avec de fortes injections de silice pénétratives et 1 % de pyrite en filonnets, le tout encaissé dans un dyke porphyrique felsique altéré en silice. Les cinquième et sixième intervalles contiennent de l’or visible localement, 2 % de pyrite en filonnets et 1 % de pyrite disséminée dans des injections de silice pénétratives au sein d’une rhyolite altérée en séricite, fuchsite et silice. Le dernier intervalle contient 1 % de pyrite disséminée et des traces de sphalérite avec des veines à texture crustiforme, le tout encaissé dans un gabbro altéré en séricite, silice et fuchsite.

OSK-W-18-1770 a recoupé cinq intervalles minéralisés dans la zone Lynx : 96,9 g/t Au sur 2,6 mètres, 11,1 g/t Au sur 3,0 mètres, 19,0 g/t Au sur 2,5 mètres, 30,2 g/t Au sur 2,2 mètres et 32,0 g/t Au sur 5,1 mètres. Le premier intervalle contient des traces de pyrite en filonnets au sein d’une andésite cisaillée et séricitisée. Le deuxième intervalle contient des traces de pyrite en fragments au sein d’un gabbro altéré en séricite. Le troisième intervalle contient de l’or visible localement et 5 % de pyrite disséminée dans des injections de silice pénétratives, le tout encaissé dans une rhyolite fortement altérée en biotite. Le quatrième intervalle contient de l’or visible localement et 3 % de pyrite disséminée avec des injections de silice pénétratives et de l’altération en fuchsite, le tout encaissé dans une rhyolite fortement altérée en silice, biotite et séricite. Le dernier intervalle contient de l’or visible localement et jusqu’à 7 % de pyrite disséminée et en filonnets, associée à des injections de silice pénétratives au sein d’une rhyolite altérée en silice, fuchsite et biotite.

OSK-W-18-1771 a obtenu une teneur de 6,83 g/t Au sur 2,2 mètres dans la zone Caribou. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite en amas et 5 % de pyrite disséminée au sein d’une zone de faille importante encaissée dans une rhyolite silicifiée et séricitisée.

OSK-W-18-1772 a recoupé trois intervalles minéralisés dans la zone Lynx : 19,1 g/t Au sur 2,1 mètres, 31,3 g/t Au sur 2,1 mètres et 11,9 g/t Au sur 2,0 mètres. Le premier intervalle contient 1 % de pyrite en filonnets encaissée dans une rhyolite modérément altérée en silice et séricite. Le deuxième intervalle contient 1 % de pyrite disséminée et en filonnets et jusqu’à 2 % de sphalérite dans des injections de silice pénétratives, au contact altéré en séricite, silice et fuchsite entre une intrusion felsique et une rhyolite. Le troisième intervalle contient 1 % de pyrite disséminée et en amas et des veines de tourmaline ptygmatiques au sein d’une rhyolite modérément altérée en séricite, carbonates et fuchsite.

WST-18-0017 a obtenu une teneur de 12,8 g/t Au sur 2,4 mètres dans la zone 27. La minéralisation se compose de 1 % de pyrite disséminée et en filonnets au sein d’une andésite modérément altérée en séricite et silice.

WST-18-0024 a rencontré la zone Mallard avec un intervalle titrant 26,5 g/t Au sur 2,4 mètres. La minéralisation se compose de pyrite disséminée et d’une veine à texture crustiforme encaissée dans une andésite faiblement altérée en séricite.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall d’Osisko et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la zone. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall

Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans le rapport technique de Lac Windfall (tel que défini ci-dessous) et dans la mise à jour de l’estimation des ressources pour Lynx du 27 novembre 2018, comprennent 2 874 000 tonnes à 8,17g/t Au (754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 10 352 000 tonnes à 7,11 g/t Au (2366000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Pour de plus amples détails à propos des principales hypothèses, des paramètres et des méthodes employées pour l’estimation des ressources minérales concernant le projet aurifère Lac Windfall, veuillez consulter le rapport technique intitulé « Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Windfall Lake Project, Windfall Lake and Urban-Barry Properties » et daté du 12 juin 2018 (date d’effet au 14 mai 2018), qui a été préparé par InnovExplo inc. de Val-d’Or, au Québec (le « rapport technique de Lac Windfall ») et le communiqué intitulé « Osisko publie une mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Lynx » daté du 27 novembre 2018, lequel a été rédigé par Osisko et révisé et approuvé par Micon International Ltd de Toronto (Ontario). Le rapport technique de Lac Windfall et le communiqué sont disponibles sur le site web d’Osisko à l’adresse www.miniereosisko.com et sur SEDAR, sous le profil d’Osisko à l’adresse www.sedar.com. Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La minéralisation se trouve dans quatre zones principales : Lynx, zone 27, Caribou et Underdog. Toutes les zones se composent de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 900mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 000 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, notamment la propriété Garrison. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; l’importance des résultats du nouveau programme de forage intercalaire et du programme de forage de définition et d’expansion en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; le potentiel pour des extensions en profondeur des zones minéralisées dans l’axe de plongée et en profondeur; la minéralisation réelle associée à l’or visible localement; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; le type de forage inclus dans le programme de forage; la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

John Burzynski

Président et chef de la direction

Téléphone : (416) 363-8653

ACQUISITION DE RESSOURCES BEAUFIELD PAR MINIÈRE OSISKO

Beaufield

NE PAS DISTRIBUER AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

Toronto, Ontario (le 14 août 2018) – Minière Osisko inc. (TSX : OSK) (« Osisko ») et Ressources Beaufield inc. (TSX-V : BFD) (« Beaufield ») sont heureux d’annoncer la conclusion en date du 14 août 2018 d’une convention d’arrangement définitive (la « convention d’arrangement ») aux termes de laquelle Osisko a convenu de faire l’acquisition de la totalité des actions ordinaires émises et en circulation de Beaufield (collectivement, les « actions de Beaufield » et, chaque action entière, une « action de Beaufield ») dont elle n’est pas encore propriétaire (l’« acquisition »). L’acquisition devrait être réalisée au moyen d’un plan d’arrangement en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions (l’ « arrangement »).

John Burzynski, le président et chef de la direction d’Osisko, a déclaré ce qui suit : « Nous sommes très heureux d’annoncer aujourd’hui l’opération que nous proposons avec Beaufield. En se joignant à Osisko dans son programme de mise en valeur et d’exploration à grande échelle à Windfall, les actionnaires de Beaufield ont l’occasion de tirer profit de la solide prime offerte aujourd’hui et de participer à la croissance future de notre projet. »

Ron Stewart, le président et chef de la direction de Beaufield, a déclaré ce qui suit : « Nous sommes très heureux d’unir nos forces à celles d’Osisko, qui continue de faire preuve de leadership et de démontrer sa vigueur dans le développement de son portefeuille de projets de ressources naturelles, y compris le district phare Windfall. Nous sommes d’avis que le regroupement de nos projets sera avantageux pour les actionnaires des deux sociétés et nous nous réjouissons à l’idée de participer à la réussite future d’Osisko. »

Précisions sur l’opération

Aux termes de la convention d’arrangement, les porteurs d’actions de Beaufield (les « actionnaires de Beaufield ») auront le droit de recevoir 0,0482 action ordinaire d’Osisko (chaque action entière, une « action d’Osisko ») en échange de chaque action de Beaufield détenue immédiatement avant la prise d’effet de l’arrangement, ce qui représente un prix d’offre implicite de 0,082 $ par action de Beaufield compte tenu du prix de clôture des actions d’Osisko le 14 août 2018 et une prime d’environ 54{4a519b2e1b7ee41c07b52bf609655ec62dee46aaa3d3e6dbc7220444390e11ca} compte tenu du prix moyen pondéré en fonction du volume sur une période de 20 jours des actions ordinaires des deux sociétés à la Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX, selon le cas, le 14 août 2018 (soit le dernier jour de bourse avant l’annonce de l’arrangement).

L’arrangement devra être approuvé par les actionnaires de Beaufield à une assemblée spéciale devant avoir lieu en octobre 2018 (l’ « assemblée de Beaufield »). Pour qu’il prenne effet, l’arrangement doit être approuvé à l’assemblée de Beaufield (i) par au moins 66 ⅔ pour cent des voix exprimées par les actionnaires de Beaufield et (ii) par une majorité simple des voix exprimées par les actionnaires de Beaufield si l’on exclut les actions de Beaufield détenues par

une « personne intéressée » ou une « personne apparentée » à une « personne intéressée » (au sens du Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d’opérations particulières). Les actionnaires de Beaufield détenant environ 7,5 {4a519b2e1b7ee41c07b52bf609655ec62dee46aaa3d3e6dbc7220444390e11ca} des actions de Beaufield émises et en circulation ont conclu avec Osisko des ententes de vote et de soutien aux fins d’apporter leur soutien à l’arrangement. Sur la recommandation de son comité spécial indépendant, le conseil d’administration de Beaufield a approuvé à l’unanimité l’arrangement et recommandera aux actionnaires de Beaufield de voter POUR l’arrangement.

La convention d’arrangement comprend des déclarations, des garanties et des engagements types pour une opération de cette nature, notamment en ce qui a trait à la non-sollicitation, au droit de présenter une offre équivalente et à la disposition de retrait fiduciaire. De plus, Beaufield a convenu de verser à Osisko une indemnité de résiliation si certains événements devaient se produire. La convention d’arrangement, qui donne le détail complet de l’arrangement, pourra être consultée dans SEDAR sous le profil d’émetteur de Beaufield au www.sedar.com.

Toutes les précisions relatives à l’arrangement figureront également dans une circulaire de sollicitation de procurations de la direction de Beaufield indiquant les questions devant être examinées à l’assemblée de Beaufield; ce document devrait être posté aux actionnaires de Beaufield en septembre 2018 et être mis à leur disposition dans SEDAR sous le profil d’émetteur de Beaufield au www.sedar.com.

Le placement des actions d’Osisko dans le cadre de l’arrangement (au sens donné à ce terme dans les présentes) ne sera pas inscrit en vertu de la loi des États-Unis intitulée Securities Act of 1933.

Conseillers et conseillers juridiques

Eight Capital a agi à titre d’unique conseiller financier de Beaufield. Eight Capital a fourni au comité spécial du conseil d’administration de Beaufield un avis quant au caractère équitable selon lequel, compte tenu et sous réserve de certaines hypothèses, restrictions et réserves énoncées dans l’avis, la contrepartie offerte par Osisko dans le cadre de l’arrangement est équitable, d’un point de vue financier, pour les actionnaires de Beaufield. Lavery, de Billy, S.E.N.C.R.L. agit à titre de conseiller juridique de Beaufield.

Maxit Capital LP a agi à titre d’unique conseiller financier d’Osisko. Bennett Jones LLP agit à titre de conseiller juridique d’Osisko.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 {4a519b2e1b7ee41c07b52bf609655ec62dee46aaa3d3e6dbc7220444390e11ca} du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 {4a519b2e1b7ee41c07b52bf609655ec62dee46aaa3d3e6dbc7220444390e11ca} dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 {4a519b2e1b7ee41c07b52bf609655ec62dee46aaa3d3e6dbc7220444390e11ca} dans le projet Marban situé au coeur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake dans le nord-est de l’Ontario qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario.

Pour de plus amples renseignements sur Osisko, veuillez communiquer avec : John Burzynski Président et chef de la direction No de tél. : (416) 363-8653

À propos de Ressources Beaufield inc.

Beaufield est une société d’exploration minière active au Québec et en Ontario. Veuillez vous reporter au site web de Beaufield au www.beaufield.com pour obtenir plus de renseignements sur les propriétés Urban, Éléonore-Opinaca, Tortigny, Hemlo et Launay de Beaufield.

Pour de plus amples renseignements sur Beaufield, veuillez communiquer avec :

Ronald Stewart Président et chef de la direction No de tél. : (647) 409-0293

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient de l’ « information prospective » et des « énoncés prospectifs » (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens de la législation canadienne en valeurs mobilières applicable. Tous les énoncés, autres que les énoncés de faits historiques, sont des énoncés prospectifs et sont fondés sur les attentes, estimations et projections en date du présent communiqué. Tout énoncé qui comprend des discussions relatives aux prédictions, aux attentes, aux opinions, aux intentions, aux projections, aux objectifs, aux hypothèses, aux événements futurs ou au rendement (fréquemment, mais pas toujours utilisant des expressions comme « est attendu », « prévoit », « ne prévoit pas », « planifie », « budget », « échéancier », « projette », « estime », « croit » ou « a l’intention » ou des variations de tels mots et expressions ou des déclarations indiquant la possibilité que certaines mesures ou certains événements ou résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et peut être un énoncé prospectif. Dans le présent communiqué, les énoncés prospectifs portent, notamment, sur les bénéfices qu’Osisko, Beaufield et leurs actionnaires respectifs prévoient tirer de l’arrangement, le ratio d’échange et la valeur des actions d’Osisko remises à titre de contrepartie prévue dans l’arrangement; le moment et la réception (le cas échéant) des approbations requises des actionnaires, des tribunaux, des bourses et des organismes de réglementation à l’égard de l’arrangement; le calendrier et la capacité d’Osisko et de Beaufield de satisfaire (le cas échéant) les conditions préalables à la conclusion de l’arrangement, le calendrier prévu pour envoyer par la poste la circulaire de sollicitation de procurations aux actionnaires de Beaufield et pour tenir l’assemblée de Beaufield, la clôture de l’arrangement (le cas échéant); la durée du cycle actuel du marché et les exigences nécessaires pour qu’un émetteur puisse perdurer au cours du cycle actuel; le potentiel de croissance future d’Osisko et de Beaufield et de leurs activités respectives, et les plans de développements miniers futurs.

Ces énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et des estimations raisonnables de la direction d’Osisko et de Beaufield, selon le cas, au moment où ils ont été faits. Les résultats futurs réels pourraient différer considérablement puisque les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels d’Osisko ou de Beaufield, selon le cas, diffèrent considérablement des résultats, du rendement et des réalisations futurs exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment : la satisfaction de toutes les conditions applicables à la clôture de l’arrangement ou la renonciation à celles-ci (y compris la réception de l’ensemble des approbations et des consentements nécessaires des actionnaires, des tribunaux, des bourses et des organismes de réglementation et l’absence de changements importants à l’égard des parties et de leurs activités respectives, le tout tel qu’il est précisé dans la convention d’arrangement); le fait que les synergies prévues par l’arrangement pourraient ne pas se matérialiser; les risques liés à l’intégration des entreprises; les changements dans les conditions macroéconomiques, la fluctuation des marchés boursiers et du cours des actions d’Osisko et des actions de Beaufield; les variations des prix au comptant et des prix à terme de l’or, de l’argent, des métaux de base ou de certaines autres marchandises; les variations sur les marchés des devises (comme le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain); les changements dans la législation, l’imposition, les contrôles, la réglementation et au niveau des gouvernements, que ce soit à l’échelle nationale ou locale, et les développements politiques et économiques; les risques et les dangers associés aux activités d’exploration, de mise en valeur et d’exploitation minières (y compris les risques environnementaux, les accidents de travail, les pressions de gisement inhabituelles ou inattendues, les effondrements et les inondations); l’incapacité d’obtenir l’assurance adéquate pour couvrir les risques et les dangers; la présence de lois et de règlements qui peuvent imposer des restrictions sur

l’exploitation minière; les relations de travail; les relations avec les communautés locales et les populations autochtones, et leurs revendications; la capacité d’augmentation des coûts liés aux intrants miniers et à la main-d’oeuvre; la nature spéculative de l’exploration et de la mise en valeur minières (y compris les risques d’obtenir l’ensemble des permis, des licences et des approbations nécessaires des autorités gouvernementales), et le titre de propriété des avoirs miniers. Bien que les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué soient fondés sur des hypothèses qui, selon ce que la direction de Beaufield et/ou d’Osisko, selon le cas, croit ou croyait à ce moment, sont raisonnables, Beaufield et/ou Osisko, selon le cas, ne peuvent garantir aux actionnaires que les résultats réels seront conformes aux énoncés prospectifs, d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels ne seront pas tels que prévus, estimés ou attendus.

Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs ni à l’information prospective contenus dans le présent communiqué. Sauf si la loi l’exige, Beaufield et Osisko n’assument aucunement la responsabilité de mettre à jour les énoncés prospectifs concernant des opinions, des projections ou d’autres facteurs s’ils devaient changer.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune bourse ni aucune commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n’a approuvé ou désapprouvé les renseignements contenus dans les présentes.

