MINIÈRE OSISKO DÉPOSE L’ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR WINDFALL

(Toronto, 10 janvier 2023) Minière Osisko inc. (TSX:OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer le dépôt du rapport technique sur l’étude de faisabilité préparé conformément au Règlement 43 101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43 101 ») sur son projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société. Le rapport technique intitulé « Feasibility Study for the Windfall Project, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada » et daté du 10 janvier 2023 (avec une date d’effet au 28 novembre 2022) a été préparé pour Osisko par BBA inc. Le rapport technique est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko.

Le tableau 1 ci-dessous (inclus dans le rapport technique) remplace le tableau 4 inclus dans le communiqué de presse du 28 novembre 2022. Le rapport technique présente des changements sans incidence par rapport au communiqué de presse du 28 novembre 2022. Ces changements n’ont pas d’impact sur les résultats de référence du communiqué de presse du 28 novembre 2022; les modifications n’affectent que les valeurs présentées à titre de référence. Le tableau 4 (analyse de sensibilité) a été corrigé et présente maintenant des valeurs plus élevées pour la VAN avant et après impôt, des valeurs plus élevées pour le TRI avant et après impôt, et des périodes de recouvrement plus courtes avant et après impôt à des prix de l’or plus élevés et plus bas.

Tableau 1 : Sensibilité au prix de l’or(1) et au taux de change(2)

 

Prix de l’or ($ US/oz)

1 300 1 400 1 500 1 600(1) 1 700 1 800 1 900 2 000
VAN 5 % avant impôt (M$ CA) 836,2 1 119,2 1 402,1 1 685,1 1 968,0 2 251,0 2 534,0 2 816,9
VAN 5 % après impôt (M$ CA) 640,4 821,1 996,1 1 168,4 1 338,7 1 504,8 1 670,2 1 835,4
TRI avant impôt 24,7 % 30,1 % 35,2 % 40,1 % 44,8 % 49,3 % 53,7 % 58,0 %
TRI après impôt 21,5 % 25,9 % 30,0 % 33,8 % 37,5 % 41,0 % 44,4 % 47,6 %
Période de recouvrement avant impôt après le début de la production (années) 2,88 2,47 2,16 1,95 1,79 1,65 1,53 1,43
Période de recouvrement après impôt après le début de la production (années) 3,03 2,59 2,26 2,03 1,86 1,72 1,61 1,52
 

Sensibilité de change

0,90 0,85

0,80

0,77(2) 0,70 0,65 0,60 0,55
VAN 5 % avant impôt (M$ CA) 1 025,4 1 952,2 1268,0 1 685,1 2 134,1 2 034,3 2 549,9 2 478,8
VAN 5 % après impôt (M$ CA) 762,5 904,5 1 062,4 1 168,4 1 436,4 1 660,9 1 921,0 2 224,1
TRI avant impôt 28,3 % 32,6 % 37,1 % 40,1 % 47,5 % 53,5 % 60,3 % 68,0 %
TRI après impôt 24,5 % 27,9 % 31,5 % 33,8 % 39,6 % 44,2 % 49,3 % 55,1 %

 

Remarques :
(1) Le scénario de base considère un prix pour l’or de 1 600 $ US/oz.
(2) Le scénario de base utilise un taux de change de 1,00 $ US = 1,30 $ CA (ou 0,77 $ US = 1,00 $ CA)

Le communiqué de presse d’Osisko publié le 28 novembre 2022 (intitulé « Minière Osisko dépose une étude de faisabilité positive pour Windfall ») résumait les principaux résultats, hypothèses et estimations contenus dans l’étude de faisabilité de Windfall.

Personne qualifiée
Le rapport technique intitulé « Feasibility Study for the Windfall Project, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada » et daté du 10 janvier 2023 avec une date d’effet au 28 novembre 2022, a été préparé pour Osisko par BBA Inc. Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé et approuvé par M. Mathieu Savard, géo. (OGQ no 510), président d’Osisko, lequel est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43 101.

À propos de Minière Osisko inc.
Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gisement aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans le secteur environnant d’Urban-Barry et le secteur avoisinant de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

Mise en garde à l’égard des informations prospectives
Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives portant notamment sur : le fait que le gisement aurifère Windfall est l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; l’étude de faisabilité (ou l’« EF ») présentant une évaluation robuste d’un scénario de base prévoyant le développement de Windfall en tant que mine souterraine avec deux rampes d’accès et une usine de traitement centrale sur le site minier; les résultats des travaux d’ingénierie entrepris sur le projet; le recours à des tierces parties pour des infrastructures notamment les lignes électriques; les délais et l’état d’avancement de l’EIE; les délais et l’état d’avancement du processus d’obtention des permis pour la mine; les résultats de l’EF, incluant la VAN, le TRI, la production, les flux de trésorerie disponibles, les dépenses en immobilisations, les CMTC, la capacité d’usinage, le taux de récupération moyen, la création d’emplois; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’EF; les perspectives que Windfall soit une mine d’or très rentable; la capacité de la Société d’obtenir le financement du projet au S1 2023 (le cas échéant); le fondement de la décision de production que la Société prendra au début de 2024 (le cas échéant); les perspectives, le cas échéant, du gisement aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko de déposer un rapport technique pour l’EF dont il est question dans le présent communiqué de presse; la tendance à la hausse des teneurs; le fait que la zone Lynx reste ouverte à l’expansion dans l’axe de plongée; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gisement aurifère Windfall; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les délais et la capacité, le cas échéant, de finaliser l’EIE; les délais et la capacité, le cas échéant, d’obtenir les permis; le recours, dans le cadre de l’EF, à des tierces parties pour des infrastructures critiques à la construction et à l’exploitation du projet, notamment les lignes électriques; notre capacité d’obtenir de l’électricité sur le projet, d’une quelconque façon ou à des conditions économiques pour la Société; le statut des approbations ou des consentements de tierces parties; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration, incluant du forage (intercalaire); les droits de propriété et de redevances à l’égard du gisement aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux (incluant l’or); la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif de ces informations prospectives. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux évènements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

POUR NOUS JOINDRE :
John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

OSISKO ANNONCE UNE ENTENTE EXÉCUTOIRE AVEC MIYUUKAA POUR LE TRANSPORT D’ÉNERGIE HYDROÉLECTRIQUE JUSQU’AU PROJET WINDFALL

 

Les travaux préparatoires devraient commencer en janvier 2023

 

(Toronto, 8  décembre 2022) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer la signature d’une entente exécutoire avec Miyuukaa Corp. (« Miyuukaa »), une société entièrement détenue par la Première Nation des Cris de Waswanipi (la « PNCW »), portant sur la construction d’installations de transmission proposées et le transport d’hydroélectricité au projet Windfall, situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Miyuukaa financera, construira, détiendra et exploitera une ligne de transmission dédiée de 69 kV qui transportera de l’hydroélectricité jusqu’au projet Windfall.  La ligne électrique de la sous-station de Waswanipi à Windfall minimise l’empreinte environnementale et est située à 100 % sur les terres traditionnelles de la PNCW visées par la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Carte: WIN_Ligne_électrique_planifiée_2022-12-08

À titre d’utilisateur, Osisko versera des frais de service à Miyuukaa.  L’entente exécutoire décrit les modalités générales et financières de l’entente entre Osisko et Miyuukaa, laquelle a pour but d’assurer la livraison d’hydroélectricité sur la durée de vie de l’usine planifiée de Windfall tel que requis.  Les modalités seront plus amplement définies dans une entente définitive qui reste à conclure par Osisko et Miyuukaa et qui devrait être complétée au cours du prochain mois.