OSISKO DÉPOSE LE RAPPORT TECHNIQUE SUR L’EEP POUR SON PROJET WINDFALL

(Toronto, 1er août 2018) Minière Osisko inc. (OSK:TSX; «Osisko» ou la «Société») a le plaisir d’annoncer le dépôt d’un rapport technique portant sur l’évaluation économique préliminaire indépendante sur son projet Windfall, lequel a été préparé conformément au Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers. Le rapport technique, intitulé «Preliminary Economic Assessment of the Windfall Lake Project, Lebel-sur-Quévillon, Québec, Canada» et daté du 1er août 2018 (avec une date d’effet au 12 juillet 2018), a été préparé pour Osisko par BBA Inc., InnovExplo Inc., Golder Associates Ltd., WSP Canada Inc. et SNC-Lavalin Stavibel Inc. (l’«EEP de Windfall»). L’EEP de Windfall est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko.

 

Le communiqué publié par Osisko le 17 juillet 2018 (intitulé «Osisko dépose une EEP positive pour le projet Windfall ») résume certains des principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’EEP de Windfall. La Société a le plaisir d’annoncer qu’il n’y a aucune différence importante entre les principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’EEP de Windfall et ceux présentés dans le communiqué publié par Osisko le 17 juillet 2018.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario. 

 

Mise en garde à propos des renseignements techniques

Le lecteur est avisé que l’EEP de Windfall est de nature préliminaire et tient compte de ressources minérales présumées qui sont trop spéculatives d’un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans les réserves minérales. Rien ne garantit que les résultats, hypothèses et estimations dans l’EEP de Windfall se matérialiseront. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
John Burzynski
Président et chef de la direction
Téléphone : (416) 363-8653

 

LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONFIRME LA MINÉRALISATION À HAUTE TENEUR À WINDFALL

68,5 g/t Au sur 9,8 mètres à Underdog
494 g/t Au sur 2,8 mètres à Lynx

 

(Toronto, 25 juillet 2018) Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats de forage intercalaire issus du programme de forage de définition et d’expansion en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Le programme de forage de 800 000 mètres a débuté à la fin de l’année 2015. Le programme est maintenant axé sur le forage intercalaire dans le gîte aurifère principal de Windfall et le gîte adjacent de Lynx (situé immédiatement au nord-est de Windfall), ainsi que les travaux de forage d’exploration et d’expansion sur les zones minéralisées principales à Windfall et plusieurs sondages profonds en cours afin d’investiguer les secteurs en profondeur dans l’axe de plongée dans et autour des zones Underdog et Lynx.

 

Les résultats d’aujourd’hui se concentrent sur le forage intercalaire et comprennent de nouveaux résultats de forage significatifs de 70 intervalles provenant de 33 sondages et de 5 déviations réalisés dans le gîte Lynx et la zone Underdog, y compris un intervalle dans le prolongement d’un modèle fil-de-fer (OSK-W-18-1593), un intervalle dans le prolongement d’une zone non incluse actuellement aux modèles fil-de-fer (OSK-W-18-1555) et un nouvel intervalle qui n’est relié à aucune zone minéralisée connue (OSK-W-18-1461).

 

John Burzynski, président et chef de la direction d’Osisko, a déclaré: « Les résultats du forage intercalaire publiés aujourd’hui pour Lynx et Underdog sont très positifs et encourageants. Nous continuons d’ajouter des sondages et de plus en plus de ressources minérales passent de la catégorie présumée à la catégorie indiquée. Il s’agit de l’évolution positive que nous attendions alors que la seconde moitié de notre important programme de forage se termine. Compte tenu de l’évaluation économique préliminaire de la semaine dernière (voir le communiqué de presse d’Osisko du 17 juillet 2018), nous sommes persuadés que les travaux que nous réalisons aujourd’hui ne peuvent que renforcer le gîte au moment où Windfall progresse en vue de l’étude de faisabilité planifiée en 2019. »

 

Les nouveaux résultats de forage intercalaire comprennent notamment 13 intervalles titrant >32 g/t Au (>1 oz/t Au) (non coupé) incluant : 494 g/t Au sur 2,8 mètres  dans le sondage OSK-W-18-1593; 68,5g/t Au sur 9,8 mètres dans le sondage OSK-W-18-1066-W1; 273 g/t Au sur 2,2 mètres et 109 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-18-1546; 145 g/t Au sur 2,2 mètres dans le sondage OSK-W-18-1504; 46,4 g/t Au sur 5,2 mètres dans le sondage OSK-W-18-1613; et 39,3 g/t Au sur 5,6 mètres dans le sondage OSK-W-18-1557. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

 

Sondage De

(m)

À

(m)

Intervalle

(m)

Au (g/t) Au (g/t) coupé à 100 g/t Type Couloir
OSK-W-17-1039 454,2 456,6 2,4 11,4   intercalaire  
incluant 455,2 455,6 0,4 62,8    
OSK-W-18-909-W5 887,0 889,1 2,1 7,94   intercalaire VNCR
incluant 887,0 887,8 0,8 20,7    
OSK-W-18-1066-W1 779,5 789,3 9,8 68,5 41,6 intercalaire Underdog
incluant 783,6 784,0 0,4 94,3    
et 786,0 788,2 2,2 220 100  
  854,8 857,0 2,2 39,6 35,3 intercalaire Underdog
incluant 855,4 856,1 0,7 114 100  
OSK-W-18-1336-W2 920,6 923,0 2,4 4,36   intercalaire Underdog
incluant 920,6 921,0 0,4 17,8    
  1182,0 1184,0 2,0 4,55   intercalaire Underdog
OSK-W-18-1426 640,0 642,0 2,0 12,1   intercalaire Lynx
incluant 640,0 640,6 0,6 40,2    
  644,6 646,9 2,3 5,64   intercalaire Lynx
incluant 644,6 645,0 0,4 24,2    
OSK-W-18-1461 782,0 784,3 2,3 16,9   nouveau Lynx
incluant 783,5 784,3 0,8 38,1    
OSK-W-18-1464 277,0 279,7 2,7 4,52   intercalaire Lynx
incluant 278,9 279,3 0,4 22,9    
  396,1 399,7 3,6 42,3 15,9 intercalaire VNCR
incluant 397,5 398,0 0,5 290 100  
OSK-W-18-1492 311,6 314,7 3,1 18,9   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1496 422,8 425,0 2,2 10,1   intercalaire Lynx
incluant 422,8 423,7 0,9 24,6    
OSK-W-18-1503 445,8 448,4 2,6 62,1 36,2 intercalaire Lynx
incluant 446,8 447,8 1,0 160 93,0  
OSK-W-18-1504 228,8 231,0 2,2 145 19,4 intercalaire Lynx
incluant 228,8 229,1 0,3 1019 100  
OSK-W-18-1516 43,7 46,8 3,1 13,5 10,7 intercalaire Lynx
incluant 43,7 44,0 0,3 128 100  
62,5 65,4 2,9 13,4   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1522 304,8 308,0 3,2 17,6   intercalaire Lynx
incluant 304,8 305,5 0,7 22,2    
et 307,5 308,0 0,5 77,9    
OSK-W-18-1529 284,3 287,0 2,7 4,27   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1531 398,0 400,3 2,3 10,2   intercalaire Lynx
incluant 398,7 399,5 0,8 26,9    
  430,3 433,0 2,7 27,9   intercalaire Lynx
incluant 430,3 430,9 0,6 53,7    
et 432,7 433,0 0,3 89,8    
449,0 453,3 4,3 4,34   intercalaire Lynx
incluant 452,6 453,3 0,7 12,7    
OSK-W-18-1536 360,6 362,7 2,1 3,25   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1536-W1 278,8 281,3 2,5 23,7 21,7 intercalaire Lynx
incluant 279,8 280,3 0,5 110 100  
  288,0 290,0 2,0 34,1 32 intercalaire Lynx
incluant 289,4 290,0 0,6 107 100  
  316,7 318,7 2,0 5,96   intercalaire Lynx 
OSK-W-18-1539 463,7 466,2 2,5 12,4   intercalaire Lynx
incluant 465,6 466,2 0,6 46,8    
OSK-W-18-1540 375,5 377,5 2,0 7,0   intercalaire VNCR
OSK-W-18-1546 232,6 235,3 2,7 4,13   intercalaire Lynx
  254,1 256,9 2,8 29,9   intercalaire Lynx
incluant 254,1 255,0 0,9 45,3    
  264,4 266,8 2,4 10,4   intercalaire Lynx
incluant 266,3 266,8 0,5 44,7    
  273,1 275,2 2,1 3,79   intercalaire Lynx
incluant 273,7 274,5 0,8 9,8    
  307,5 312,0 4,5 19,0   intercalaire Lynx
incluant 309,5 310,2 0,7 96,8    
  327,1 329,1 2,0 109 50,5 intercalaire Lynx
incluant 327,7 328,7 1,0 218 100  
  347,7 349,9 2,2 273 41,1 intercalaire Lynx
incluant 348,0 348,9 0,9 668 100  
  352,6 355,2 2,6 8,66   intercalaire Lynx
incluant 353,3 354,2 0,9 24,9    
OSK-W-18-1550 510,7 514,3 3,6 36,0 30,2 intercalaire Lynx
incluant 510,7 511,9 1,2 104 86,8  
OSK-W-18-1551 234,4 236,8 2,4 34,0   intercalaire Lynx
incluant 236,3 236,8 0,5 98,7    
OSK-W-18-1555 400,0 402,0 2,0 27,4   extension VNCR
incluant 400,6 401,6 1,0 51,0    
OSK-W-18-1557 279,0 284,6 5,6 39,3 22,3 intercalaire Lynx
incluant 283,5 284,6 1,1 187 100  
OSK-W-18-1560 513,7 516,0 2,3 11,9   intercalaire Lynx
incluant 513,7 514,5 0,8 32,8    
  521,6 524,0 2,4 26,1   intercalaire Lynx
incluant 521,6 522,3 0,7 89,1    
OSK-W-18-1565 220,6 223,2 2,6 16,4   intercalaire Lynx
incluant 220,6 221,2 0,6 68,5    
  285,5 291,7 6,2 6,49   intercalaire Lynx
incluant 285,5 286,5 1,0 15,7    
et 291,2 291,7 0,5 31,6    
370,0 372,8 2,8 9,63   intercalaire Lynx
incluant 370,0 370,8 0,8 32,4    
OSK-W-18-1569 390,7 393,1 2,4 10,3   intercalaire Lynx
incluant 391,3 392,1 0,8 30,5    
OSK-W-18-1569-W1 428,0 430,4 2,4 20,9 18,8 intercalaire Lynx
incluant 429,4 429,8 0,4 113 100  
OSK-W-18-1570 191,0 193,3 2,3 24,5 20,3 intercalaire Lynx
incluant 192,9 193,3 0,4 124 100  
  305,0 307,0 2,0 10,7   intercalaire Lynx
incluant 305,5 306,2 0,7 30,3    
OSK-W-18-1575 133,0 135,4 2,4 36,1   intercalaire Lynx
incluant 133,7 134,5 0,8 64,1    
et 135,0 135,4 0,4 62,4    
142,0 144,0 2,0 7,35   intercalaire Lynx
incluant 143,0 144,0 1,0 14,7    
OSK-W-18-1578 259,2 264,3 5,1 5,48   intercalaire Lynx
incluant 264,0 264,3 0,3 59,9    
  279,5 282,1 2,6 3,59   intercalaire Lynx
  294,4 296,6 2,2 3,39   intercalaire Lynx
OSK-W-18-1579 115,0 117,0 2,0 4,07   intercalaire Lynx
  120,2 122,5 2,3 4,09   intercalaire Lynx
incluant 122,2 122,5 0,3 20,5    
OSK-W-18-1587 198,1 200,1 2,0 10,0   intercalaire Lynx
incluant 199,1 200,1 1,0 18,8    
288,1 290,5 2,4 13,2   intercalaire Lynx
incluant 289,1 289,5 0,4 77,7    
  322,5 328,6 6,1 5,01   intercalaire VNCR
incluant 322,5 323,5 1,0 17,3    
OSK-W-18-1593 194,8 197,1 2,3 3,33   intercalaire Lynx
incluant 195,2 195,8 0,6 12,5    
  228,1 230,9 2,8 494 13,2 extension Lynx
incluant 230,6 230,9 0,3 4590 100  
  354,5 257,0 2,5 6,63   intercalaire VNCR
  364,9 367,3 2,4 3,19   intercalaire VNCR
OSK-W-18-1608  510,1 513,4 3,3 17,2   intercalaire Lynx
incluant 512,6 513,4 0,8 54,9    
OSK-W-18-1613 221,4 226,6 5,2 46,4 17,2 intercalaire Lynx
incluant 221,4 222,2 0,8 290 100  
  333,0 335,1 2,1 6,58   intercalaire Lynx
incluant 333,5 334,0 0,5 26,9    
OSK-W-18-1615 479,3 481,4 2,1 18,0   intercalaire Lynx
incluant 479,8 480,4 0,6 60,5    
  494,5 496,6 2,1 12,7   intercalaire Lynx
incluant 495,1 495,6 0,5 48,6    
OSK-W-18-1627 406,6 409,0 2,4 9,25   intercalaire VNCR
  476,0 478,0 2,0 11,8   intercalaire Lynx
incluant 476,9 477,5 0,6 38,1    

 

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous.

Définition : VNCR = veine à texture crustiforme.

 

 

Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur
(m)
UTM E UTM N Section
OSK-W-17-1039 147 -49 513 453361 5435436 3725
OSK-W-18-909-W5 131 -55 1057 453683 5435677 4150
OSK-W-18-1066-W1 332 -56 1137 452488 5434436 2475
OSK-W-18-1336-W2 335 -61 1193 452616 5434449 2600
OSK-W-18-1426 136 -47 804 453451 5435564 3875
OSK-W-18-1460 143 -51 432 453468 5435347 3775
OSK-W-18-1461 133 -52 849 453307 5435499 3725
OSK-W-18-1464 334 -72 432 453465 5435044 3625
OSK-W-18-1492 333 -58 420 453437 5434906 3550
OSK-W-18-1496 143 -51 456 453316 5435371 3675
OSK-W-18-1503 132 -46 543 453427 5435420 3775
OSK-W-18-1504 330 -48 257 453412 5434904 3525
OSK-W-18-1516 331 -48 102 453223 5435011 3400
OSK-W-18-1522 331 -58 360 453412 5434904 3525
OSK-W-18-1529 334 -69 444 453458 5435016 3600
OSK-W-18-1531 148 -50 498 453381 5435437 3750
OSK-W-18-1536 337 -65 408 453427 5434976 3575
OSK-W-18-1536-W1 337 -65 417 453427 5434976 3575
OSK-W-18-1539 145 -52 536 453372 5435450 3750
OSK-W-18-1540 334 -57 441 453349 5434894 3450
OSK-W-18-1546 331 -55 411 453422 5434924 3550
OSK-W-18-1550 140 -52 606 453373 5435484 3775
OSK-W-18-1551 335 -53 291 453422 5434925 3550
OSK-W-18-1555 331 -60 423 453316 5434901 3425
OSK-W-18-1557 335 -52 374 453422 5434925 3550
OSK-W-18-1560 145 -53 564 453373 5435484 3775
OSK-W-18-1565 330 -57 426 453386 5434920 3500
OSK-W-18-1569 142 -46 522 453324 5435399 3675
OSK-W-18-1569-W1 142 -46 525 453324 5435399 3675
OSK-W-18-1570 331 -55 402 453365 5434933 3500
OSK-W-18-1575 330 -59 216 453357 5435008 3525
OSK-W-18-1578 331 -60 351 453450 5435010 3600
OSK-W-18-1579 331 -57 171 453312 5435017 3475
OSK-W-18-1587 332 -62 360 453450 5435010 3600
OSK-W-18-1593 329 -68 381 453490 5435062 3675
OSK-W-18-1608 146 -51 558 453328 5435467 3725
OSK-W-18-1613 141 -52 381 453199 5435178 3475
OSK-W-18-1615 149 -48 546 453328 5435467 3725
OSK-W-18-1627 141 -51 513 453228 5435374 3600

 

OSK-W-17-1039 a obtenu une teneur de 11,4 g/t Au sur 2,4 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite et d’une veine de quartz-tourmaline à texture crustiforme avec de l’or visible localement, le tout encaissé dans une rhyolite modérément séricitisée.