Cette entente solidifie l’approche de collaboration entre Osisko et la PNCW en vue du développement durable d’infrastructures énergétiques, qui créera des occasions d’emplois robustes pour les membres de la PNCW.  L’utilisation d’hydroélectricité durant les dernières étapes de l’exploration et tout au long des étapes de construction et d’exploitation planifiées permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la dépendance du projet Windfall envers les carburants fossiles.

Des travaux de préparation des routes d’accès existantes devraient commencer en janvier, en préparation pour le déboisement et la construction de la ligne de transmission, en attente des permis. La réalisation des travaux est prévue sur une période de 12 mois et la date du raccordement est anticipée au premier semestre de 2024.

Le chef de la direction et président du conseil d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Nous sommes fiers d’annoncer l’entente historique conclue aujourd’hui avec Miyuukaa, et d’entreprendre les préparatifs en vue des travaux sur la ligne qui acheminera de l’hydroélectricité à Windfall.  L’arrivée d’hydroélectricité à Windfall nous permettra de réduire notre consommation d’électricité générée au diésel pour nos activités d’exploration.  La disponibilité d’énergie hydroélectrique pour la construction anticipée de la mine Windfall fera une grande différence, tant au niveau du coût que de l’impact environnemental de nos futures activités planifiées.  L’entente d’aujourd’hui avec Miyuukaa cadre bien avec la vision d’Osisko et celle de la PNCW en ce qui a trait au développement durable d’infrastructures et de ressources naturelles au sein de leur territoire traditionnel.

Irene Neeposh, la Cheffe de la Première Nation des Cris de Waswanipi, a déclaré : « La Première Nation des Cris de Waswanipi aura toujours comme priorité la protection de son territoire et du mode de vie traditionnel de ses membres, mais cela ne nous empêche pas de participer au développement économique de notre territoire. Le fait que cette ligne de transmission soit la propriété des Cris est un bel exemple de ce qui peut être accompli lorsque les entreprises de développement des ressources s’engagent, honorablement et véritablement, auprès des peuples autochtones et lorsqu’il y a conciliation et prise en considération, dès le début, des préoccupations de toutes les parties.  En étant propriétaire et exploitant de ces infrastructures critiques pour la région, avec Osisko comme partenaire, la Première Nation des Cris de Waswanipi poursuit sa démarche pour contrôler le développement de son territoire traditionnel. »

John Kitchen, président et chef de la direction de Miyuukaa, a commenté : « L’entente d’aujourd’hui avec Osisko met en lumière les bénéfices qui peuvent être obtenus quand les Premières Nations sont impliquées dans les processus décisionnels.  L’électrification du projet Windfall en collaboration avec la Première Nation des Cris de Waswanipi s’inscrit dans la vision de la Grande Alliance signée en février 2020 par le Grand Conseil des Cris, le gouvernement de la Nation crie et le gouvernement du Québec.  Une vision porteuse d’un développement socioéconomique collaboratif, durable et équilibré, en respect des valeurs cries sur le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James.  La ligne de transmission Kuikuhaacheu qui sera bâtie par Miyuukaa est un actif générationnel qui procurera de la formation, des emplois et des occasions d’affaires pendant des décennies, tout en respectant notre mode de vie cri.  J’ai peine à contenir mes émotions en pensant à l’impact positif que cela aura sur la jeunesse de la PNCW, le cœur même de notre communauté. »

À propos du gisement aurifère Windfall

Le gisement aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). L’estimation des ressources minérales de Windfall (avec une date d’effet au 7 juin 2022) (l’« estimation des ressources de Windfall ») et l’estimation des réserves minérales de Windfall (avec une date d’effet au 1er septembre 2022) (l’« estimation des réserves de Windfall ») sont décrites dans le communiqué de presse d’Osisko en date du 28 novembre 2022 intitulé « Minière Osisko dépose une étude de faisabilité positive pour Windfall ».  L’estimation des ressources de Windfall, en supposant une teneur de coupure de 3,50 g/t Au, comprend 811 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 12 287 000 tonnes à une teneur de 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées.  L’estimation des réserves de Windfall, en supposant des teneurs de coupure de 3,5 g/t (exploitation), 2,5 g/t (marginale) et 1,7 g/t (développement), comprend 12 183 000 tonnes à une teneur de 8,06 g/t Au (3 159 000 onces) dans la catégorie des réserves minérales probables. Les principaux paramètres, hypothèses, limites et méthodes employés dans l’étude de faisabilité pour Windfall, incluant l’estimation des ressources de Windfall et l’estimation des réserves de Windfall associées, seront plus amplement décrits dans un rapport technique (le « rapport technique de l’EF »), lequel est en préparation conformément aux dispositions du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43‑101 »). Le rapport technique de l’EF sera déposé sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko dans un délai de 45 jours à partir du 28 novembre 2022, conformément au Règlement 43‑101. Le gisement aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial.  La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog. La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est.  Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8).  Les réserves sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 100 mètres. Le gisement demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gisement aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse.  Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives portant notamment sur : les délais et la capacité de construire des installations de transmission et de transporter de l’énergie hydroélectrique à Windfall (le cas échéant, ou sur la durée de vie de la mine Windfall); les délais et la capacité d’Osisko et de Miyuukaa de signer une entente définitive en lien avec l’objet de l’entente exécutoire; la nature exécutoire de l’entente éxécutoire; les frais de service payables en vertu de l’entente définitive; les bénéfices environnementaux, incluant une réduction des émissions de gaz à effet de serre en réduisant la dépendance envers les carburants fossiles; les délais et la capacité de terminer la construction d’ici la fin de 2023 (ou à tout autre moment); la disponibilité d’hydroélectricité étant un avantage significatif pour Osisko en termes de coûts et de perspectives environnementales; la création d’emplois robustes pour la région; le fait que le gisement aurifère Windfall est l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; les principaux paramètres, hypothèses, limites et méthodes employés dans le rapport technique de l’EF, incluant l’estimation des ressources de Windfall et l’estimation des réserves de Windfall associées; les perspectives, le cas échéant, du gisement aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier le rapport technique de l’EF; la quantité et le type de forage à réaliser et les délais requis pour mener à terme ces travaux de forage; la cible du forage intercalaire résiduel; la tendance à la hausse des teneurs; le fait que la zone Lynx reste ouverte à l’expansion dans l’axe de plongée; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gisement aurifère Windfall; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage (intercalaire); les droits de propriété et de redevances à l’égard du gisement aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; le recours à des tierces parties pour des infrastructures, incluant les lignes électriques; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif de ces informations prospectives. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