 

OSK-W-18-909-W5 a obtenu une teneur de 7,94 g/t Au sur 2,1 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose de traces de pyrite disséminée et d’une veine à texture crustiforme encaissée dans un gabbro folié altéré en chlorite, silice, carbonate et fuchsite.

 

OSK-W-18-1066-W1 a recoupé deux intervalles minéralisés dans le couloir Underdog, avec des teneurs de 68,5 g/t Au sur 9,8 mètres et 39,6 g/t Au sur 2,2 mètres. Le premier intervalle contient de l’or visible localement, avec jusqu’à 15 % de pyrite et 1 % de chalcopyrite dans des plages remplies d’injections de silice pénétratives au sein d’un dyke porphyrique felsique fortement silicifié et séricitisé avec localement de la fuchsite. Le deuxième intervalle contient de l’or visible localement, 2 % de pyrite dans des veines ptygmatiques, des traces de chalcopyrite en filonnets et en amas avec des injections de silice pénétratives, et des traces de pyrite disséminée dans un dyke porphyrique séricitisé et fortement silicifié.

 

OSK-W-18-1336-W2 a recoupé des intervalles titrant 4,36 g/t Au sur 2,4 mètres et 4,55 g/t Au sur 2,0mètres dans le couloir Underdog. Le premier intervalle contient 5 % de filonnets de pyrite-tourmaline, 3 % de pyrite en amas et 2 % de pyrite grossière dans des fragments volcaniques contenus dans un dyke felsique séricitisé à texture bréchique. Le deuxième intervalle contient des traces de pyrite disséminée et en amas dans un dyke porphyrique felsique altéré en séricite, chlorite et carbonate.

 

OSK-W-18-1426 a obtenu des teneurs de 12,1 g/t Au sur 2,0 mètres et 5,64 g/t Au sur 2,3 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation contient jusqu’à 15 % de pyrite interstitielle et disséminée avec une quantité modérée d’injections de silice au contact entre un gabbro localement séricitisé et fuchsitisé et une intrusion porphyrique felsique.

 

OSK-W-18-1461 a obtenu une teneur de 16,9 g/t Au sur 2,3 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement, avec jusqu’à 15 % de pyrite dans des injections de silice, le tout encaissé dans une rhyolite silicifiée et séricitisée au contact avec un gabbro. Cette intersection est située à 50 mètres au nord-ouest du sondage OSK-W-17-958, qui avait livré une teneur de 5,74 g/t Au sur 5,0 mètres (résultats publiés le 3 octobre 2017) et se trouve à l’extérieur des modèles fil-de-fer actuellement définis pour les ressources à Lynx.

 

OSK-W-18-1464 a recoupé deux intervalles minéralisés dans la zone Lynx, avec 4,52 g/t Au sur 2,7mètres et 42,3 g/t Au sur 3,6 mètres. Le premier intervalle se compose de 3 % de pyrite disséminée, 3 % de pyrite en filonnets et d’or visible localement, dans un stockwerk de veinules de quartz fumé au sein d’un dyke felsique à texture bréchique séricitisé, au contact avec un gabbro. Le deuxième intervalle contient de l’or visible localement et jusqu’à 10 % de pyrite disséminée dans une veinule de quartz-ankérite ± tourmaline à texture crustiforme dans un gabbro fortement altéré en carbonate et chlorite.

 

OSK-W-18-1492 a obtenu une teneur de 18,9 g/t Au sur 3,1 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement, avec 2 % de pyrite disséminée et des traces de sphalérite dans des injections de silice, ainsi que des traces de pyrite en filonnets dans des veines de quartz ou de quartz-carbonate encaissées dans une intrusion porphyrique felsique modérément séricitisée et silicifiée.

 

OSK-W-18-1496 a livré une teneur de 10,1 g/t Au sur 2,2 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose de 4 % de pyrite en filonnets ou en amas avec des veines de quartz-carbonate, le tout encaissé dans un gabbro modérément séricitisé et faiblement altéré en silice et en fuchsite.

 

OSK-W-18-1503 a recoupé un intervalle titrant 62,1 g/t Au sur 2,6 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement avec 2 % de pyrite disséminée et des injections de silice pénétratives dans une rhyolite foliée avec une altération modérée en silice et séricite.

 

OSK-W-18-1504 a obtenu une teneur de 145 g/t Au sur 2,2 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement en remplissage de fractures dans des injections de silice pénétratives, le tout encaissé dans un gabbro silicifié, séricitisé et légèrement fuchsitisé.

 

OSK-W-18-1516 a recoupé deux intervalles minéralisés dans la zone Lynx, avec 13,5 g/t Au sur 3,1mètres et 13,4 g/t Au sur 2,9 mètres. Le premier intervalle contient de l’or visible localement et jusqu’à 7 % de pyrite disséminée dans une veine de quartz fumé-carbonate au contact silicifié entre une rhyolite et un gabbro. Le deuxième intervalle contient jusqu’à 9 % de pyrite en filonnets et disséminée et de l’or visible localement dans des injections de silice pénétratives. Les deux intervalles sont encaissés dans une intrusion felsique à texture bréchique fortement silicifiée, contenant des fragments intrusifs, volcaniques, de tourmaline et de pyrite.

 

OSK-W-18-1522 a obtenu une teneur de 17,6 g/t Au sur 3,2 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement avec jusqu’à 5 % de filonnets de pyrite-tourmaline, des traces de filonnets de pyrite-sphalérite et des injections de silice pénétratives dans une rhyolite silicifiée et séricitisée.

 

OSK-W-18-1529 a obtenu une teneur de 4,27 g/t Au sur 2,7 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose de 3 % de pyrite en filonnets et 2 % de pyrite dans des veines de quartz-tourmaline, le tout encaissé dans un dyke felsique à texture bréchique modérément altéré en chlorite, séricite et carbonate.

 

OSK-W-18-1531 a recoupé des intervalles minéralisés dans la zone Lynx titrant 10,2 g/t Au sur 2,3mètres, 27,9 g/t Au sur 2,7 mètres et 4,34 g/t Au sur 4,3 mètres. La minéralisation dans les deux premiers intervalles se compose d’or visible localement avec jusqu’à 20 % de pyrite dans des injections de silice pénétratives encaissées dans un dyke felsique à texture bréchique séricitisé et silicifié. Le dernier intervalle contient jusqu’à 10 % de pyrite dans des veines à texture crustiforme avec injections de silice pénétratives et une veine de quartz-tourmaline, le tout encaissé dans un gabbro silicifié et séricitisé.

 

OSK-W-18-1536 a obtenu une teneur de 3,25 g/t Au sur 2,1 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation contient jusqu’à 10 % de pyrite disséminée avec des veines de quartz dans un gabbro lessivé avec altération en séricite, silice, chlorite et localement, en fuchsite.

 

OSK-W-18-1536-W1 a obtenu des teneurs de 23,7 g/t Au sur 2,5 mètres, 34,1 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx et 5,86 g/t Au sur 2,0 mètres dans une veine. Les deux premiers intervalles contiennent jusqu’à 10 % de pyrite disséminée et de l’or visible localement dans un intrusif porphyrique felsique fortement silicifié ou une rhyolite. La veine contient 1 % de pyrite en amas, des traces de filonnets de pyrite-tourmaline et 20 % de veines de quartz dans un gabbro fortement chloritisé, modérément séricitisé et lessivé.

 

OSK-W-18-1539 a obtenu une teneur de 12,4 g/t Au sur 2,5 mètres dans la zone Lynx. La minéralisation se compose d’or visible localement, avec jusqu’à 3 % de filonnets de pyrite-tourmaline et 4 % de pyrite disséminée ou en amas, au contact silicifié, séricitisé et lessivé entre un dyke porphyrique felsique et une rhyolite.

 

OSK-W-18-1540 a recoupé 7,07 g/t Au sur 2,0 mètres dans Lynx. La minéralisation est constituée de traces de pyrite dans une veine de quartz-carbonate à texture crustiforme au sein d’un dyke felsique porphyrique fortement silicifié et séricitisé.

 

OSK-W-18-1546 a recoupé plusieurs zones de minéralisation dans le couloir Lynx : 4,13 g/t Au sur 2,7 mètres, 29,9 g/t Au sur 2,8 mètres, 10,4 g/t Au sur 2,4 mètres, 3,79 g/t Au sur 2,1 mètres, 19,0 g/t Au sur 4,5 mètres, 109 g/t Au sur 2,0 mètres, 273 g/t Au sur 2,2 mètres et 8,66 g/t Au sur 2,6 mètres. Le premier intervalle est constitué de 2 % de pyrite disséminée dans une rhyolite silicifiée au contact avec un gabbro cisaillé et faillé. Le deuxième intervalle comprend de l’or visible localement et jusqu’à 10 % de pyrite disséminée au contact entre un dyke porphyrique silicifié et une rhyolite. Les troisième et quatrième intervalles contiennent 3 % de pyrite disséminée dans une rhyolite fortement séricitisée. Le cinquième intervalle est constitué d’or visible localement, de 3 % de pyrite disséminée et de 2 % de filonnets de pyrite-tourmaline au contact silicifié entre une rhyolite et un gabbro. Le sixième intervalle est constitué de 7 % de pyrite disséminée et en filonnets dans un gabbro silicifié renfermant une veine à texture crustiforme. Le septième intervalle comprend de l’or visible localement, jusqu’à 5 % de pyrite disséminée et 3 % de pyrite en filonnets dans des veines à texture crustiforme encaissées dans un gabbro silicifié. Le huitième intervalle est constitué d’or visible localement et de 2 % de pyrite disséminée dans un gabbro lessivé et altéré en chlorite et en fuchsite avec de nombreuses injections de silice.

 

OSK-W-18-1550 a recoupé 36,0 g/t Au sur 3,6 mètres dans Lynx. L’intervalle est constitué d’or visible localement, de 10 % de pyrite et de traces de sphalérite à l’intérieur de nombreuses injections de silice et de veines de tourmaline ptygmatiques au sein d’une rhyolite altérée en séricite et en fuchsite.

 

OSK-W-18-1551 a recoupé 34,0 g/t Au sur 2,4 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 1 % de filonnets de pyrite avec des amas de quartz dans une rhyolite silicifiée.

 

OSK-W-18-1555 a recoupé 27,4 g/t Au sur 2,0 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 15 % de pyrite disséminée et en filonnets dans une veine de quartz-carbonate à texture crustiforme encaissée dans un gabbro silicifié et altéré en fuchsite. Ce sondage prolonge le couloir d’une veine à texture crustiforme de 25 mètres au sud-ouest d’OSK-W-17-803, qui avait titré 6,38 g/t Au sur 2,3 mètres (résultat publié le 24 mai 2017).

 

OSK-W-18-1557 a recoupé 39,3 g/t Au sur 5,6 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 8 % de fine pyrite en filonnets et en amas ainsi que des veines de quartz-tourmaline au contact silicifié entre une rhyolite et un dyke felsique bréchifié.

 

OSK-W-18-1560 a recoupé 11,9 g/t Au sur 2,3 mètres et 26,1 g/t Au sur 2,4 mètres. La minéralisation comprend de l’or visible localement, jusqu’à 3 % de filonnets de pyrite et 2 % de veinules de pyrite-tourmaline à l’intérieur d’une zone de silicification intense dans un gabbro modérément lessivé.

 

OSK-W-18-1565 a recoupé 16,4 g/t Au sur 2,6 mètres, 6,49 g/t Au sur 6,2 mètres et 9,63 g/t Au sur 2,8 mètres dans Lynx. Le premier intervalle est constitué d’or visible localement et de 3 % de pyrite disséminée au contact fortement silicifié entre une rhyolite et un dyke felsique. Le deuxième intervalle est constitué d’or visible localement et de 3 % de pyrite disséminée dans une rhyolite fortement silicifiée. Le troisième intervalle comprend jusqu’à 5 % de pyrite disséminée dans des veines de quartz-carbonate encaissées dans un gabbro silicifié.

 

OSK-W-18-1569 a recoupé 10,3 g/t Au sur 2,4 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 5 % de filonnets de pyrite avec de nombreuses injections de silice et une altération modérée en fuchsite à l’intérieur d’une unité felsique bréchifiée.

 

OSK-W-18-1569-W1 a recoupé 20,9 g/t Au sur 2,4 mètres dans Lynx. La minéralisation est constituée d’or visible localement et de 1 % de pyrite avec des veines de quartz-carbonate démembrées, de 2 % de filonnets de pyrite, de 2 % de pyrite dans de nombreuses injections de silice et dans des veines de tourmaline ptygmatiques et de 2 % d’amas de pyrite dans une rhyolite séricitisée et silicifiée.

 

OSK-W-18-1570 a recoupé 24,5 g/t Au sur 2,3 mètres et 10,7 g/t Au sur 2,0 mètres dans Lynx. Le premier intervalle est constitué d’or visible localement et de 3 % de pyrite dans de nombreuses injections de silice dans un dyke felsique porphyrique séricitisé et silicifié. Le deuxième intervalle est constitué d’or visible localement avec des veines de tourmaline ptygmatiques et des amas de quartz et de 5 % de pyrite avec de nombreuses injections de silice dans une rhyolite fortement silicifiée.

 

OSK-W-18-1575 a recoupé 36,1 g/t Au sur 2,4 mètres et 7,35 g/t Au sur 2,0 mètres dans Lynx. Le premier intervalle comprend jusqu’à 2 % de pyrite disséminée et 1 % de chalcopyrite dans des veines de quartz à texture bréchiforme au sein d’une rhyolite séricitisée. Le deuxième intervalle est constitué de 2 % de filonnets de pyrite, de 1 % de pyrite disséminée dans un gabbro chloritisé et modérément lessivé.

 

OSK-W-18-1578 a recoupé 5,48 g/t Au sur 5,1 mètres, 3,59 g/t Au sur 2,6 mètres et 3,39 g/t Au sur 2,2 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 5 % de pyrite disséminée avec une silicification intense et une séricitisation modérée dans une unité intrusive bréchifiée felsique, un dyke felsique porphyrique ou une rhyolite.

 

OSK-W-18-1579 a recoupé 4,07 g/t Au sur 2,0 mètres et 4,09 g/t Au sur 2,3 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend de l’or visible localement, jusqu’à 1 % de pyrite disséminée à l’intérieur de nombreuses injections de silice et des traces de fragments de pyrite à l’intérieur d’un dyke bréchifié séricitisé.

 

OSK-W-18-1587 a recoupé 10,0 g/t Au sur 2,0 mètres, 13,2 g/t Au sur 2,4 mètre et 5,01 g/t Au sur 6,0 mètres dans Lynx. Le premier intervalle est constitué de 5 % de pyrite disséminée à l’intérieur de nombreuses injections de silice et de veines de quartz-tourmaline dans un gabbro fortement séricitisé et silicifié. Le deuxième intervalle est constitué d’or visible localement et de 10 % de pyrite disséminée dans une rhyolite fortement silicifiée.

 

OSK-W-18-1593 a recoupé plusieurs intervalles dans Lynx : 3,33 g/t Au sur 2,3 mètres, 494 g/t Au sur 2,8 mètres, 6,63 g/t Au sur 2,5 mètres et 3,19 g/t Au sur 2,4 mètres. Le premier intervalle est constitué de 1 % de pyrite en amas dans un gabbro fortement altéré en chlorite-fuchsite et injecté de veinules de quartz. Le deuxième intervalle comprend un filonnet d’or de 3 cm de large à l’intérieur d’une bande silicifiée et de filonnets de pyrite au contact avec un xénolite de gabbro et une unité felsique brèchifiée. Cet intervalle à haute teneur prolonge le modèle fil-de-fer 305 des ressources de Lynx d’approximativement 10 mètres verticalement et se trouve à 30 mètres au-dessus (verticalement) d’OSK-W-17-1098 (42,8 g/t Au sur 2,3 mètres, résultat publié le 7 juin 2018). Les troisième et quatrième intervalles sont constitués de 5 % jusqu’à 20 % localement de veines de quartz-tourmaline, de traces de pyrite disséminée ou en filonnets dans un gabbro fortement silicifié et modérément chloritisé.