 

MINIÈRE OSISKO DÉPOSE UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ POSITIVE POUR WINDFALL

Production annuelle moyenne de 306 000 oz Au par année complète de production

VAN après impôt de 1,2 G$ CA et TRI (hors endettement) après impôt de 34 % à 1 600 $ US/oz Au

Flux de trésorerie disponibles annuels moyens après impôt de 257 M$ CA par année complète de production

(Toronto, 28 novembre 2022) Minière Osisko inc. (OSK:TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier les résultats de son étude de faisabilité indépendante (« EF ») préparée conformément au Règlement 43‑101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43‑101 ») sur son projet aurifère Windfall (« Windfall » ou le « projet »), entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Windfall est situé sur les terres traditionnelles de la Première Nation des Cris de Waswanipi (« PNCW »).

 

L’EF présente une évaluation robuste d’un scénario de base prévoyant le développement de Windfall en tant que mine souterraine avec deux rampes d’accès et une usine de traitement centrale sur le site, et reflète les résultats de forage en date du 7 juin 2022, inclus dans l’ERM de Windfall (2022) (tel que défini dans les présentes). Osisko a entrepris les travaux d’ingénierie détaillée sur le projet, et progresse en vue du dépôt de l’étude d’impact sur l’environnement (l’« EIE ») au T1 2023 et du début du processus d’obtention des permis pour la mine.

 

Faits saillants(1-6)

 

  • Production moyenne de 306 000 oz Au par année complète à une teneur moyenne après dilution de 8,1 g/t Au
  • Pic de Production de 374 000 oz Au à l’an 2
  • Flux de trésorerie disponibles moyens après impôt de 257 M$ CA par année complète de production (2,3 G$ CA de flux de trésorerie disponibles cumulatifs)
  • Dépenses en immobilisations (« CAPEX ») de 607 M$ US (incluant 38 M$ US en éventualités dans les coûts directs et indirects), ratio VAN/CAPEX de 1,5
  • Coûts de maintien tout compris (« CMTC ») de 758 $ US/oz; coûts décaissés de 587 $ US/oz
  • Capacité de traitement de 3 400 tonnes par jour
  • Récupération moyenne de 93 %; coût d’exploitation minière tout compris de 136 $ US/tonne
  • 6,2 G$ CA de revenus bruts
  • Création de plus de 1 000 emplois directs et indirects durant la construction et plus de 670 emplois permanents directs durant l’exploitation

 

 

Remarques :  
  (1) Mise en garde : Les lecteurs sont avisés que l’EF résumée dans le présent communiqué n’a pour but que de fournir une première évaluation de haut niveau du potentiel du projet et des options de conception. Le plan minier et le modèle économique de l’EF comprennent de nombreuses hypothèses. Il n’y a aucune garantie que les aspects économiques du projet décrits dans les présentes seront atteints.
  (2) Les années de production complètes font référence aux années 1 à 9.
  (3) Les CMTC sont présentés selon la définition du World Gold Council (« WGC »), moins les frais G&A de la Société.
  (4) L’EF dont il est question dans le présent communiqué de presse sera déposée sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko dans un délai de 45 jours.
  (5) Les coûts décaissés totaux et les coûts décaissés totaux par once et les CMTC et les CMTC par once sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » pour une discussion des mesures financières non conformes aux IFRS.
  (6) $ CA et $ US font référence à des dollars canadiens et des dollars américains, respectivement.

Le chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Nous sommes très heureux de présenter l’étude de faisabilité de Windfall, qui décrit des paramètres économiques indiquant que Windfall pourrait devenir une importante et très rentable nouvelle mine d’or au Québec. En utilisant les teneurs définies dans notre plus récente estimation des ressources minérales (étant  l’ERM de Windfall (2022) reflétant les résultats de forage disponibles en date du 7 juin 2022), les chiffres sont robustes, avec une valeur actualisée nette (« VAN ») après impôt de 1,2 milliard $ CA et un taux de rendement interne (« TRI ») hors endettement après impôt de 34 % selon un prix de 1 600 $ US par once d’or. Alors que nous nous efforçons de terminer l’EIE au premier trimestre de 2023 et d’amorcer le processus d’obtention des permis, nous prévoyons avancer l’exploration souterraine et de continuer d’accroître la taille et la qualité du gisement. La Société prévoit annoncer ses plans pour le financement du projet au premier semestre de 2023 et une décision de production au début de 2024.

Osisko aimerait remercier nos employés et entrepreneurs pour leur travail remarquable au cours des sept dernières années, qui nous a permis d’arriver à ce point important de notre projet, et exprimer notre gratitude envers nos hôtes de la Première Nation des Cris de Waswanipi ainsi qu’à la communauté de Lebel-sur-Quévillon et aux nombreuses agences gouvernementales du Québec pour leur soutien continu. »

 

Détails de l’étude de faisabilité

L’EF a été intégrée par BBA Inc. sous la supervision de Mme Kim-Quyên Nguyên, P. Eng., MBA, directrice de projet de Minière Osisko, et l’équipe technique d’Osisko. La présente EF indépendante a été préparée en collaboration avec les entreprises suivantes : A2GC − Andrieux & associés consultation géomécanique, s.e.c. (Montréal, QC), BBA inc. (Montréal, QC), GCM Consultants (Montréal, QC), Entech Mining Ltd (Toronto, ON), Ressources PLR inc. (Montréal, QC) et WSP Canada inc. (Montréal, QC). Ces entreprises ont fourni des estimations concernant les ressources minérales, les réserves minérales, les paramètres de conception et les estimations de coûts pour les opérations minières, les installations de traitement, la sélection des principaux équipements, le stockage des stériles et des résidus, la remise en état, l’obtention des permis et les dépenses en immobilisations et les coûts d’exploitation. Les contributeurs et leurs domaines de responsabilité sont résumés au tableau 5.

Les paramètres économiques du projet ont été évalués en fonction d’une date prévue pour l’obtention du permis de construction au T1 2024. À moins d’indication contraire, tous les coûts sont en dollars canadiens.

 

 

 

Tableau 1 : Résumé de l’EF

Total de matériel minéralisé extrait (t) 12 183 405
Teneur en or moyenne diluée du minerai acheminé à l’usine (g/t Au) 8,06
Total d’or contenu (oz) 3 158 713
Total d’or produit (oz) 2 942 339
Total d’or payable (oz) 2 940 868
Taux de récupération payable de l’or (%) 93,1 %
Production annuelle moyenne d’or (oz Au par année) 294 234
Teneur en argent moyenne diluée du minerai acheminé à l’usine (g/t Au) 4,18
Taux de récupération payable de l’argent (%) 83,3 %
Total d’argent payable (oz) 1 366 537
Dépenses en immobilisations initiales totales (M$ CA) 788,6
Dépenses en immobilisations de maintien (M$ CA) 587,6
Coûts d’exploitation (par tonne traitée)
Exploitation minière ($ CA) 82,21
Traitement ($ CA) 40,76
Gestion des résidus et de l’eau ($ CA) 6,30
Frais généraux et administratifs ($ CA) 32,81
Location d’une ligne de transmission électrique ($ CA) 14,59
Coûts d’exploitation unitaires totaux (par tonne traitée) ($ CA) 176,67

 

Tableau 2 : Paramètres économiques à 1 600 US $ /oz Au

Revenus après usinage (DVM) (M$ CA) 6 134
Flux de trésorerie totaux avant impôt (DVM) (M$ CA) 2 432
Flux de trésorerie annuels moyens avant impôt (M$ CA) 243
Impôts sur le résultat (DVM) (M$ CA) 721,8
Flux de disponibles totaux après impôt (DVM) (M$ CA) 1 710,2
Flux de trésorerie disponibles annuels moyens après impôt (M$ CA) 171
Taux d’escompte (%) 5,0 %
VAN avant impôt (M$ CA) 1 685
TRI avant impôt 40,1 %
Période de recouvrement avant impôt après le début de la production (années) 2,0
VAN après impôt (M$ CA) 1 168,4
TRI après impôt 33,8 %
Période de recouvrement après impôt après le début de la production (années) 2,0

 

 

 

Tableau 3 : Coûts de maintien tout compris

Coûts d’exploitation ajustés  
Coût d’extraction minière(1,2) 993,0
Coût de traitement(1,2) 492,3
Coûts de gestion des résidus et des eaux(1,2) 76,1
Frais généraux et administratifs(1,2) 396,3
Coût de location d’une ligne de transmission électrique(1,2) 176,2
Redevances 127,4
Coûts de transport et d’affinage(1,2) 20,0
Crédits pour les sous-produits – Ag(1,2) (37,3)
Coûts d’exploitation ajustés(1,2) 2 244,1
Coûts de maintien  
Coûts de maintien (DVM)(1,2) 587,6
Valeur de récupération(1,2) (18,7)
Coûts de remise en état et de fermeture(1,2) 83,3
Total (1,2) 2 896,4
Coûts de maintien tout compris ($ US/oz)(2) 757,6
Coûts de maintien tout compris ($ CA/oz)(2) 984,9

 

 

Remarques : (1)     Les coûts de maintien tout compris sont présentés selon la définition du WGC moins les frais G&A de la Société

(2)     Millions de dollars canadiens

 

Tableau 4 : Sensibilité au prix de l’or(1) et au taux de change(2)

  Prix de l’or ($ US/oz)
1 300 1 400 1 500 1 600(1) 1 700 1 800 1 900 2 000
VAN 5 % avant impôt (M$ CA) 836,2 988,6 1 350,7 1 685,1 1 968,0 2 217,7 2 444,6 2 654,3
VAN 5 % après impôt (M$ CA) 640,4 739,2 964,6 1 168,4 1 338,7 1 485,3 1 618,1 1 740,5
TRI avant impôt 24,7 % 27,6 % 34,3 % 40,1 % 44,8 % 48,8 % 52,4 % 55,6 %
TRI après impôt 21,5 % 24,0 % 29,3 % 33,8 % 37,5 % 40,6 % 43,3 % 45,8 %
Période de recouvrement avant impôt après le début de la production (années) 2,88 2,64 2,21 1,95 1,79 1,66 1,56 1,49
Période de recouvrement après impôt après le début de la production (années) 3,03 2,78 2,32 2,03 1,86 1,74 1,64 1,57

 

 

 

  Sensibilité de change
0,90 0,85 0,80 0,77(2) 0,70 0,65 0,60 0,55
VAN 5 % avant impôt (M$ CA) 1 025,4 1 952,2 1268,0 1 685,1 2 134,1 2 034,3 2 549,9 2 478,8
VAN 5 % après impôt (M$ CA) 762,5 1 329,2 913,4 1 168,4 1 436,4 1 377,9 1 679,4 1 638,1
TRI avant impôt 28,3 % 44,5 % 32,8 % 40,1 % 47,5 % 45,9 % 54,0 % 52,9 %
TRI après impôt 24,5 % 37,3 % 28,1 % 33,8 % 39,6 % 38,3 % 44,6 % 43,8 %
  Remarques :    
    (1) Le scénario de base considère un prix pour l’or de 1 600 $ US/oz.  
    (2) Le scénario de base utilise un taux de change de 1,00 $ US = 1,30 $ CA (ou 0,77 $ US = 1,00 $ CA).  

 

Tableau 5 : Cabinets d’experts-conseils et domaines de responsabilité

Cabinets d’experts-conseils Domaines de responsabilité
A2GC − Andrieux & associés consultation géomécanique, s.e.c. –        Caractérisation du massif rocheux et mécanique des roches en soutien à la conception de la mine souterraine;
BBA inc. –        Gestion et analyse des travaux d’essais métallurgiques

–        Bilan de masse et hydrique du concasseur et de l’usine de traitement

–        Conception et coûts des infrastructures de distribution d’électricité (sur le site)

–        Coûts de location de la ligne de transmission électrique

–        Conception et coûts du centre d’opérations intégrées (« COI »)

–        Coûts d’exploitation généraux et administratifs (« G&A »)

–        Plan et calendrier d’exécution du projet

–        Conception et coûts des infrastructures informatiques et de communications (approvisionnement et sur le site)

–        Analyse financière

–        Intégration du rapport NI 43‑101

Entech Mining Ltd. –        Conception de la mine souterraine, infrastructures souterraines, ventilation, distribution du remblai en pâte; planification de la production

–        Dépenses en immobilisations et coûts d’exploitation souterrains

–        Estimation des réserves minérales

Ressources PLR inc. –        Examen des données historiques

–        Géologie, exploration et forage actuels et historiques

–        Préparation des échantillons, AQ/CQ, vérification des données

–        Modélisation géologique et estimation des ressources minérales

WSP Canada inc. –        Conception et coûts des services publics et des services sur le site

–        Inspection et coûts de la route d’accès hors du site jusqu’à Windfall

–        Conception et coûts des routes et des haldes sur le site

–        Conception et coûts des services publics et des services électriques sur le site

–        Conception et coûts des installations de gestion en surface du matériel minéralisé, des roches stériles, du mort-terrain et de la couche arable