 

OSK-W-18-1608 a recoupé 7,2 g/t Au sur 3,3 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 3 % de pyrite disséminée et 10 % de pyrite disséminée dans deux veines de quartz-tourmaline-ankérite à l’intérieur d’un gabbro intensément silicifié et modérément altéré en séricite-fuchsite .

 

OSK-W-18-1613 a recoupé 46,4 g/t Au sur 5,2 mètres et 6,58 g/t Au sur 2,1 mètres dans Lynx. La minéralisation comprend jusqu’à 7 % de pyrite et 2 % de sphalérite avec de nombreuses injections de silice dans un dyke felsique bréchifié fortement silicifié avec de la fuchsite localement.

 

OSK-W-18-1615 a recoupé 18,0 g/t Au sur 2,1 mètres et 12,7 g/t Au sur 2,1 mètres dans Lynx. Le premier intervalle est constitué d’or visible localement avec 10 % de pyrite disséminée et en filonnets avec de nombreuses injections de silice dans un gabbro séricitisé. Le deuxième intervalle est constitué de 3 % de pyrite disséminée au contact fortement séricitisé et modérément silicifié entre un gabbro et un dyke felsique porphyrique.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle des intervalles publiés est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la plupart des zones. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall

Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans le rapport technique de Lac Windfall (tel que défini ci-dessous), comprennent 2 382 000 tonnes à 7,85 g/t Au (601 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 10 605 000 tonnes à 6,70 g/t Au (2 284 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Pour de plus amples détails à propos des principales hypothèses, des paramètres et des méthodes employées pour l’estimation des ressources minérales concernant le projet aurifère Lac Windfall, veuillez consulter le rapport technique intitulé « Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Windfall Lake Project, Windfall Lake and Urban-Barry Properties » et daté du 12 juin 2018 (date d’effet au 14 mai 2018), qui a été préparé par InnovExplo Inc. de Val-d’Or, au Québec (le « rapport technique de Lac Windfall »). Le « rapport technique de Lac Windfall est disponible sur le site web d’Osisko à l’adresse www.miniereosisko.com et sur SEDAR, sous le profil d’Osisko à l’adresse www.sedar.com. Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La minéralisation se trouve dans quatre zones principales : Lynx, Zone 27, Caribou et Underdog. Toutes les zones se composent de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 900 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 1200 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; l’orientation actuelle du programme de forage en cours de 800 000 mètres; l’importance du rapport technique de Lac Windfall; l’importance et les hypothèses de l’évaluation économique préliminaire préparée pour les gîtes Windfall et Osborne-Bell, telles que divulguées dans un communiqué de presse de la Société publié le 17 juillet 2018; les attentes selon lesquelles la teneur des ressources minérales sera plus élevée que la teneur des ressources présumées; les attentes selon lesquelles la teneur des ressources minérales indiquées sera plus élevée que la teneur des ressources minérales présumées; l’importance des nouveaux résultats du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall et du gîte adjacent de Lynx, incluant les nouveaux résultats de forage intercalaire issus du programme de forage de définition et d’expansion en cours au Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte principal du Lac Windfall et du gite adjacent de Lynx, avec plusieurs sondages profonds en cours afin d’investiguer les secteurs en profondeur dans l’axe de plongée dans et autour des zones Underdog et Lynx); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

John Burzynski, président et chef de la direction

Téléphone : (416) 363-8653

 

 

OSISKO DÉPOSE UNE EEP POSITIVE POUR LE PROJET WINDFALL

TRI après impôt de 33%, VAN de 413M$CA, dépenses en immobilisations de 397M$CA
Production de 248000 onces d’or la première année

(Toronto, le 17 juillet 2018)  Minière Osisko inc. (OSK:TSX; «Osisko» ou la «Société») a le plaisir d’annoncer les résultats positifs d’une évaluation économique préliminaire («EEP») indépendante préparée conformément au Règlement 43-101 sur son gîte Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, à 115 kilomètres de la ville de Lebel-sur-Quévillon dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, et sur le gîte Osborne-Bell, entièrement détenu par la Société et situé à 17 kilomètres au nord-ouest de la ville de Lebel-sur-Quévillon au Québec. L’EEP fait état de l’évaluation d’un scénario de base envisageant le développement des deux gîtes, Windfall et Osborne-Bell, en mines souterraines accessibles par rampe avec une usine de traitement de l’or centralisée à Lebel-sur-Quévillon au Québec.

 

John Burzynski, président et chef de la direction, a émis ces commentaires: «Les résultats de l’EEP publiés aujourd’hui sont excellents, avec un taux de rendement interne («TRI») après impôt robuste de 33% et une valeur actualisée nette («VAN») après impôt de 413 M$ CA, en se basant uniquement sur notre première estimation de ressources minérales à Windfall dont l’estimation des teneurs était conservatrice. Il s’agit là d’un très bon départ pour un projet qui continue de croître à mesure que les ressources présumées sont converties en ressources indiquées à plus haute teneur dans le cadre du programme de forage en cours, avec des méthodes d’abattage optimisées et avec les bonnes nouvelles qui se succèdent en exploration à Windfall. L’EEP envisage le démarrage du projet à une capacité de 3200 tonnes par jour («tpj»), avec une approche d’abattage par longs trous où de larges panneaux d’une épaisseur minimale de 3,5 à 4,0 mètres et d’une hauteur minimale de 20 mètres seraient extraits. Bien que cette étude ne tient compte que des zones de minéralisation plus larges, une modélisation détaillée envisageant des méthodes d’abattage adaptives sera appliquée lors des études subséquentes afin d’englober la majeure partie des ressources annoncées le 14 mai 2018, incluant les zones plus étroites mais à plus haute teneur dans la zone Lynx qui n’ont pas été prises en compte dans cette étude. Les extensions en profondeur dans l’axe de plongée des zones Underdog, Lynx, Zone 27, la zone Bobcat récemment découverte et la découverte Triple 8 récemment annoncée, n’ont pas été prises en compte dans cette étude, puisque le forage de définition des ressources minérales est toujours en cours dans ces secteurs. Ces secteurs devraient toutefois être inclus dans l’étude de faisabilité prévue en 2019. L’EEP d’Osisko présente un scénario de base ayant un fort potentiel de déboucher en un nouveau producteur d’or significatif et rentable au Québec, et nous anticipons que ces premiers résultats très prometteurs ne pourront que s’améliorer à mesure que nous progressons avec notre vaste programme de forage d’exploration et de définition à Windfall. »

 

Faits saillants de l’EEP*

Scénario de base

Prix de l’or : 1300 $ US/oz, prix de l’argent : 17,00 $ US/oz,
taux de change : 1,00 $ CA = 0,78 $ US, taux d’actualisation : 5 %

TRI après impôt et droits miniers 32,7 %
VAN après impôt et droits miniers 413,2 M$ CA
Coûts de construction en préproduction
(incluant 51,8 M$ CA en éventualités)
397,3 M$ CA
Production payable annuelle maximale 248 000 oz (an 1)
Production payable moyenne sur la durée de vie de la mine 218 000 oz
Récupération nette d’or payable 92,4 %
Teneur moyenne en or après dilution 6,7 g/t Au
Durée de vie de la mine (LOM) 8,1 ans
Matériel minéralisé extrait total 8 914 000 tonnes
Or contenu dans les ressources extraites 1 915 000 oz
Or payable (LOM) 1 769 000 oz
Argent payable (LOM) 557 000 oz
Coût de maintien tout inclus, net des crédits pour les sous-produits et des redevances (LOM) 704,00 $ US/oz
Coût global estimatif (dépenses en immobilisations + coûts d’exploitation) 879,00 $ US/oz
Coût d’exploitation unitaire total 126,47 $ CA/ tonne usinée
Revenus bruts 2,96 G$ CA
Flux de trésorerie d’exploitation 1,12 G$ CA
Démarrage de la mine/Pleine capacité T2 2022/T3 2022
VAN avant impôt et droits miniers 625,4 M$ CA
TRI avant impôt et droits miniers 39,7 %

 

*Mise en garde : Le lecteur est avisé que l’EEP résumée dans le présent communiqué a pour unique but de fournir une évaluation initiale de haut niveau du potentiel du projet et des options de conception. Le plan d’exploitation minière et le modèle économique de l’EEP reposent sur plusieurs hypothèses et tiennent compte de ressources présumées. Les ressources présumées sont considérées trop spéculatives pour être utilisées dans le cadre d’une analyse économique, à l’exception, tel que permis par le Règlement 43-101 des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, des études d’évaluation économique préliminaire. Rien ne garantit que les ressources présumées pourront être converties en ressources indiquées ou mesurées, de telle sorte que rien ne garantit que les paramètres économiques du projet décrit dans les présentes se réaliseront.

 

L’étude a été préparée par BBA inc. sous la supervision de M. Mathieu Savard, géo., vice-président à l’exploration d’Osisko, et Mme Kim-Quyên Nguyên, ing., MBA, chef de projet pour Minière Osisko, avec l’équipe technique du Groupe Osisko et inclut des contributions des équipes de géologie et d’ingénierie d’InnovExplo inc., Golder Associés Ltée, BBA inc., WSP Canada inc. et SNC-Lavalin Stavibel inc.

 

Le projet, s’il se réalise, aurait un impact significatif dans la région de la Baie-James, puisqu’il pourrait générer plus de 2,96 milliards de dollars canadiens en revenus bruts et contribuer environ 350 emplois permanents et bien rémunérés durant la phase de production, en plus d’employer 480 travailleurs en moyenne durant la période de construction.

 

Tableau 1 : Synthèse de l’EEP

 

Matériel minéralisé extrait total (tonnes) 8 914 000
Teneur moyenne en or après dilution (g/t Au) 6,7
Or contenu total (oz) 1 915 000
Or produit total (oz) 1 770 000
Or payable total (oz) 1 769 000
Récupération d’or payable (%) 92,4
Production annuelle moyenne d’or (oz d’or par an) 218 000
Total des dépenses en immobilisations initiales (M$ CA) 397,3
Dépenses en immobilisations de maintien (M$ CA) 371,1
Coût de restauration des sites, net de la valeur de récupération (M$ CA) 40,6
Coût d’exploitation unitaire (par tonne usinée) :  
     Extraction minière ($ CA) 63,82
     Transport du matériel minéralisé ($ CA) 14,26
     Traitement du minerai ($ CA) 26,89
     Gestion des eaux et des résidus miniers ($ CA) 3,59
     Dépenses générales et administratives ($ CA) 17,93
Coût d’exploitation unitaire total (par tonne usinée) ($ CA) 126,47

 

 

Possibilités d’accroître la valeur du projet

 

Le projet Windfall présente un fort potentiel d’expansion des ressources minérales puisque les gîtes des zones Principale, Lynx et Underdog demeurent ouverts en profondeur, dans l’axe de plongée et dans l’axe de pendage, et que l’on continue de découvrir de nouvelles zones. La future modélisation minière utilisera des méthodes d’abattage adaptives afin de capturer davantage de ressources exploitables dans les zones minéralisées plus étroites, et des essais métallurgiques sont prévus afin d’optimiser les taux de récupération de l’or et de l’argent. Des études des meilleures options disponibles seront aussi réalisées afin de déterminer les meilleures méthodes de traitement et d’assèchement d’un point de vue économique. La séquence d’exploitation minière et le calendrier de développement, ainsi que les études des meilleures options disponibles portant sur les infrastructures minières seront davantage optimisés de façon à rendre les paramètres économiques encore plus attrayants. Ces possibilités seront intégrées dans l’étude de faisabilité.

 

 

Tableau 2 : Synthèse des paramètres économiques (1300$US/once d’or)

 

VAN après impôt (M$ CA) 413,2
TRI après impôt 32,7 %
Période de recouvrement après impôt (années) 3,9
Revenus NSR (LOM) (M$ CA) 2 948,2
Total des flux de trésorerie d’exploitation (LOM) (M$ CA) 1 119,9
Total des flux de trésorerie avant impôt (LOM) (M$ CA) 954,2
Flux de trésorerie annuels moyens avant impôt (M$ CA) 116,3
Impôts sur le résultat (LOM) (M$ CA) 340,8
Total des flux de trésorerie disponibles après impôt (LOM) (M$ CA) 613,4
Flux de trésorerie disponibles annuels moyens après impôt (M$ CA) 74,8
Taux d’actualisation (%) 5,0
VAN avant impôt (M$ CA) 625,4
TRI avant impôt 39,7 %
Période de recouvrement avant impôt (années) 3,7

 

 

Tableau 3 : Coût de maintien tout inclus

 

Coût d’extraction minière (M$ CA) 565,1
Coût de traitement du minerai (M$ CA) 238,1
Gestion des eaux et des résidus miniers (M$ CA) 31,8
Dépenses générales et administratives (M$ CA) 126,2
Transport du matériel minéralisé (M$ CA) 158,7
Affinage et fusion (M$ CA) 11,7
Redevances (M$ CA) 65,1
Crédits pour l’argent en sous-produit (M$) (12,1)
Coût d’exploitation ajusté 1 184,6
Dépenses en immobilisations de maintien (M$ CA) 371,1
Coût de fermeture net de la valeur de récupération (M$ CA) 40,6
Total 1 596,2
Coût de maintien tout inclus ($ CA/oz)** 902,5
Coût de maintien tout inclus ($ US/oz)** 704,0

 

** Les coûts de maintien tout inclus sont présentés tels que définis par le World Gold Council (« WGC ») déduction faite des dépenses G&A du siège social

 

Tableau 4 : Sensibilité (scénario de base en caractères gras)

 

Prix de l’or
($ US/oz)
1 100 $ 1 200 $ 1 250 $ 1 300 $ 1 400 $ 1 500 $ 1 600 $
VAN avant impôt 5 % (M$ CA) 304,0 464,7 545,0 625,4 786,1 946,8 1 107,6
VAN après impôt 5 % (M$ CA) 75,8 244,5 328,9 413,2 581,9 750,6 919,3
TRI avant impôt 23,4 % 31,7 % 35,8 % 39,7 % 47,3 % 54,7 % 62,0 %
TRI après impôt 11,1 % 22,6 % 27,8 % 32,7 % 42,0 % 50,9 % 59,4 %
Période de recouvrement avant impôt (années) 4,9 4,2 3,9 3,7 3,4 3,2 3,0
Période de recouvrement après impôt (années) 5,9 4,7 4,2 3,9 3,5 3,1 2,9

 

Tableau 4 : Sensibilité (scénario de base en caractères gras)

 

Taux de change
($ US : 1,00 $ CA)
0,90 0,85 0,80 0,78 0,70 0,65 0,60
VAN avant impôt 5 % (M$ CA) 346,7 453,3 573,2 625,4 864,3 1 043,4 1 252,4
VAN après impôt 5 % (M$ CA) 120,7 232,5 358,4 413,2 663,9 852,0 1 071,4
TRI avant impôt 25,6 % 31,2 % 37,1 % 39,7 % 51,0 % 59,2 % 68,6 %
TRI après impôt 14,4 % 21,9 % 29,6 % 32,7 % 46,4 % 56,1 % 66,9 %
Période de recouvrement avant impôt (années) 4,7 4,2 3,9 3,7 3,3 3,0 2,8
Période de recouvrement après impôt (années) 5,5 4,7 4,1 3,9 3,3 3,0 2,8

 

 

Détails sur l’EEP

 

L’EEP indépendante a été préparée avec la collaboration des firmes suivantes : BBA inc. (Montréal, Québec), InnovExplo inc. (Val-d’Or, Québec), Golder Associés Ltée (Montréal, Québec), WSP Canada inc. (Val-d’Or, Québec) et SNC-Lavalin Stavibel inc. (Val-d’Or, Québec). Ces firmes ont fourni les estimations des ressources minérales, les paramètres de conception et les estimations de coûts pour les opérations minières, les installations de traitement, la sélection des principaux équipements, l’entreposage des stériles et des résidus miniers, la restauration, l’obtention des permis, les coûts d’exploitation et les dépenses en immobilisations. Le tableau 5 résume les contributeurs et leurs secteurs de responsabilité respectifs :

 

 

 

 

Tableau 5 : Firmes d’experts-conseil et secteurs de responsabilité

 

Firme
d’experts-conseil
Secteur de responsabilité
BBA inc.

–        Élaboration et analyse du programme d’essais métallurgiques;

–        Bilan massique;

–        Conception de l’usine de traitement;

–        Coûts d’exploitation et dépenses en immobilisations pour l’usine de traitement;

–        Conception et coûts associés aux infrastructures électriques et de TI (approvisionnement et sur le site);

–        Coûts d’exploitation liés au transport du matériel minéralisé et aux dépenses générales et administratives;

–        Analyse financière et intégration globale conformément au Règlement 43-101.