–        Conception et coûts des infrastructures de gestion des eaux de surface

–        Contexte règlementaire, considérations sociales et questions environnementales prévues

–        Paramètres géotechniques servant à la conception des infrastructures;

–        Paramètres géotechniques servant à la conception du parc à résidus

–        Caractérisation géochimique des stériles, des résidus et du minerai

–        Conception et coûts du parc à résidus en surface

–        Bilan hydrique à l’échelle du site

–        Données hydrogéologiques et de qualité des eaux souterraines pour utilisation dans les études environnementales

–        Données hydrogéologiques pour utilisation dans la conception de la mine souterraine

–        Conception et coûts de l’usine de filtration des résidus et de l’entreposage et la gestion des résidus secs

–        Études environnementales, permis et coûts de fermeture

Consultants GCM –        Conception, dépenses en immobilisations et coûts d’exploitation de l’usine de traitement des eaux

 

Estimation des ressources minérales

L’estimation des réserves minérales de l’EF est basée sur l’ERM de Windfall (2022), laquelle est résumée ci-dessous au tableau 6. Cette estimation minérale comprend des ressources mesurées, des ressources indiquées et des ressources présumées établies en fonction d’une teneur de coupure de base de 3,5 g/t Au.

Tableau 6 : Estimation des ressources minérales du gisement Windfall(1)

Secteur Mesurées Indiquées Présumées
Tonnes(1) (000) Teneur Au

(g/t)

Teneur Ag

(g/t)

Onces Au(1)

(000)

Onces Ag(1)

(000)

Tonnes(1)

(000)

Teneur Au

(g/t)

Teneur Ag

(g/t)

Onces Au(1)

(000)

Onces Ag(1)

(000)

Tonnes(1) (000) Teneur Au

(g/t)

Teneur Ag

(g/t)

Onces Au(1)

(000)

Onces Ag(1)

(000)

Lynx(2) 671 11,4 7,2 247 154 6 638 13,2 6,7 2 814 1 426 4 774 10,8 6,9 1 663 1 063
Underdog 928 9,5 3,4 284 101 4 072 7,7 3,0 1 011 397
Main(3) 109 9,4 4,4 33 16 2 685 7,6 4,8 655 412 2 799 5,8 3,3 518 296
Triple 8 642 7,0 6,6 145 136
Total in situ 780 11,1 6,8 279 170 10 250 11,4 5,9 3 754 1 939 12 287 8,4 4,8 3 337 1 892
Minerai empilé 32 16,9 4,3 17 4
Total 811 11,4 6,7 297 174 10 250 11,4 5,9 3 754 1 939 12 287 8,4 4,8 3 337 1 892
Remarques :    
  (1) Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts.
  (2) Le secteur Lynx inclut : Lynx Main, Lynx HW, Lynx SW, Lynx 4, et Triple Lynx.
  (3) Le secteur Main inclut : Zone 27, Caribou 1, Caribou 2, Caribou Extension, Bobcat, Mallard, Windfall Nord, et les zones F

 

Estimation des réserves minérales

L’estimation des réserves minérales sur laquelle l’EF est basée a été préparée par Patrick Langlais (P.Eng.) d’Entech Mining Ltd (résumée ci-dessous au tableau 7) et comprend des réserves probables établies en fonction de teneurs de coupure de 3,5 g/t (exploitation), 2,5 g/t (marginale) et 1,7 g/t (développement).

Tableau 7 : Réserves minérales de Windfall

 

  Tonnes (000) Teneur (g/t) Contenu oz Au (000)
Réserves minérales probables(1)(2)(3)(4)(5) 12 183 8,06 3 159
Remarques :  
  (1) Patrick Langlais, P. Eng. (Entech Mining Ltd) est la « personne qualifiée » (en vertu du Règlement 43‑101) aux fins de l’estimation des réserves minérales et il est considéré comme « indépendant » d’Osisko aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43‑101.
  (2) L’estimation des réserves minérales a une date d’effet au 1er septembre 2022 et est basée sur le bloc modèle des ressources minérales daté du 7 juin 2022.
  (3) Estimation à 1 600 $ US/oz Au à un taux de change de 1,00 $ US = 1,30 $ CA
  (4) Le tonnage des réserves minérales et le métal contenu ont été arrondis afin de refléter la précision de l’estimation et par conséquent, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
  (5) Les réserves minérales présentées incluent la dilution interne et externe ainsi que le taux de récupération minière. La dilution externe est estimée à 20 %. Un taux de récupération moyen de 91 % est présumé pour la production, et de 98 % pour le développement.

 

Estimation des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation

L’estimation globale des dépenses en immobilisations préparée dans le cadre de l’EF répond généralement aux exigences de l’AACE (classe 3) et a une plage de précision comprise entre -10 % et +15 %. Les éventualités ont été calculées sur la base d’une simulation de Monte Carlo, en utilisant une valeur P50.

 

Tableau 8 : Résumé des dépenses en immobilisations(1)(2)

Dépenses en immobilisations (M$ CA) Préproduction Maintien Total
Exploitation minière 80,2 556,7 636,9
Usine de traitement et de filtration 273,8 0,0 273,8
Installations de la mine en surface 0,0 3,7 3,7
Électricité et communication 14,7 0,0 14,7
Installations de l’infrastructure de surface 63,9 0,0 63,9
Gestion des résidus et des eaux 69,5 26,0 95,5
Coûts indirects et du propriétaire 237,0 1,3 238,3
Remise en état et restauration après fermeture 0,0 83,3 83,3
Valeur de récupération 0,0 (18,7) (18,7)
Total partiel 739,1 652,3 1 391,3
Éventualités (P50) 49,5 0,0 49,5
Dépenses en immobilisations totales(2) 788,6 652,3 1 440,8
Revenus de production NSR   6 134,3 6 134,3
Remarques :  
  (1) Les nombres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
  (2) Les dépenses en immobilisations totales excluent : les coûts irrécupérables engagés pour les broyeurs déjà commandés (5,6 M$) et pour l’EIE (1,1 M$); les éléments à long délai de livraison incluant les études d’ingénierie (34,6 M$), la logistique et l’entreposage (2,1 M$), les ensembles mécaniques et électriques (57,0 M$), le campement (32,2 M$), opportunité d’achat de lot de matériel de construction (8 M$), l’équipement minier fixe (2,9 M$), et les éventualités (3,0 M$).

 

 

 

Tableau 9 : Résumé des coûts d’exploitation

Coûts d’exploitation (M$ CA)
Exploitation minière 993,0
Traitement 492,3
Gestion des résidus et de l’eau 76,1
Frais généraux et administratifs 396,3
Location d’une ligne de transmission électrique 176,2
Total des coûts d’exploitation 2 134,0

 

Exploitation minière

Les ressources minérales utilisées dans le plan d’exploitation minière sont contenues dans trois zones distinctes sur une distance latérale de 2 300 mètres, partant de la surface jusqu’à une profondeur d’environ 1 100 mètres. Chaque zone est caractérisée par la présence de multiples panneaux tabulaires, principalement orientés ENE avec un pendage vertical à subvertical.

 

La mine souterraine envisagée aura un taux de production ciblé de 3 400 tonnes par jour (« tpj »). La méthode d’extraction minière privilégiée est par chantiers long trou par retrait longitudinale. Les chantiers ont une hauteur de 20 mètres, une étendue latérale médiane de 25 mètres, et une épaisseur médiane de 4,4 mètres avec une épaisseur minimale de 3,0 mètres. Le matériel minéralisé sera extrait à l’aide d’une flotte de chargeuse-navette (« LHD ») de 14 et de 18 tonnes et des camions de halage de 54 tonnes qui utiliseront une rampe pour se rendre en surface.

 

Traitement

Un total de 3 400 tpj de minerai tout-venant sera traité au site Windfall. L’usine de traitement comprendra un concasseur primaire, un broyeur semi-autogène (« SAG ») primaire (24 pi x 11 pi en circuit fermé avec un concasseur à cône) et un broyeur à boulets secondaire (17 pi x 31 pi en circuit fermé avec des cyclones – circuit SABC). Un circuit gravimétrique suivi d’une cyanuration intensive permettra de récupérer l’or grossier de la sousverse des cyclones, tandis que la surverse des cyclones, à P80= 37 microns, alimentera un circuit de charbon en pulpe (« CEP »), suivi par une étape de destruction du cyanure par SO2/air. L’or et l’argent seront récupérés via un circuit d’adsorption-désorption-récupération et de cellules électrolytiques, situées dans une chambre de coulée qui permettront de récupérer l’or et de produire des barres de doré.

L’usine de traitement sera suivie par une usine de filtration des résidus munie de filtres-presses afin de produire du remblai en pâte qui sera acheminé sous terre et/ou du matériel filtré qui sera entreposé dans un parc à résidus.

 

La récupération d’or payable à l’usine de traitement est estimée à 93,1 % en moyenne, et à 83,3 % pour l’argent sur la durée de vie de la mine.

 

Le bâtiment de l’usine de traitement abrite aussi des bureaux pour la mine et pour l’usine, un vestiaire, un entrepôt et une salle de premiers soins.

 

Infrastructures de surface et coûts indirects

La mine envisage d’utiliser les infrastructures de surface du camp d’exploration existant : la route d’accès  site; le portail de la rampe d’exploration souterraine; la ventilation et les services souterrains; la halde de stériles; les bassins; l’usine de traitement des eaux; la ligne et la sous-station électriques; la tour de télécommunication; les dômes de stockage; et les génératrices au diésel. Le projet impliquera la construction des infrastructures suivantes : un complexe d’hébergement; un centre culturel des Premières Nations; des systèmes d’eau potable et d’égout; un poste d’entrée; un garage; une carothèque; un complexe d’usinage comprenant un circuit de concassage, des bureaux, un vestiaire et un entrepôt; un agrandissement de la halde de stériles; des empilements de mort-terrain et de minerai; une usine de filtration des résidus et de remblai en pâte; un système de protection contre les incendies; une mise à niveau de l’usine de traitement des eaux; des installations de gestion des eaux de surface comprenant des fossés, des bassins et des stations de pompage; des lignes électriques aériennes; des routes de service et de transport; un portail et des services pour le secteur Lynx; des systèmes de ventilation par extraction; des installations de stockage et de distribution de carburant; et un parc à résidus.

 

Les coûts indirects, incluant les coûts du propriétaire, la gestion de la construction, les installations temporaires de construction et d’autres éléments connexes, sont estimés à 237 millions $ CA. Un montant de 49,5 millions $ CA a été ajouté au budget en tant qu’éventualités pour des coûts directs et indirects spécifiques.

Environnement et fermeture

Le projet minier Windfall est situé au nord du 49e parallèle dans la région administrative du Nord-du-Québec, sur des terres de catégorie III du territoire d’Eeyou Istchee Baie-James. Le site minier est situé approximativement 270 kilomètres de la ville de Val-d’Or et 115 kilomètres à l’est de la ville de Lebel-sur-Quévillon.

 

Le projet est assujetti à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement provinciale en vertu de l’article 153 du chapitre II de la Loi sur la qualité de l’environnement (Québec) (LQE; L.R.Q., c. Q 2), qui documente les dispositions applicables à la région de la Baie-James et du Nord québécois, en lien avec la Convention du même nom.

 

Des inventaires sont réalisés depuis 2010. Des données supplémentaires sont actuellement recueillies et les résultats seront intégrés à l’étude EIE en cours.

 

En plus de l’approbation provinciale de l’EIE, le projet nécessitera des permis et des autorisations avant la construction et l’exploitation de la mine proposée. Les demandes de ces approbations seront soumises à la suite de l’EIE.

 

Un plan de fermeture a été élaboré pour le projet Windfall, avec des coûts de fermeture estimés à 83,3 millions $ CA (excluant la valeur de récupération). L’objectif visé dans le cadre de la fermeture du site est de remettre le site dans un état entièrement satisfaisant, ce qui implique d’éliminer tous les risques inacceptables pour la santé et d’assurer la sécurité du public, d’éliminer la production et la propagation de contaminants qui pourraient endommager l’environnement récepteur et, à long terme (en vue de mettre fin à la nécessité d’entretien et de surveillance), de remettre le site dans un état écologiquement sain. Cette estimation des coûts inclut tous les coûts pour la restauration du site et le suivi après la fermeture, 10 % des coûts directs d’ingénierie et 18 % d’éventualités. Conformément à la législation minière du Québec, la Société déposera un cautionnement à titre de garantie couvrant 100 % des coûts de fermeture du site anticipés.

 

Engagement auprès des parties prenantes

Le projet Windfall est situé sur les terres traditionnelles de la PNCW. Osisko a adopté une approche proactive à l’égard de la consultation des parties prenantes, en organisant plus de 250 activités de communication depuis 2015, principalement avec la PNCW et à Lebel-sur-Quévillon. Dans le cadre du projet, la consultation avec les communautés des Premières Nations et les communautés non autochtones a été initiée en 2015 et s’est poursuivie avec des mises à jour fréquentes sur les activités du projet, des réunions, des présentations portes ouvertes, des comités et des opportunités d’emploi et de contrats.

Les préoccupations soulevées par les communautés comprennent la perturbation des terres, la qualité de l’eau, les impacts sur la faune et les effets cumulatifs de tous les projets dans la région. Osisko s’engage à poursuivre le dialogue avec les communautés potentiellement affectées tout au long du processus d’évaluation environnementale.