InnovExplo inc.

–        Révision des données historiques;

–        Géologie, exploration et forage actuels et historiques;

–        Préparation des échantillons, AQ/CQ et vérification des données;

–        Modélisation géologique et estimation des ressources minérales;

–        Conception des mines souterraines, infrastructures souterraines, ventilation, calendrier de production, coûts d’exploitation et dépenses en immobilisations pour les mines souterraines.

Golder Associés Ltée

–        Caractérisation géochimique des roches stériles, des résidus miniers et du minerai;

–        Conception de l’usine de traitement des eaux, coûts d’exploitation et dépenses en immobilisations;

–        Conception et coûts associés aux installations de gestion des résidus miniers, du minerai et des stériles en surface, excluant la restauration;

–        Conception et coûts associés aux infrastructures de gestion des eaux de surface, excluant la restauration;

–        Bilan hydrique des sites dans leur ensemble;

–        Caractérisation du massif rocheux et données de mécanique des roches pour la conception de la mine souterraine et des mesures de soutènement;

–        Données hydrogéologiques et sur la qualité des eaux souterraines pour les études environnementales;

–        Données hydrogéologiques pour la conception de la mine souterraine;

–        Données géotechniques pour la conception des infrastructures en surface.

WSP Canada inc.

–        Études environnementales, obtention des permis et coûts de fermeture;

–        Contexte règlementaire, considérations sociales et enjeux environnementaux anticipés;

–        Conception et coûts associés au système de manipulation du minerai des mines souterraines jusqu’à la surface sur les sites miniers;

–        Conception et coûts associés aux infrastructures en surface sur les sites Windfall et Osborne-Bell, incluant les chemins sur les sites;

–        Conception et coûts associés aux infrastructures électriques et de TI pour les sites Windfall et Osborne Bell;

–        Évaluation et coûts associés aux routes hors site permettant d’accéder aux sites Osborne-Bell et Windfall.

SNC-Lavalin

–        Conception et coûts associés aux infrastructures en surface sur le site de l’usine de traitement;

–        Conception et coûts associés aux services requis sur le site de l’usine;

–        Conception et coûts associés à la route d’accès menant de l’usine au parc à résidus.

 

 

Estimation des ressources

 

L’EEP est basée sur les estimations de ressources minérales indiquées et présumées réalisées par les personnes qualifiées indépendantes Judith St-Laurent (géo., B.Sc.) d’InnovExplo inc. dans le cas du gîte Windfall (tableau 6) et Pierre-Luc Richard (géo., M.Sc.) de BBA inc. (InnovExplo au moment de l’estimation des ressources minérales) dans le cas du gîte Osborne-Bell (tableau 7). Ces estimations de ressources minérales comprennent des ressources indiquées et des ressources présumées selon un seuil de coupure de 3 g/t Au (scénario de base).

 

Tableau 6 : Estimation des ressources minérales pour le gîte Windfall (1)

 

Zone Indiquées Présumées
Tonnes Teneur (g/t) Onces d’or Tonnes Teneur (g/t) Onces d’or
Lynx 1 254 000 7,51 303 000 2 257 000 7,48 543 000
Zone 27 628 000 8,69 175 000 852 000 7,28 199 000
Caribou 318 000 7,12 73 000 2 767 000 5,80 516 000
Underdog 147 000 9,00 43 000 4 380 000 6,77 953 000
Autres 34 000 6,58 7 000 348 000 6,37 71 000
Total 2 382 000 7,85 601 000 10 605 000 6,70 2 284 000

 

 

Tableau 7 : Estimation des ressources minérales présumées pour le gîte Osborne-Bell (2)

 

Seuil de coupure Tonnes Teneur (g/t) Onces d’or
> 6,00 g/t Au 883 000 9,77 277 000
> 5,00 g/t Au 1 273 000 8,44 346 000
> 4,00 g/t Au 1 816 000 7,26 424 000
> 3,50 g/t Au 2 156 000 6,70 465 000
> 3,00 g/t Au 2 587 000 6,13 510 000
> 2,50 g/t Au 3 166 000 5,51 560 000

 

Les remarques sur les estimations de ressources et les remarques sur la modélisation des ressources sont présentées ci-bas. L’argent n’a pas été analysé ni estimé dans les deux gîtes.

 

Synthèse des coûts d’exploitation et des dépenses en immobilisations

 

Tableau 8 : Synthèse des dépenses en immobilisations*

 

Dépenses en immobilisations (M$ CA) Préproduction Maintien Total
Extraction du minerai 72,7 309,0 381,6
Usine de traitement du minerai 107,6 107,6
Installations minières en surface 23,5 24,5 47,9
Infrastructures sur le site de l’usine 19,2 2,1 21,3
Gestion des eaux et des résidus miniers 48,9 35,5 84,4
Coûts indirects 73,7 73,7
Restauration des sites (net de la valeur de récupération) 40,6 40,6
Sous-total 345,5 411,7 757,2
Éventualités 51,8 51,8
Total des dépenses en immobilisations 397,3 411,7 809,0
Revenus NSR en production** 19,9 2 928,3 2 948,2

 

Dépenses en immobilisations par once ($ US/oz) 356,8
Coûts d’exploitation par once ($ US/oz) 522,4
Coût global par once ($ US/oz) 879,2

 

*Les totaux pourraient différer de la somme des composantes puisque les nombres ont été arrondis.

**La Société s’attend à générer des revenus de préproduction durant la mise en valeur.

 

 

Tableau 9 : Synthèse des coûts d’exploitation

 

Coûts d’exploitation $ CA/t usinée
     Extraction minière 63,82
     Transport du matériel minéralisé 14,26
     Traitement du minerai 26,89
     Gestion des eaux et des résidus miniers 3,59
     Dépenses générales et administratives 17,93
Coût d’exploitation total 126,47

 

 

Exploitation minière

 

Le projet Windfall consistera en l’exploitation simultanée de deux gîtes distincts: Windfall et Osborne-Bell. La stratégie globale consiste à ce que la production d’Osborne-Bell soit complémentaire à celle de Windfall afin d’atteindre un taux de production total de 3200 tonnes par jour («tpj»).

Le projet Windfall est situé à 115km à l’est de Lebel-sur-Quévillon dans la région de la Baie-James au Québec. Les ressources minérales prises en compte dans le plan d’exploitation minière sont contenues dans trois différentes zones (Lynx, Principale, Underdog) sur une distance latérale de 2300mètres et s’étendent de la surface jusqu’à une profondeur d’environ 1200 mètres. Chaque zone est caractérisée par de multiples panneaux tabulaires principalement orientés est-nord-est et inclinés à la verticale ou presque. La méthode d’abattage privilégiée est la méthode par longs trous avec retrait longitudinal de panneaux de dimensions minimales de 20 mètres de long × 20 mètres de haut et d’une épaisseur minimale de 3,5 à 4,0 mètres. Le matériel minéralisé sera extrait au moyen d’une flotte de véhicules chargeurs-transporteurs («VCT») de 14 tonnes et de camions de halage de 50 tonnes se déplaçant le long d’une rampe à un taux de 2600tpj.

Le gîte Osborne-Bell est situé à 17km au nord-ouest de Lebel-sur-Quévillon dans la région de la Baie-James au Québec. Les ressources minérales prises en compte dans le plan d’exploitation minière sont contenues dans trois zones (Est, Centre et Ouest) sur une longueur de 1300 mètres et s’étendent de la surface jusqu’à une profondeur d’environ 520 mètres. Chaque zone est caractérisée par de multiples lentilles principalement orientées nord-ouest/sud-est avec une plongée verticale à subverticale vers le nord. La principale méthode d’abattage est par longs trous avec retrait longitudinal. Le matériel minéralisé sera extrait au moyen d’une flotte de VCT de 7 tonnes et de camions de halage de 45 tonnes se déplaçant le long d’une rampe à un taux de 600tpj.

Le matériel minéralisé provenant des sites miniers de Windfall et Osborne-Bell sera transporté jusqu’à l’usine de traitement par un entrepreneur.

 

Traitement du minerai

En tout, 3200tpj de minerai tout-venant sera traité à l’usine de traitement de Lebel-sur-Quévillon. L’usine de traitement comprendra un concasseur à mâchoires, un système de récupération et de stockage du matériel minéralisé (capacité active de 2100 t), un broyeur SAG primaire (22 pi × 11 pi) et un broyeur à boulets secondaire (15 pi × 27 pi) en circuit fermé avec des cyclones pour produire une granulométrie de P80 = 45 microns. Une partie de la sousverse des cyclones alimentera un circuit de gravité avec lixiviation intensive. La surverse des cyclones alimentera un circuit de lixiviation au charbon («CIL») comptant huit (8) cuves pour un temps de séjour de 40 heures, suivi par une étape de destruction du cyanure et le stockage des résidus miniers. Un circuit d’adsorption-désorption-récupération («ADR») pouvant traiter six (6) t de charbon par jour et une chambre de coulée permettront de récupérer l’or et de produire du doré. L’usine comprendra également une aire de préparation des réactifs et deux circuits d’eau de procédé (avec et sans cyanure) qui desserviront l’ensemble de l’usine.

L’or et l’argent seront récupérés. L’usine de traitement produira des barres de doré, et la récupération d’or payable est estimée à 92,4% en moyenne, et à 68,9% pour l’argent sur la durée de vie de la mine.

L’usine de traitement comprendra également un laboratoire humide, des bureaux, un vestiaire pour les employés, un local de premiers soins et un atelier d’entretien.

 

Infrastructures en surface et frais indirects

Le projet Windfall comprend deux différents sites miniers et un site d’usinage. Le site minier Windfall sera situé à une distance de 115 km à l’est du site d’usinage, tandis que le site minier Osborne-Bell sera situé à 23 km au nord-ouest du site d’usinage. Tel qu’indiqué ci-haut, les trois sites se trouvent dans la région de la Baie-James au Québec.

Le projet Windfall envisage la construction ou la remise en état des principales infrastructures suivantes en surface: l’accès aux sites miniers Windfall et Osborne-Bell, l’usine de traitement de Lebel-sur-Quévillon, une guérite de contrôle et une aire de stationnement sur le site, une ligne de transmission aérienne de Lebel-sur-Quévillon jusqu’au site de l’usine, une sous-station de 120 kV sur le site de l’usine alimentée à partir du réseau d’Hydro-Québec, une sous-station électrique principale (25kV) à Osborne-Bell, un atelier d’entretien pour l’usine de traitement, un bâtiment administratif, un bâtiment de service, une station de pompage d’eau douce, d’eau potable et d’eau d’incendie sur le site de l’usine, une usine de traitement des eaux usées sur le site de l’usine, des installations de gestion des résidus en surface sur le site de l’usine, le complexe minier Windfall incluant un vestiaire pour les employés de la mine, des bureaux, une cafétéria, une salle de conditionnement physique et un dortoir, un vestiaire, des bureaux, un entrepôt et un atelier pour les camions sur le site de la mine Osborne-Bell, des usines de traitement des eaux et des aires d’accumulation de mort-terrain sur tous les sites, et des aires d’accumulation de roches stériles sur les sites miniers Windfall et Osborne-Bell. Plusieurs importantes infrastructures comme la centrale, l’usine de traitement des eaux usées et des lignes de transmission aériennes de 13,8kV sont déjà en place sur le site minier Windfall.

Les frais indirects, notamment les frais du propriétaire, les coûts d’ingénierie, d’approvisionnement et de gestion de la construction, les installations temporaires pour la construction et les autres frais connexes sont estimés à 73,7 millions de dollars. Un montant supplémentaire de 51,8 millions de dollars a été alloué pour des éventualités en lien avec des coûts directs et indirects spécifiques.

 

Environnement et restauration

Le projet est assujetti au processus d’évaluation environnementale («EE») aux niveaux provincial et fédéral. Le site minier Windfall est situé dans le territoire régi par la Convention de la Baie James et du Nord québécois («CBJNQ») et est donc assujetti au processus d’analyse et d’évaluation des impacts environnementaux et sociaux («EIES»). Tous les projets miniers situés sur le territoire régi par la CBJNQ sont assujettis à la Loi sur la qualité de l’environnement et à la CBJNQ. Puisque le taux de traitement de l’usine dépasse 2000 tpj, l’usine de traitement sera assujettie au régime québécois d’obtention des permis pour le Sud de la province qui stipule que des consultations sur le projet doivent être tenues par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement («BAPE»). Le projet est aussi assujetti à une EE fédérale puisqu’il implique la construction et l’exploitation d’une nouvelle mine d’or, autre qu’un placer, dont la capacité de production de minerai est de 600 tpj ou plus.

La collecte de données environnementales du milieu d’accueil a été entreprise sur les deux sites miniers et sur le site d’usinage. Toutes les données recueillies sur les milieux d’accueil serviront à la préparation de l’EIES, laquelle est présentement en cours. Les études environnementales du milieu d’accueil serviront également tout au long du processus d’obtention des permis et pour les futures demandes de permis, lorsque les EE auront été approuvées.

En plus des approbations d’EE provinciale et fédérale, le projet nécessitera plusieurs autres approbations, permis et autorisations avant que le démarrage puisse avoir lieu et tout au long des étapes du projet. Les demandes d’autorisation seront déposées suivant l’obtention des approbations d’EE. Le projet doit aussi respecter toutes les autres conditions associées aux autorisations émises en vertu de la règlementation provinciale et fédérale.

Un plan de fermeture et de réhabilitation pour les sites a été élaboré conformément à la Loi sur les mines du Québec. Les coûts de restauration des sites ont été estimés à 58,8 millions de dollars, qui après déduction de la valeur de récupération des équipements de 18,3 millions de dollars, résultent en un coût de restauration (net de la valeur de récupération) de 40,6 millions de dollars. L’estimation des coûts de restauration des sites pour le projet Windfall est basée sur le principe que les sites seront remis en un état satisfaisant, ce qui implique principalement l’élimination de tous les risques inacceptables pour la santé et la sécurité des personnes, le démantèlement des bâtiments et des infrastructures érigés pour l’exploitation des mines et de l’usine de traitement, et la restauration du parc à résidus et des aires d’accumulation de roches stériles. L’estimation des coûts comprend le coût de la restauration des sites ainsi que le suivi post-fermeture. Conformément à la règlementation en vigueur, la Société a l’intention de verser une caution à titre de garantie financière pour les coûts de restauration des sites.

Implication des parties prenantes

 

Osisko a adopté une approche proactive en matière de consultation des parties prenantes puisque plus de 70 rencontres ont déjà eu lieu depuis 2015. Trois communautés des Premières Nations ont un intérêt potentiel sur les sites Windfall et Osborne-Bell : la Première Nation Crie de Waswanipi, la Première Nation Anishinabeg du Lac Simon, et la Première Nation Atikamekw d’Obedjiwan. Les villes de Lebel-sur-Quévillon, Senneterre et Chibougamau sont aussi situées à proximité du projet. Des consultations auprès des communautés autochtones et non autochtones en lien avec le projet ont été entreprises dès 2015 et se sont poursuivies avec de fréquentes mises à jour sur les activités reliées au projet, des rencontres, des événements portes ouvertes et des offres d’emploi et des possibilités de contrats.

 

Les préoccupations exprimées par les communautés portent sur la perturbation des lieux, la qualité de l’eau, les impacts sur la faune et les effets cumulatifs de tous les projets dans le secteur. Osisko est déterminée à poursuivre son dialogue avec les communautés potentiellement touchées dans le cadre du processus d’évaluation environnementale.

 

Les communautés autochtones et non autochtones ont toutes deux exprimé un fort appui pour le projet. Leur intérêt dans le projet vise surtout à maximiser les retombées économiques pour les communautés locales, particulièrement au niveau des emplois et des opportunités pour les entreprises tout au long des différentes phases du projet. En 2017, environ 80 membres des communautés autochtones ont travaillé sur le site Windfall et Osisko a dépensé plus de 20 millions de dollars en achats de biens et de services auprès des fournisseurs et des entrepreneurs locaux et des Premières Nations.

 

Redevances

 

Une redevance de 2,5 % NSR a été appliquée sur tous les métaux produits sur le projet Windfall. Le gîte Osborne-Bell n’est assujetti à aucune redevance.