 

La PNCW et les communautés non autochtones ont exprimé un appui solide au projet. Selon la compréhension d’Osisko, leur principal intérêt pour le projet est de maximiser les retombées économiques locales, en mettant particulièrement l’accent sur les possibilités d’emploi et d’entrepreneuriat tout au long des différentes phases du projet. En 2022, plus de 95 membres des communautés des Premières Nations travaillaient sur le site de Windfall. Depuis 2016, Osisko a investi plus de 256 millions $ CA dans l’achat de biens et de services auprès d’entreprises ou de coentreprises appartenant aux Premières Nations.

 

Redevances

Une redevance de 2,1 % NSR sur tous les métaux produits sur le projet Windfall a été appliquée à l’EF, en se basant sur les ententes de redevances préexistantes et en fonction du plan d’exploitation minière.

 

Opportunités

Le plan d’exploitation minière de l’EF inclut 1,3 million de tonnes de ressources minérales présumées situées à l’intérieur des blocs de réserves minérales, pour lesquelles une valeur de zéro-teneur a été assignée. Avec une quantité limitée de forage souterrain, la Société est d’avis qu’elle pourrait potentiellement convertir la majeure partie de ces 1,3 million de tonnes à une teneur de 4,0 à 6,0 g/t Au, qui représentent entre 160 000 et 250 000 onces Au de matériel classé dans les ressources présumées.

 

En se basant sur les résultats d’échantillonnage en vrac à Windfall, la Société est d’avis qu’une meilleure récupération pourrait être possible en optimisant le circuit gravimétrique.

 

Les études en cours et l’amélioration continue des méthodes de gestion des résidus et de l’eau pourraient permettre de réduire l’empreinte et les impacts en surface.

 

La Société continuera d’étudier les possibilités d’électrification de la flotte minière afin de réduire davantage l’empreinte carbone du projet.

 

Conférence téléphonique

Osisko tiendra une conférence téléphonique le mardi 29 novembre 2022, à 8 h (HE).

Numéro sans frais (Canada/États-Unis) : 1 855-343-6177

Numéro local : 416-933-3854

Code de la conférence : 1418200

 

Remarques concernant l’estimation des ressources minérales (étant l’ERM de Windfall (2022)) pour le gisement Windfall

  (1) La date d’effet de l’ERM de Windfall (2022) est le 7 juin 2022. L’ERM de Windfall (2022) a été préparée par Pierre-Luc Richard, géo. (OGQ no 1119) et Mathieu Bélisle, P. Eng. de BBA inc., tous deux des « personnes qualifiées » au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43‑101 et considérés comme « indépendants » d’Osisko aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43‑101.
  (2) L’ERM de Windfall (2022) a été préparée conformément aux lignes directrices sur les pratiques exemplaires en matière d’estimation des ressources et des réserves minérales adoptées par l’ICM le 29 novembre 2019.
  (3) Les ressources minérales présentées dans l’ERM de Windfall (2022) ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources minérales présumées présentées sont de nature incertaine et il n’y a pas eu suffisamment de travaux d’exploration réalisés pour définir ces ressources minérales présumées comme étant des ressources minérales indiquées ou des ressources minérales mesurées; toutefois, il est raisonnable de s’attendre à ce que la majeure partie des ressources minérales présumées puisse être convertie en ressources minérales indiquées en poursuivant l’exploration. Les ressources sont présentées avant dilution et in situ et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique. Les blocs isolés et discontinus dont la teneur est supérieure à la teneur de coupure choisie sont exclus de l’estimation des ressources minérales. Les blocs qui doivent être inclus (c’est-à-dire les blocs isolés dont la teneur est inférieure à la teneur de coupure situés à l’intérieur des volumes potentiellement exploitables) ont été inclus dans l’estimation des ressources minérales.
  (4) Les ressources minérales sont présentées en incluant les ressources minérales qui ont été converties en réserves minérales.
  (5) Au 7 juin 2022, étant la date d’effet de l’ERM de Windfall (2022), la base de données de forage comprenait un total de 4 834 sondages totalisant 1 852 861 mètres de forage dans le secteur ciblé pour l’estimation des ressources minérales, dont 4 152 sondages (1 665 282 mètres) ont été forés et analysés par Osisko. L’espacement entre les sondages est d’environ 12,5 mètres × 12,5 mètres pour le forage de définition et 25 mètres × 25 mètres pour le forage intercalaire, avec un espacement plus grand pour le forage d’expansion.
  (6) Tous les résultats d’analyse de carottes de forage publiés par Osisko ont été obtenus à partir de méthodes analytiques décrites à la rubrique « Informations techniques et assurance de la qualité/contrôle de la qualité » ci-dessous.
  (7) L’interprétation géologique du gisement est basée sur les lithologies, le style de minéralisation, l’altération et les éléments structuraux. La plupart des enveloppes minéralisées sont subverticales, orientées NE-SO avec une plongée d’environ 40 degrés vers le nord-est. Les modèles fil-de-fer en 3D ont été générés dans le logiciel de modélisation Leapfrog Geo, en utilisant des intervalles minéralisés sélectionnés à la main. L’estimation des ressources minérales englobe 579 domaines tabulaires, subverticaux pour la plupart, définis par des modèles fil-de-fer individuels d’une épaisseur réelle d’au moins 2,0 mètres.
  (8) Les analyses ont été regroupées à l’intérieur des domaines minéralisés en composites de 2,0 mètres de long. Des valeurs de 0,00125 g/t Au et 0,0025 g/t Ag (1/4 de la limite de détection) ont été utilisées comme teneurs dans le cas des carottes non analysées.
  (9) Une teneur de coupure supérieure a été appliquée aux composites à haute teneur. La teneur de coupure supérieure a été déterminée dans chaque zone par analyse statistique des lentilles regroupées partageant des caractéristiques minéralisées similaires. La teneur de coupure supérieure varie de 6 g/t Au à 200 g/t Au et de 5 g/t Ag à 150 g/t Ag. Une stratégie de coupure en trois étapes, où la valeur de la teneur de coupure diminue à mesure que la distance d’interpolation augmente, a été utilisée pour l’estimation des teneurs.
  (10) Les bloc modèles ont été produits à l’aide du logiciel Studio RM de Datamine™. Les modèles sont définis par des cellules de 5 mètres en direction E-W par 2 mètres en direction N-S par 5 mètres de hauteur, subdivisées en sous-cellules de dimensions minimales de 1,25 mètre E-W par 0,5 mètre N-S par 1,25 mètre de hauteur.
  (11) Des interpolations par krigeage ordinaire (KO) ont été produites pour estimer les teneurs en or dans chaque zone du gisement Windfall, tandis que les estimations des teneurs en argent ont été produites en utilisant la méthode d’interpolation de l’inverse de la distance au carré (ID2). Les paramètres d’estimation des teneurs en or sont basés sur l’analyse par variogramme des composites. Les paramètres d’estimation des teneurs en or ont été utilisés pour l’estimation des teneurs en argent.
  (12) Des valeurs de densité variant de 2,74 à 2,93 ont été appliquées aux zones minéralisées.
  (13) L’estimation des ressources minérales incluse dans l’ERM de Windfall (2022) utilise les catégories des ressources minérales mesurées, indiquées et présumées, tel que suit :
    (a) Les ressources minérales de catégorie mesurée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où :
      (i) l’espacement entre les sondages est inférieur à 12,5 mètres;
      (ii) la plupart des blocs comprennent quatre sondages,
      (iii) les preuves géologiques sont suffisantes pour confirmer la continuité de la géologie et de la teneur; et
      (iv) les lentilles sont généralement accessibles par des excavations souterraines.
    (b) Les ressources minérales de catégorie indiquée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où :
      (i) l’espacement entre les sondages est généralement inférieur à 25 mètres;
      (ii) la plupart des blocs comprennent au moins trois sondages; et
      (iii) les preuves géologiques sont suffisantes pour supposer la continuité de la géologie et de la teneur.
    (c) Les ressources minérales de catégorie présumée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où :
      (i) l’espacement entre les sondages est inférieur à 100 mètres,
      (ii) les blocs comprennent au moins deux sondages,
      (iii) les preuves géologiques sont suffisantes pour suggérer, mais non vérifier, la continuité de la géologie et de la teneur.
  (14) Le tonnage et la teneur en or du matériel empilé ont été estimés à l’aide du modèle de contrôle de teneur. Les valeurs de densité des lithologies, variant de 2,76 à 2,84, ont été utilisées pour estimer les tonnages. Les teneurs en or ont été estimées en utilisant une moyenne des résultats des échantillons de déblais pour le tonnage de chaque ronde, en se basant sur des échantillons de déblais de 3,4 kilogrammes en moyenne, prélevés dans chaque godet de 8 verges. Des teneurs de coupure supérieure variant entre 60 g/t Au et 80 g/t Au ont été appliquées aux résultats d’analyse des échantillons de déblais. Une teneur moyenne en argent a été estimée pour le matériel empilé à partir du bloc modèle des ressources puisque l’argent n’a pas été analysé dans les échantillons de déblais.
  (15) Les ressources minérales sont présentées selon une teneur de coupure de 3,5 g/t Au. L’estimation de la teneur de coupure est basée sur les paramètres économiques suivants : prix de l’or de 1 600 $ US/oz; taux de change de 1,28 $ US = 1,00 $ CA; récupération à l’usinage de 93 %; pourcentage payable de 99,95 %; coût de vente de 5 $ US/oz; redevance NSR de 2 %; coût d’extraction minière de 125 $ CA/t usinée; coût G&A de 39 $ CA/t usinée; coût de traitement de 42 $ CA/t; et coût environnemental de 4 $ CA/t.
  (16) Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres (m), tonnes (t) et g/t). Le contenu en métaux est présenté en onces troy (tonne métrique x teneur / 31,103475).
  (17) La personne qualifiée indépendante n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, lié aux permis, juridique, lié aux titres, fiscal, sociopolitique ou lié à la commercialisation, ou de tout autre enjeu pertinent qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.