 

Remarques

(1) Remarques concernant l’estimation des ressources minérales pour le gîte Windfall

  1. La personne qualifiée indépendante aux fins de l’estimation des ressources minérales de 2018, tel que défini par le Règlement 43-101, est Judith St-Laurent, géo., d’InnovExplo inc. La date d’effet de l’estimation est le 5 mai 2018.
  2. L’estimation des ressources minérales de Windfall est conforme aux normes et aux lignes directrices de l’ICM pour la publication de ressources et de réserves minérales.
  3. Les ressources sont présentées avant dilution et en place, et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique.
  4. L’estimation des ressources minérales englobe 124 domaines aurifères tabulaires et subverticaux, chacun étant défini par un modèle fil-de-fer individuel d’une épaisseur réelle d’au moins 2,0 mètres.
  5. Les échantillons ont été regroupés à l’intérieur des domaines minéralisés en composites de 2,0 mètres de long. Une valeur de zéro a été utilisée comme teneur dans le cas des carottes non analysées.
  6. Une teneur de coupure supérieure pour l’or a été appliquée aux données composites et déterminée pour chaque zone par analyse statistique. Elle varie de 15 g/t Au à 75 g/t Au et a été appliquée en utilisant une stratégie de coupure des valeurs supérieures en quatre étapes où la valeur de la teneur de coupure supérieure diminue à mesure que la distance d’interpolation augmente.
  7. Des valeurs de densité (t/m3) ont été appliquées en fonction des lithologies suivantes : 2,78 à 2,86 pour les roches volcaniques mafiques encaissantes; 2,76 à 2,77 pour les roches volcaniques felsiques encaissantes; 2,70 à 2,83 pour les porphyres.
  8. L’interpolation par krigeage ordinaire a été utilisée pour l’estimation de toutes les zones du gîte aurifère Windfall, à l’exception de la zone Underdog où une interpolation par la distance inverse au carré (ID2) a été préférée en raison d’un espacement plus large entre les sondages et d’une densité de sondages inférieure sur lesquels sont basés la création des modèles fil-de-fer. Toutes les estimations sont basées sur une dimension des blocs de 5 mètres selon un axe NE par 2mètres selon un axe NO par 5 mètres de hauteur, les paramètres d’estimation étant définis à partir de l’analyse par variogramme.
  9. Les calculs ont été́ effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et gramme par tonne). Le contenu en métaux est présenté en onces troy (tonnes métriques x teneur / 31,10348).
  10. InnovExplo n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, lié aux permis, juridique, lié aux titres, fiscal, sociopolitique ou lié à la commercialisation, ou tout autre enjeu pertinent non abordé dans le rapport technique, qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.
  11. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources présumées dans cette estimation de ressources minérales sont de nature incertaine et il n’y a pas eu suffisamment de travaux d’exploration réalisés pour définir ces ressources présumées comme des ressources indiquées ou mesurées, de plus il n’est pas certain que des travaux d’exploration plus poussés permettront de les convertir en ressources de ces catégories.
  12. Le nombre de tonnes métriques et le nombre d’onces ont été arrondis à l’unité près. Tout écart dans les totaux est attribuable au fait que les nombres ont été arrondis, tel que recommandé dans l’annexe 43-101A1.

 

(2) Remarques concernant l’estimation des ressources minérales pour le gîte Osborne-Bell

  1. La personne qualifiée indépendante aux fins de l’estimation des ressources minérales, tel que défini par le Règlement 43-101, est Pierre-Luc Richard, géo. (BBA), et la date d’effet de l’estimation est le 2 mars 2018.
  2. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources présumées dans cette estimation de ressources minérales sont de nature incertaine et il n’y a pas eu suffisamment de travaux d’exploration réalisés pour définir ces ressources présumées comme des ressources indiquées ou mesurées, de plus il n’est pas certain que des travaux d’exploration plus poussés permettront de les convertir en ressources de ces catégories.
  3. Les ressources sont présentées avant dilution, en place, et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique dans le cadre d’un scénario d’exploitation souterraine.
  4. L’estimation englobe neuf zones aurifères, chacune étant définie par un modèle fil-de-fer individuel d’une épaisseur réelle d’au moins 2 mètres.
  5. Une teneur de coupure supérieure pour l’or a été appliquée aux données composites et déterminée pour chaque zone. Elle varie de 25 g/t Au à 55 g/t Au.
  6. Des valeurs de densité ont été appliquées en fonction des lithologies suivantes (g/cm3) : volcanites encaissantes = 2,80; dykes tardifs stériles et intrusif Beehler = 2,78; unité felsique Zebra = 2,72.
  7. La modélisation des teneurs pour l’estimation des ressources minérales a été effectuée à partir des données de forage en utilisant une méthode d’interpolation par krigeage ordinaire sur un bloc modèle avec des blocs de 2,5 mètres x 2,5 mètres x 2,5 mètres.
  8. L’estimation est présentée selon un seuil de coupure de 3,00 g/t Au. Le seuil de coupure a été calculé en utilisant les paramètres suivants : coût d’extraction minière = 80 $ CA; coût de traitement = 40 $ CA; dépenses G&A = 10 $ CA; prix de l’or = 1 300 $ US/oz; taux de change $ CA : $ US = 1,29 (moyenne de l’année précédente). Le seuil de coupure devrait être réévalué en fonction des futures conditions qui prévaudront sur les marchés (prix des métaux, taux de change, coût d’extraction minière, etc.).
  9. L’estimation des ressources minérales présentée dans ce communiqué est classée dans la catégorie des ressources minérales présumées. La catégorie des ressources minérales présumées n’est définie que dans des secteurs où l’espacement entre les forages est de moins de 100 mètres et où la géologie et les teneurs montrent une continuité raisonnable.
  10. L’estimation des ressources minérales a été préparée à l’aide du logiciel GEMS 6.8 de Geovia. L’estimation est basée sur les résultats de 931 sondages de surface. Une épaisseur réelle minimale de 2,0 mètres a été appliquée, en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsqu’un résultat d’analyse était disponible, ou une valeur de zéro lorsque le matériel n’avait pas été analysé.
  11. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et gramme par tonne). Les contenus en métaux sont présentés en onces troy (tonnes x teneur / 31,10348).
  12. Le nombre de tonnes métriques a été arrondi au millier près, ce qui peut générer de légers écarts dans les totaux.
  13. Les normes et les lignes directrices de l’ICM pour la publication de ressources minérales ont été appliquées.
  14. L’auteur n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, lié aux permis, juridique, lié aux titres, fiscal, socio-politique ou lié à la commercialisation, ou tout autre enjeu pertinent non abordé dans le rapport technique, qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.

 

Personnes qualifiées indépendantes

L’EEP a été préparée pour Osisko par BBA inc et d’autres firmes d’experts-conseils, tous des personnes qualifiées (PQ) en vertu du Règlement 43-101. Les PQ ont révisé et approuvé le contenu du présent communiqué. Les PQ indépendantes comprennent :

  • Colin Hardie, ing., Jorge Torrealba, ing., Pierre-Luc Richard, géo. (BBA)
  • Patrick Frenette, ing., Judith St-Laurent, géo. (InnovExplo)
  • Anne-Marie Dagenais, ing., Michael Bratty, ing., Paul Palmer, ing. (Golder)
  • Eric Poirier, ing., Simon Latulippe, ing. (WSP)
  • Luc Gaulin, ing. (SNC-Lavalin Stavibel)

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario. 

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le programme de forage de 800 000 mètres présentement en cours; l’importance des nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère Windfall; l’importance des résultats d’analyse publiés dans le présent communiqué de presse; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte principal de Windfall et du gite adjacent de Lynx, et du forage d’exploration sur le gîte principal et sur l’ensemble du projet Urban-Barry); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses et des estimations raisonnables faites par la direction de la Société au moment où elles ont été formulées, mais impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

John Burzynski, président et chef de la direction

Téléphone : (416) 363-8653

 

OSISKO DÉCOUVRE DE L’OR EN FORAGE PROFOND À WINDFALL DANS LA ZONE TRIPLE 8, UNE NOUVELLE ZONE ÉPAISSE À HAUTE TENEUR

20,4 g/t Au sur 28,3 mètres incluant 44,5 g/t Au sur 10,0 mètres, 81,1 g/t Au sur 4,0 mètres

(Toronto, 11 juillet 2018)  Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer la découverte d’une nouvelle zone épaisse de minéralisation à haute teneur en or en profondeur sur son projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

 

En mai 2018, Osisko a entrepris le forage de deux sondages d’exploration en profondeur (« Deep Underdog » et « Deep Lynx ») afin d’investiguer le potentiel pour des extensions en profondeur des zones minéralisées Lynx et Underdog, et pour tester le modèle géologique du gîte Windfall en tant que minéralisation associée à une intrusion. Les deux sondages sont toujours en cours et progressent vers leurs cibles primaires dans l’enveloppe extérieure de l’intrusion porphyrique, à des profondeurs d’environ 2500 mètres sous la surface.

 

La nouvelle zone « Triple 8 », ouverte dans toutes les directions, a été découverte dans le sondage Deep Underdog, OSK-W-18-1603. Triple 8 est une zone de minéralisation surprise qui a été recoupée à environ 1500 mètres dans l’axe de forage, le long du sondage profond d’une longueur prévue de 2500 mètres. Triple 8 n’est corrélée à aucune autre zone connue et est située à environ 660 mètres à l’est de l’intervalle minéralisé le plus près dans la zone Underdog. Des cartes et des sections montrant l’emplacement du sondage et de la nouvelle zone minéralisée sont disponibles sur le site web de la Société. La nouvelle découverte se situe bien au-delà du secteur où une estimation de ressources minérales a récemment été annoncée pour le gîte aurifère Windfall (voir communiqué d’Osisko daté du 14 mai 2018 : « Osisko publie sa première estimation de ressources minérales pour le gîte aurifère Windfall »).

 

Le président et chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a émis ces commentaires : « Cette nouvelle découverte spectaculaire n’est qu’une autre preuve de notre conviction que le système minéralisé à Windfall a un potentiel de calibre mondial en termes de teneurs et d’envergure. Ce sondage profond confirme l’opinion de la direction à l’effet que de la minéralisation significative à haute teneur en or est présente en profondeur et souligne ce que notre modèle géologique nous indiquait depuis le début : qu’il reste beaucoup d’espace de croissance à Windfall. Nous commençons à voir une intensification des patrons d’altération et de la minéralisation sulfurée à mesure que nous progressons en profondeur, vers ce qui, de notre avis, pourrait être le centre minéralisé principal du système intrusif. La zone Triple 8 se trouve à 600 mètres de distance de toute autre intersection connue de minéralisation aurifère à Windfall. Ce sondage ciblait à l’origine l’extension en profondeur dans l’axe de plongée de la zone Underdog, et nous continuons de forer vers cette cible à quelque 750 mètres dans l’axe de forage. Nous croyons tenir la queue du tigre. »

 

La zone Triple 8 semble être subverticale et a été recoupée entre 1491,3 mètres et 1519,6 mètres dans l’axe de forage, à une profondeur verticale de 1025 mètres. L’épaisseur réelle est estimée à 20 mètres. La minéralisation contient jusqu’à 30 % de pyrite disséminée et en filonnets avec de l’or visible localement. La minéralisation est encaissée dans une andésite altérée montrant de la silicification grisâtre localement pénétrative et de la séricitisation. La zone Triple 8 est suivie de 9 mètres (dans l’axe de forage) d’altération en chlorite-biotite et grenat, un assemblage d’altération de plus haute température que ce qui a été observé jusqu’à maintenant dans les zones minéralisées à Windfall. Il s’agirait d’un nouveau style de minéralisation à Windfall, puisque les fluides minéralisateurs semblent avoir suivi les contacts des coulées dans l’andésite plutôt que les contacts avec les intrusifs felsiques (aucune intrusion n’est directement associée à cette intersection de la zone Triple 8). La zone contient également de petites quantités de chalcopyrite, pyrrhotite et arsénopyrite et présente des valeurs anomales en zinc et en molybdène. Plusieurs sous-zones minéralisées ont aussi été rencontrées dans les épontes supérieure et inférieure de la nouvelle zone minéralisée; les résultats d’analyse restent à venir.

 

Les résultats publiés aujourd’hui comprennent les résultats d’analyse significatifs présentement disponibles pour la nouvelle découverte seulement, puisque le sondage est toujours en cours. Des cartes montrant l’emplacement du sondage et les résultats d’analyse sont disponibles à l’adresse : www.osiskomining.com.

 

Sondage De

(m)

À

(m)

Intervalle

(m)

Au (g/t)

non coupé

Au (g/t)

coupé à

100 g/t

Zone minéralisée
OSK-W-18-1603 1491,3 1519,6 28,3 20,4 17,7 Triple 8
incluant 1501,0 1511,0 10,0 44,5 36,9
incluant 1501,0 1505,0 4,0 81,1 62,0
   
Intervalle individuel 1491,3 1492,0 0,7 4,29   Triple 8
  1492,0 1492,6 0,6 63,1  
  1492,6 1493,6 1,0 1,69  
  1493,6 1494,2 0,6 9,08  
  1494,2 1495,0 0,8 2,25  
  1495,0 1496,0 1,0 4,33  
  1496,0 1497,0 1,0 11,7  
  1497,0 1498,0 1,0 1,90  
  1498,0 1499,0 1,0 3,06  
  1499,0 1500,0 1,0 2,54  
  1500,0 1501,0 1,0 4,28  
  1501,0 1501,5 0,5 43,5  
  1501,5 1502,0 0,5 15,5  
  1502,0 1502,9 0,9 83,4  
  1502,9 1503,5 0,6 227 100
  1503,5 1504,5 1,0 42,5  
  1504,5 1505,0 0,5 82,1  
  1505,0 1505,8 0,8 16,2  
  1505,8 1506,3 0,5 52,9  
  1506,3 1507,2 0,9 4,13  
  1507,2 1507,9 0,7 19,4  
  1507,9 1508,5 0,6 19,2  
  1508,5 1509,4 0,9 7,16  
  1509,4 1510,1 0,7 8,90  
  1510,1 1510,4 0,3 100 100
  1510,4 1511,0 0,6 15,9  
  1511,0 1511,8 0,8 5,87  
  1511,8 1512,6 0,8 5,50  
  1512,6 1513,6 1,0 9,11  
  1513,6 1514,3 0,7 9,03  
  1514,3 1514,8 0,5 3,21  
  1514,8 1515,1 0,3 9,08  
  1515,1 1515,8 0,7 6,29  
  1515,8 1516,4 0,6 6,30  
  1516,4 1516,9 0,5 5,11  
  1516,9 1518,2 1,3 6,88  
  1518,2 1518,6 0,4 5,08  
  1518,6 1519,6 1,0 4,75  

 

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité » ci-dessous.

 

 

Sondage Azimut
(°)
Pendage (°) Longueur (m) UTM E UTM N Section
OSK-W-18-1603 35 -80 En cours 453340 5434543 3275

 

 

OSK-W-18-1603 : La minéralisation est encaissée dans une andésite avec altération pénétrative et est subdivisée en deux intervalles distincts. Le premier intervalle, de 1491,3 mètres à 1501,0 mètres, contient jusqu’à 10 % de pyrite disséminée et en filonnets, 1 % de pyrrhotite en nodules, des traces de chalcopyrite en remplacement de la pyrite et localement des traces d’arsénopyrite. Dans le deuxième intervalle, la minéralisation est encaissée dans une zone de forte altération pénétrative en silice et modérément altérée en séricite contenant jusqu’à 30 % de pyrite en filonnets, jusqu’à 8 % de pyrite disséminée, des amas de pyrrhotite, des traces de chalcopyrite et de l’or visible est localement observé au sein des plages d’altération en silice et en remplissage de fractures.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle des intersections dans la zone Triple 8 n’a pas encore été déterminée mais est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques d’une zone principale, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall

Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko comprennent 2 382 000 tonnes à 7,85 g/t Au (601 000 onces) dans la catégorie des ressources indiquées et 10 605 000 tonnes à 6,70 g/t Au (2 284 000 onces) dans la catégorie des ressources présumées (voir le rapport technique intitulé « Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Windfall Lake Project, Windfall Lake and Urban-Barry Properties », daté du 12 juin 2018 avec une date d’effet au 14 mai 2018, préparé par InnovExplo inc. de Val-d’Or, Québec, et disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’Osisko). Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La minéralisation se trouve dans quatre zones principales : Lynx, Zone 27, Caribou et Underdog. Toutes les zones se composent de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 900 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 1200 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; la découverte, la teneur, la minéralisation et le potentiel de la zone Triple 8, le cas échéant; l’importance des sondages profonds d’exploration, le cas échéant; l’avancement des deux sondages profonds; le fait que la zone Triple 8 demeure ouverte; la corrélation entre la zone Triple 8 et toute autre zone connue; l’importance du modèle géologique de la direction et de l’interprétation des résultats de forage provisoires; l’importance des nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse publiés dans le présent communiqué de presse; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte principal du Lac Windfall et du gite adjacent de Lynx, et du forage d’exploration sur le gîte principal et sur l’ensemble du projet Urban-Barry); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Bien que ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko en date des présentes, ces renseignements prospectifs impliquent, de par leur nature, des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

John Burzynski, président et chef de la direction

Téléphone : (416) 363-8653

 

OSISKO OBTIENT 20,0 g/t Au SUR 8,7 MÈTRES À WINDFALL

Intervalles intercalaires à haute teneur recoupés à Underdog et à la zone 27 ainsi que 14,4 g/t Au sur 11,1 mètres à Bobcat 

(Toronto, 12 juin 2018) Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Le programme de forage de 800 000 mètres amorcé à la fin de l’année 2015 est maintenant axé sur le forage intercalaire dans le gîte aurifère principal de Windfall et le gîte adjacent de Lynx (situé immédiatement au nord-est de Windfall). Les travaux de forage d’exploration et d’expansion se poursuivent également à Windfall, et plusieurs sondages profonds sont en cours afin d’investiguer les secteurs en profondeur dans l’axe de plongée dans et autour des zones Underdog et Lynx.

 

Les résultats publiés aujourd’hui comprennent de nouveaux résultats d’analyse significatifs issus de 74 intervalles dans 35 sondages et 8 déviations ciblant le forage intercalaire dans le gîte Windfall.

 

Les nouveaux résultats comprennent notamment : 20,0 g/t Au sur 8,7 mètres et 22,5 g/t Au sur 4,6 mètres dans le sondage OSK-W-18-747-W1; 14,4 g/t Au sur 11,1 mètres dans le sondage OSK-W-18-1472; 69,6 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-903; 19,3 g/t Au sur 5,9 mètres dans le sondage OSK-W-18-1532; 19,0 g/t Au sur 5,9 mètres dans le sondage OSK-W-17-1184; 10,8 g/t Au sur 9,1 mètres dans le sondage OSK-W-17-1125-W3; 19,6 g/t Au sur 4,0 mètres dans le sondage OSK-W-18-1336-W2. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

 

 

Sondage De

(m)

À

(m)

Intervalle

(m)

Au (g/t)

non coupée

Au (g/t)

coupée à

100 g/t

Zone minéralisée
OSK-EAG-12-314 836,7 838,8 2,1 4,60 Underdog
OSK-EAG-13-477 805,9 808,0 2,1 9,19 Underdog
incluant 806,0 807,0 1,0 19,1
  1058,0 1066,0 8,0 9,31 Underdog
incluant 1060,0 1060,7 0,7 24,3
et 1065,0 1066,0 1,0 37,1
OSK-W-17-778 1221,0 1223,8 2,8 4,52 Underdog
  1232,0 1234,5 2,5 11,3 Underdog
incluant 1234,0 1234,5 0,5 55,2
  1322,0 1324,3 2,3 9,61 Underdog
incluant 1323,0 1323,6 0,6 34,1
OSK-W-17-903 554,0 556,0 2,0 69,6 35,6 Zone 27
incluant 554,9 555,6 0,7 197 100
OSK-W-17-1056 35,0 37,0 2,0 35,5 20,4 Zone 27
incluant 35,0 35,4 0,4 176 100
OSK-W-17-1125-W3 486,0 495,1 9,1 10,8 Caribou
incluant 489,0 489,4 0,4 100
OSK-W-17-1184 113,8 119,7 5,9 19,0 15,1 Zone 27
incluant 116,4 117,0 0,6 139 100
OSK-W-17-1202 849,3 855,0 5,7 10,1 Zone 27
OSK-W-17-1239 390,0 392,0 2,0 33,2 29,5 Zone 27
incluant 390,0 390,5 0,5 115 100
OSK-W-18-747-W1 666,2 669,8 3,6 4,75 Underdog
  683,0 685,0 2,0 12,2 Underdog
incluant 683,0 683,6 0,6 24,2
  714,0 716,2 2,2 7,64 Underdog
  721,3 730,0 8,7 20,0 19,7 Underdog
incluant 725,9 728,0 2,1 64,4 63,1
incluant 726,5 727,1 0,6 105 100
  819,0 821,0 2,0 11,9 Underdog
incluant 819,0 820,0 1,0 23,8
  932,0 936,6 4,6 22,5 20,6 Underdog
incluant 932,0 933,2 1,2 78,9 71,7
OSK-W-18-762-W1 902,0 904,5 2,5 8,70 Underdog
incluant 904,0 904,5 0,5 19,9
OSK-W-18-1066-W1 683,9 685,8 1,9 26,0 Underdog
incluant 683,9 684,6 0,7 70,4
  760,0 762,0 2,0 6,6 Underdog
incluant 760,0 761,0 1,0 13,0
  769,0 774,0 5,0 4,79 Underdog
incluant 769,0 770,0 1,0 16,1
OSK-W-18-1336-W2 1132,0 1136,0 4,0 19,6 13,6 Underdog
incluant 1134,7 1135,1 0,4 160 100
OSK-W-18-1402-W3 954,0 956,0 2,0 4,03 Underdog
  1144,0 1146,0 2,0 6,57 Underdog
incluant 1145,2 1145,6 0,4 30,6
OSK-W-18-1430-W1 1103,0 1105,0 2,0 26,0 20,4 Underdog
incluant 1104,0 1104,4 0,4 128 100
OSK-W-18-1431-W2 854,4 856,5 2,1 11,3 Underdog
incluant 854,9 855,5 0,6 37,8
OSK-W-18-1434 752,0 754,0 2,0 4,76 Underdog
incluant 752,7 753,3 0,6 15,1
OSK-W-18-1448 324,0 326,0 2,0 6,89 Caribou
OSK-W-18-1449 48,4 51,2 2,8 3,71 Bobcat
OSK-W-18-1463 81,0 83,0 2,0 14,6 Zone 27
incluant 81,6 82,6 1,0 28,4
  101,8 112,2 10,4 3,24 Zone 27
incluant 101,8 102,5 0,7 17,3
OSK-W-18-1465 152,0 154,3 2,3 3,24 Bobcat
incluant 152,0 152,6 0,6 12,0
OSK-W-18-1466 129,2 131,2 2,0 4,26 Zone 27
incluant 130,7 131,2 0,5 14,3
OSK-W-18-1468 46,7 50,0 3,3 10,3 Caribou
incluant 47,2 47,5 0,3 27,2
OSK-W-18-1471 144,0 146,0 2,0 14,9  
OSK-W-18-1472 45,0 56,1 11,1 14,4 Bobcat
incluant 50,4 53,0 2,6 38,4
OSK-W-18-1473 46,7 49,6 2,9 11,9 Caribou
  373,0 375,3 2,3 3,87 Zone 27
OSK-W-18-1476 230,7 233,0 2,3 3,05 Zone 27
incluant 230,7 231,0 0,3 12,6
  251,0 253,0 2,0 6,38 Zone 27
incluant 252,0 252,4 0,4 30,1
OSK-W-18-1490 34,7 37,3 2,6 7,34 Bobcat
incluant 35,7 36,3 0,6 19,2
OSK-W-18-1494 110,4 112,4 2,0 14,8 Bobcat
incluant 110,9 111,6 0,7 36,5
  190,7 192,9 2,2 5,71 Bobcat
incluant 191,4 192,5 1,1 11,0
OSK-W-18-1497 288,0 295,0 7,0 10,0 Zone 27
incluant 292,0 292,8 0,8 46,9
305,0 311,0 6,0 8,53 Zone 27
incluant 310,4 311,0 0,6 42,3
OSK-W-18-1498 272,0 274,0 2,0 5,91 Zone 27
  351,0 353,0 2,0 3,58 Zone 27
OSK-W-18-1499 38,5 41,0 2,5 10,8 Caribou
incluant 38,5 39,0 0,5 39,8
  330,0 335,0 5,0 7,38 Zone 27
incluant 333,7 334,4 0,7 17,7
  336,5 338,6 2,1 3,02 Zone 27
OSK-W-18-1501 112,8 114,7 1,9 37,4 26,3 Bobcat
incluant 113,9 114,4 0,5 142 100
OSK-W-18-1505 78,9 81,0 2,1 17,0 Caribou
incluant 79,5 80,5 1,0 34,7
  88,0 90,4 2,4 4,50 Caribou
OSK-W-18-1506 208,9 211,0 2,1 6,11 Caribou
OSK-W-18-1509 47,7 53,3 5,6 4,27 Bobcat
incluant 51,5 51,9 0,4 28,6
  213,3 215,5 2,2 5,05 Bobcat
incluant 214,4 214,8 0,4 26,1
OSK-W-18-1510 360,2 362,4 2,2 4,81 Zone 27
OSK-W-18-1517 131,0 133,4 2,4 3,60 Caribou
  263,0 265,6 2,6 4,34 Zone 27
  290,0 292,0 2,0 5,72 Zone 27
OSK-W-18-1518 112,0 114,6 2,6 3,57 Caribou
  117,0 121,0 4,0 6,95 Caribou
incluant 118,7 120,0 1,3 11,4
  288,4 291,0 2,6 20,6 Caribou
incluant 288,4 289,0 0,6 86,1
  332,0 334,0 2,0 5,87 Zone 27
OSK-W-18-1526 329,0 331,0 2,0 7,32 Zone 27
incluant 330,0 331,0 1,0 14,4
  335,0 337,0 2,0 3,15 Zone 27
incluant 335,6 336,0 0,4 12,3
OSK-W-18-1532 85,0 87,0 2,0 15,7 Caribou
incluant 86,3 87,0 0,7 44,6
  177,3 179,7 2,4 19,7 13 Caribou
incluant 177,3 177,6 0,3 154 100
  271,0 273,1 2,1 3,19 Caribou
  357,7 363,6 5,9 19,3 11 Zone 27
incluant 358,2 358,7 0,5 198 100
OSK-W-18-1543 219,4 222,6 3,2 4,97 Zone 27
incluant 222,3 222,6 0,3 45,0
OSK-W-18-1552 260,0 262,0 2,0 7,31 Zone 27
incluant 260,0 261,0 1,0 14,1
  283,0 287,5 4,5 6,29 Zone 27
incluant 283,0 284,0 1,0 14,7

 

Remarque :

L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous.

 

 

 

Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur
(m)
UTM E UTM N Section
OSK-EAG-12-314 330 -59 1062 452534 5434589 2600
OSK-EAG-13-477 330 -61 1194 452401 5434431 2400
OSK-W-17-778 331 -58 1362 452689 5434338 2600
OSK-W-17-903 329 -56 801 452539 5434692 2650
OSK-W-17-1056 150 -46 120 452003 5434746 2225
OSK-W-17-1125-W3 331 -58 1086 452563 5434570 2625
OSK-W-17-1184 320 -51 210 452068 5434617 2200
OSK-W-17-1202 328 -52 932 452975 5434580 2975
OSK-W-17-1239 326 -53 939 452417 5434558 2475
OSK-W-18-747-W1 331 -57 1032 452449 5434488 2475
OSK-W-18-762-W1 332 -56 1299 452730 5434409 2675
OSK-W-18-1066-W1 332 -56 1137 452488 5434436 2475
OSK-W-18-1336-W2 335 -61 1193 452616 5434449 2600
OSK-W-18-1402-W3 330 -59 1182 452616 5434449 2600
OSK-W-18-1430-W1 339 -60 1125 452318 5434380 2300
OSK-W-18-1431-W2 337 -62 1140 452287 5434336 2250
OSK-W-18-1434 335 -55 1026 452452 5434496 2475
OSK-W-18-1448 333 -52 483 452688 5434808 2850
OSK-W-18-1449 145 -48 603 452901 5435120 3175
OSK-W-18-1463 161 -45 135 451928 5434746 2150
OSK-W-18-1465 330 -50 166 452661 5434807 2825
OSK-W-18-1466 345 -47 300 451979 5434531 2075
OSK-W-18-1468 328 -55 66 452250 5434593 2350
OSK-W-18-1471 146 -45 147 451896 5434763 2125
OSK-W-18-1472 146 -47 300 452626 5434902 2825
OSK-W-18-1473 329 -55 387 452250 5434593 2350
OSK-W-18-1476 334 -46 294 452015 5434501 2100
OSK-W-18-1490 334 -55 129 452750 5434857 2925
OSK-W-18-1494 332 -50 231 452834 5434895 3000
OSK-W-18-1497 331 -52 363 452350 5434664 2475
OSK-W-18-1498 323 -61 384 452234 5434594 2350
OSK-W-18-1499 326 -52 378 452312 5434630 2425
OSK-W-18-1501 140 -51 291 452919 5435023 3150
OSK-W-18-1505 328 -45 342 452350 5434661 2475
OSK-W-18-1506 329 -53 417 452366 5434643 2475
OSK-W-18-1509 329 -51 228 452907 5434997 3125
OSK-W-18-1510 325 -58 405 452279 5434572 2375
OSK-W-18-1517 330 -49 348 452385 5434672 2500
OSK-W-18-1518 330 -54 393 452266 5434569 2350
OSK-W-18-1526 330 -51 369 452297 5434598 2400
OSK-W-18-1532 328 -61 426 452271 5434610 2375
OSK-W-18-1543 327 -52 294 452251 5434639 2375
OSK-W-18-1552 332 -52 366 452308 5434640 2425

 

 

OSK-EAG-12-314 a recoupé 4,60 g/t Au sur 2,1 mètres dans Underdog. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite et d’une veine d’amas de quartz avec de l’or visible localement à l’intérieur d’une unité felsique porphyrique bréchifiée modérément séricitisée.

 

OSK-EAG-13-477 a recoupé 9,19 g/t Au sur 2,1 mètres et 9,31 g/t Au sur 8,0 mètres dans Underdog. Le premier intervalle est constitué de 40 % de pyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice avec tourmaline à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique. Le deuxième intervalle comprend jusqu’à 5 % de filonnets de pyrite et de tourmaline avec 1 % de chalcopyrite au contact séricitisé et silicifié entre deux dykes felsiques porphyriques.

 

OSK-W-17-778 a recoupé 4,52 g/t Au sur 2,8 mètres, 11,3 g/t Au sur 2,5 mètres et 9,61 g/t Au sur 2,3 mètres dans Underdog. La minéralisation comprend jusqu’à 3 % de filonnets de pyrite, 10 % de pyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice et de l’or visible localement. La roche hôte est un dyke felsique porphyrique modérément silicifié et séricitisé.

 

OSK-W-17-903 a recoupé 69,6 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 10 % de filonnets de pyrite et 5 % de pyrite disséminée dans une andésite lessivée modérément silicifiée et séricitisée.

 

OSK-W-17-1056 a recoupé 35,5 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation se compose de 1 % de pyrite disséminée et de veines de quartz et de tourmaline dans une rhyolite faiblement séricitisée et silicifiée.

 

OSK-W-17-1125-W3 a recoupé 10,8 g/t Au sur 9,1 mètres dans Caribou. La minéralisation se compose de 5 % de filonnets de pyrite et de 10 % de pyrite avec de nombreuses injections de silice à l’intérieur d’un dyke felsique lessivé.

 

OSK-W-17-1184 a recoupé 19,0 g/t Au sur 5,9 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 13 % de filonnets et d’amas de pyrite au contact entre un gabbro avec une forte altération en fuschite et un dyke felsique porphyrique modérément séricitisé.

 

OSK-W-17-1202 a recoupé 10,1 g/t Au sur 5,7 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 15 % de pyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice, 10 % de filonnets de pyrite-tourmaline, 2 % de pyrite disséminée et des traces de chalcopyrite à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique silicifié et séricitisé.

 

OSK-W-17-1239 a recoupé 33,2 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 30 % de filonnets de pyrite et 2 % de filonnets de pyrite-tourmaline à l’intérieur d’une andésite lessivée.

 

OSK-W-18-747-W1 a recoupé six intervalles dans Underdog : 4,75 g/t Au sur 3,6 mètres, 12,2 g/t Au sur 2,0 mètres, 7,64 g/t Au sur 2,2 mètres, 20,0 g/t Au sur 8,7 mètres, 11,9 g/t Au sur 2,0 mètres et 22,5 g/t Au sur 4,6 mètres. La minéralisation des six intervalles comprend jusqu’à 20 % de pyrite disséminée ou en filonnets avec de nombreuses injections de silice et de l’or visible localement, à l’intérieur de dykes felsiques porphyriques fortement silicifiés et séricitisés.

 

OSK-W-18-762-W1 a recoupé 8,70 g/t Au sur 2,5 mètres dans Underdog. La minéralisation se compose de traces de pyrite disséminée et en amas à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique modérément séricitisé et faiblement silicifié.

 

OSK-W-18-1066-W1 a recoupé 26,0 g/t Au sur 1,9 mètre, 6,6 g/t Au sur 2,0 mètres et 4,79 g/t Au sur 5,0 mètres dans Underdog. La minéralisation des trois intervalles est constituée de 1 % de pyrite disséminée et en filonnets à l’intérieur de dykes felsiques porphyriques modérément séricitisés.

 

OSK-W-18-1336-W2 a recoupé 19,6 g/t Au sur 4,0 mètres dans Underdog. La minéralisation comprend jusqu’à 5 % de pyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice et 1 % de filonnets de pyrite à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique modérément séricitisé, silicifié et chloritisé.

 

OSK-W-18-1402-W3 a recoupé 4,03 g/t Au sur 2,0 mètres et 6,57 g/t Au sur 2,0 mètres dans Underdog. Le premier intervalle comprend jusqu’à 5 % de filonnets de pyrite et 1 % de pyrite disséminée à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique lessivé, modérément séricitisé, modérément chloritisé et faiblement silicifié. Le deuxième intervalle est constitué de 1 % de filonnets de pyrite, de 2 % de pyrite disséminée et d’or visible localement à l’intérieur de nombreuses injections de silice au contact avec des veinules de carbonates. La roche hôte est un dyke felsique porphyrique modérément séricitisé et silicifié.

 

OSK-W-18-1430-W1 a recoupé 26,0 g/t Au sur 2,0 mètres dans Underdog. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite disséminée et de traces de chalcopyrite disséminée dans une andésite fortement chloritisée avec une faible altération en silice et en séricite.

 

OSK-W-18-1431-W2 a recoupé 11,3 g/t Au sur 2,1 mètres dans Underdog. La minéralisation comprend jusqu’à 3 % de filonnets de pyrite, 1 % de pyrite dans des veines de tourmaline ptygmatiques et de l’or visible localement à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique affichant une altération modérée en séricite, en silice, en carbonates et en fuschite.

 

OSK-W-18-1434 a recoupé 4,76 g/t Au sur 2,0 mètres dans Underdog. La minéralisation comprend jusqu’à 2 % de pyrite disséminée, des traces de chalcopyrite, 2 % de pyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice, 1 % de pyrite dans des veinules de carbonates et 1 % de filonnets de pyrite et de tourmaline. La roche hôte est un dyke felsique bréchifié fortement silicifié et séricitisé.

 

OSK-W-18-1448 a recoupé 6,89 g/t Au sur 2,0 mètres dans le prolongement de Caribou. La minéralisation se compose de 1 % de pyrite dans des veines de tourmaline ptygmatiques à l’intérieur d’une rhyolite modérément séricitisée, altérée en fuschite et faiblement silicifiée.

 

OSK-W-18-1449 a recoupé 3,71 g/t Au sur 2,8 mètres dans Bobcat. La minéralisation se compose de 1 % d’amas de pyrite avec des veines de quartz-tourmaline au contact séricitisé entre un dyke felsique porphyrique et un dyke felsique bréchifié.

 

OSK-W-18-1463 a recoupé 14,6 g/t Au sur 2,0 mètres et 3,24 g/t Au sur 10,4 mètres dans la zone 27. Le premier intervalle comprend jusqu’à 2 % de filonnets de pyrite-tourmaline et 5 % de pyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice dans un dyke felsique porphyrique folié, fortement séricitisé et modérément silicifié. Le deuxième intervalle est constitué de 1 % de filonnets de pyrite-tourmaline et de 2 % d’amas de pyrite à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique séricitisé et chloritisé.

 

OSK-W-18-1465 a recoupé 3,24 g/t Au sur 2,3 mètres dans Bobcat. La minéralisation comprend jusqu’à 7 % de pyrite avec de nombreuses injections de silice à l’intérieur d’une rhyolite modérément silicifiée et séricitisée.

 

OSK-W-18-1466 a recoupé 4,26 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation correspond à deux bandes de pyrite massive de 30 centimètres de large à l’intérieur d’une intrusion felsique porphyrique modérément séricitisée avec des amas d’altération en silice.

 

OSK-W-18-1468 a recoupé 10,3 g/t Au sur 3,3 mètres dans Caribou. La minéralisation se compose de 3 % de filonnets de pyrite et d’une zone de pyrite massive de 30 centimètres à l’intérieur d’une rhyolite silicifiée et séricitisée.

 

OSK-W-18-1471 a recoupé un intervalle de 14,9 g/t Au sur 2,0 mètres qui n’est relié à aucune zone connue. La minéralisation se compose de 3 % d’amas de pyrite et de traces de filonnets de pyrite-tourmaline à l’intérieur d’une rhyolite chloritisée et faiblement séricitisée.

 

OSK-W-18-1472 a recoupé 14,4 g/t Au sur 11,1 mètres dans Bobcat. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite associée à des veines à texture crustiforme de 10 centimètres, de 1 % de filonnets de pyrite-tourmaline et d’or visible localement à l’intérieure d’une rhyolite modérément séricitisée et silicifiée en contact avec une intrusion porphyrique felsique modérément séricitisée et silicifié.

 

OSK-W-18-1473 a recoupé 11,9 g/t Au sur 2,9 mètres dans Caribou et 3,87 g/t Au sur 2,3 mètres dans la zone 27. Le premier intervalle est constitué de 10 % de filonnets de pyrite, d’une zone de pyrite massive de 15 centimètres de large et d’un filonnet de pyrite-tourmaline de 7 centimètres de large à l’intérieur d’une rhyolite silicifiée et séricitisée à proximité d’une faille. Le deuxième intervalle comprend jusqu’à 5 % de filonnets de pyrite-tourmaline ptygmatiques à l’intérieur d’une intrusion porphyrique felsique séricitisée et d’un gabbro altéré en fuschite.

 

OSK-W-18-1476 a recoupé 3,05 g/t Au sur 2,3 mètres et 6,38 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 5 % de filonnets de pyrite et des traces de sphalérite dans des veines de quartz à l’intérieur d’une rhyolite modérément séricitisée et silicifiée qui est recoupée par un dyke felsique porphyrique. Le deuxième intervalle se compose de 5 % de filonnets de pyrite à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique modérément séricitisé.

 

OSK-W-18-1490 a recoupé 7,34 g/t Au sur 2,6 mètres dans Bobcat. La minéralisation comprend jusqu’à 10 % de pyrite dans les interstices et en filonnets, 3 % de pyrite dans des veinules de tourmaline ptygmatiques et 1 % de pyrite disséminée à l’intérieur d’un gabbro séricitisé et lessivé en contact avec un dyke porphyrique felsique séricitisé.

 

OSK-W-18-1494 a recoupé 14,8 g/t Au sur 2,0 mètres et 5,71 g/t Au sur 2,2 mètres dans Bobcat. La minéralisation se compose d’or visible localement et de 3 % de pyrite associée à des veines massives et plissées à texture crustiforme, de 5 % de filonnets de pyrite et de 5 % de pyrite disséminée à l’intérieur d’un gabbro fortement séricitisé et lessivé.

 

OSK-W-18-1497 a recoupé 10,0 g/t Au sur 7,0 mètres et 8,53 g/t Au sur 6,0 mètres dans la zone 27. Le premier intervalle comprend jusqu’à 3 % de filonnets de pyrite dans une andésite lessivée au contact avec un dyke felsique porphyrique contenant 7 % de pyrite, 3 % de sphalérite et des traces de chalcopyrite à l’intérieur de nombreuses injections de silice. Le deuxième intervalle comprend jusqu’à 5 % de pyrite disséminée et 3 % de filonnets de pyrite au contact entre une intrusion porphyrique felsique fortement séricitisée et une andésite.

 

OSK-W-18-1498 a recoupé 5,91 g/t Au sur 2,0 mètres et 3,58 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 10 % de filonnets de pyrite à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique modérément séricitisé, altéré en chlorite et faiblement silicifié.

 

OSK-W-18-1499 a recoupé 10,8 g/t Au sur 2,5 mètres dans Caribou ainsi que 7,38 g/t Au sur 5,0 mètres et 3,02 g/t Au sur 2,1 mètres dans la zone 27. Le premier intervalle dans Caribou est constitué de 2 % de pyrite disséminée dans une rhyolite foliée, modérément altérée en séricite, en chlorite et en carbonates et faiblement silicifiée. Les deuxième et troisième intervalles dans la zone 27 comprennent jusqu’à 25 % de pyrite disséminée, 15 % de filonnets et d’amas de pyrite-tourmaline à l’intérieur d’une intrusion porphyrique felsique à quartz fumé-tourmaline-chlorite séricitisée.

 

OSK-W-18-1501 a recoupé 37,4 g/t Au sur 1,9 mètre dans Bobcat. La minéralisation se compose d’or visible localement, de 1 % de pyrite dans des veines à texture crustiforme, de 10 % d’amas de pyrite et de traces de pyrite disséminée dans une rhyolite séricitisée.

 

OSK-W-18-1505 a recoupé 17,0 g/t Au sur 2,1 mètres et 4,5 g/t Au sur 2,4 mètres dans Caribou. La minéralisation comprend jusqu’à 10 % de filonnets de pyrite avec 30 % d’injections de silice à l’intérieur d’une rhyolite modérément séricitisée.

 

OSK-W-18-1506 a recoupé 6,11 g/t Au sur 2,1 mètres dans Caribou. La minéralisation comprend jusqu’à 30 % de pyrite dans un filonnet de 10 centimètres de large à l’intérieur d’une rhyolite séricitisée et silicifiée.

 

OSK-W-18-1509 a recoupé 4,27 g/t Au sur 5,6 mètres et 5,05 g/t Au sur 2,2 mètres dans Bobcat. Le premier intervalle est constitué de 5 % de pyrite dans des interstices à l’intérieur de brèches hydrothermales à chlorite-silice, de 40 % de veines à texture crustiforme démembrées et de fragments de fuschite à l’intérieur d’une rhyolite séricitisée. Le deuxième intervalle comprend jusqu’à 5 % de pyrite à l’intérieur d’une veine de quartz-carbonate démembrée et 3 % de filonnets de pyrite à l’intérieur d’un gabbro faiblement cisaillé et altéré en fuschite et en séricite.

 

OSK-W-18-1510 a recoupé 4,81 g/t Au sur 2,2 mètres dans la zone 27. La minéralisation se compose de pyrite massive sur 1,5 mètre avec des traces de tourmaline dans des veinules ptygmatiques et comprend également 8 % de pyrite disséminée et en filonnets à l’intérieur d’une andésite lessivée et silicifiée.

 

OSK-W-18-1517 a recoupé 3,60 g/t Au sur 2,4 mètres dans Caribou ainsi que 4,34 g/t Au sur 2,6 mètres et 5,72 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. Le premier intervalle dans Caribou comprend jusqu’à 10 % de filonnets de pyrite, 1 % d’amas de pyrite, des traces de filonnets de tourmaline avec de nombreuses injections de silice à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique séricitisé et silicifié. Les deuxième et troisième intervalles dans la zone 27 comprennent jusqu’à 25 % de pyrite semi-massive, 10 % de filonnets de pyrite avec des traces de tourmaline à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique séricitisé.

 

OSK-W-18-1518 a recoupé 3,57 g/t Au sur 2,6 mètres, 6,95 g/t Au sur 4,0 mètres et 20,6 g/t Au sur 2,6 mètres dans Caribou ainsi que 5,87 g/t au sur 2,0 mètres dans la zone 27. Les intervalles dans Caribou comprennent 3 % de filonnets de pyrite et jusqu’à 50 % de pyrite semi-massive associée à des veinules de tourmaline ptygmatiques et de quartz-tourmaline à l’intérieur d’un dyke felsique porphyrique séricitisé ou d’une andésite séricitisée. L’intervalle dans la zone 27 se compose de 3 % de filonnets ou d’amas de pyrite à l’intérieur d’une andésite lessivée recoupée par un dyke felsique.

 

OSK-W-18-1526 a recoupé 7,32 g/t Au sur 2,0 mètres et 3,15 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 2 % de filonnets de pyrite et de l’or visible localement à l’intérieur d’une andésite bréchifiée et lessivée.

 

OSK-W-18-1532 a recoupé 15,7 g/t Au sur 2,0 mètres, 19,7 g/t Au sur 2,4 mètres et 3,19 g/t Au sur 2,1 mètres dans Caribou ainsi que 19,3 g/t Au sur 5,9 mètres dans la zone 27. Les premier et deuxième intervalles contiennent de l’or visible localement, des traces de filonnets et d’amas de pyrite et, par endroits, jusqu’à 40 % de pyrite et 3 % de chalcopyrite ainsi que des veinules de tourmaline ptygmatiques au sein d’une rhyolite. Le troisième intervalle est constitué de 2 % de filonnets de pyrite-chalcopyrite dans une andésite lessivée, au contact avec un dyke porphyrique silicifié contenant 20 % de bandes de pyrite-tourmaline centimétriques et de l’or visible localement. L’intervalle dans la zone 27 comprend jusqu’à 7 % de pyrite et 5 % de pyrite dans une veine de tourmaline ptygmatique à l’intérieur d’une andésite séricitisée.

 

OSK-W-18-1543 a recoupé 4,97 g/t Au sur 3,2 mètres dans la zone 27. La minéralisation comprend jusqu’à 4 % de filonnets de pyrite, 15 % de pyrite semi-massive dans deux intervalles de 30 centimètres, des traces de veinules de tourmaline ptygmatiques et des traces de chalcopyrite à l’intérieur d’une intrusion porphyrique felsique séricitisée et silicifiée.

 

OSK-W-18-1552 a recoupé 7,31 g/t Au sur 2,0 mètres et 6,29 g/t Au sur 4,5 mètres dans la zone 27. Le premier intervalle comprend jusqu’à 4 % d’amas de pyrite dans une andésite modérément altérée en silice, en séricite et en carbonates. Le deuxième intervalle est constitué de 1 % de pyrite dans des veines de quartz fumé plissées et 10 % de filonnets de pyrite à l’intérieur d’un dyke porphyrique modérément séricitisé et silicifié avec, localement, 15 % de pyrite semi-massive (deux intervalles de 30 centimètres), des traces de veinules de tourmaline ptygmatiques et des traces de chalcopyrite.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle des intervalles publiés est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la plupart des zones. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall

Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans un communiqué de presse publié par la Société le 14 mai 2018, comprennent 2 382 000 tonnes à 7,85 g/t Au (601 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 10 605 000 tonnes à 6,70 g/t Au (2 284 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées (voir communiqué de presse intitulé « Osisko publie sa première estimation de ressources minérales pour le gîte aurifère Windfall  » daté du 14 mai 2018, lequel est disponible sur le site web d’Osisko à l’adresse www.miniereosisko.com et sur SEDAR, sous le profil d’Osisko à l’adresse www.sedar.com). Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La minéralisation se trouve dans quatre zones principales : Lynx, Zone 27, Caribou et Underdog. Toutes les zones se composent de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 900 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 1200 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario. Osisko demeure bien financée avec environ 150 millions de dollars en trésorerie et en placements en date du 31 mars 2018.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; l’importance de l’estimation des ressources minérales publiée par la Société le 14 mai 2018 pour le gîte aurifère du Lac Windfall; l’importance des nouveaux résultats du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, notamment à l’égard du gîte Lynx; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte principal du Lac Windfall et du gite adjacent de Lynx, et du forage d’exploration sur le gîte principal et sur l’ensemble du projet Urban-Barry); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

John Burzynski, président et chef de la direction

Téléphone : (416) 363-8653