 

Informations techniques et assurance de la qualité/contrôle de la qualité

Personnes qualifiées indépendantes

La présente EF a été préparée pour Osisko par BBA inc. et d’autres experts-conseils, chacun étant une « personne qualifiée » au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43‑101 et considéré comme « indépendant » d’Osisko aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43‑101, incluant les suivants :

  • Patrick Andrieux, P. Eng. (A2GC − Andrieux & associés consultation géomécanique, s.e.c.)
  • Colin Hardie, P. Eng., Mathieu Bélisle, P. Eng. (BBA inc.)
  • Patrick Langlais, P. Eng. (Entech Mining Ltd.)
  • Pierre-Luc Richard, géo. (PLR Ressources inc.)
  • Andréanne Hamel, P. Eng., Aytaç Göksu, P. Eng., Eric Poirier, P. Eng., PMP, Frédéric Choquet, P. Eng., Isabelle Larouche, P. Eng., Ken DeVos, P. Eng., Yves Boulianne, P. Eng. (WSP Canada inc.)
  • Mélissa Tremblay, P. Eng. (GCM Consultants)

Chaque « personne qualifiée » citée ci-dessus a révisé et approuvé le contenu scientifique et technique du présent communiqué relatif à l’EF.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé et approuvé par M. Mathieu Savard, géo. (OGQ no 510), président d’Osisko, lequel est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43101.

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

Les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Vancouver (Colombie‑Britannique), à Lima (Pérou) ou à Vientiane (Laos), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode de dissolution à quatre acides et ICP-MS d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, l’assurance de la qualité et contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43‑101 et aux meilleures pratiques du secteur. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos de Windfall

Le gisement aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). L’ERM pour Windfall est étayée par le rapport technique intitulé « NI 43‑101 Technical Report, Mineral Resource Estimate for the Windfall Project » en date du 14 septembre 2022 (avec une date d’effet au 7 juin 2022), préparé pour la Société par BBA inc. et Ressources PLR inc. (l’« ERM de Windfall (2022) »), et en supposant une teneur de coupure de 3,50 g/t Au, comprend 811 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 12 287 000 tonnes à une teneur de 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’ERM pour Windfall sont décrits plus en détail dans l’ERM de Windfall (2022), étant le rapport technique complet portant sur cette mise à jour de l’ERM préparé conformément au Règlement 43‑101, disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko. Le gisement aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog. La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8). Les ressources excluant TP8 sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres. Le gisement demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

L’EF dont il est question dans le présent communiqué de presse sera déposée sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko dans un délai de 45 jours. Il convient de se reporter au texte intégral de l’EF pour les hypothèses, les réserves et les limitations relatives à l’EF.

 

Mesures financières non conformes aux IFRS

La Société a inclus certaines mesures financières non conformes aux IFRS dans le présent communiqué de presse, comme les dépenses en immobilisations, les dépenses en immobilisations de maintien, les dépenses en immobilisations totales et les CMTC, qui ne constituent pas des mesures reconnues aux termes des IFRS et n’ont pas de sens normalisé. Par conséquent, ces mesures pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Chacune de ces mesures vise à fournir des informations additionnelles à l’utilisateur et ne devrait pas être prise en compte isolément ni être considérée comme un substitut aux mesures préparées selon les IFRS. Les mesures financières non conformes aux IFRS utilisées dans le présent communiqué de presse et couramment utilisées dans le secteur minier aurifère sont définies ci-dessous.

Coûts décaissés totaux et coûts décaissés totaux par once

Les coûts décaissés totaux reflètent le coût de production. Les coûts décaissés totaux présentés dans l’EF comprennent les coûts d’extraction minière, les coûts de traitement, les frais généraux et administratifs au niveau de la mine, les crédits pour les sous-produits d’argent, les frais d’affinage, les frais de transport et les redevances. Les coûts décaissés totaux par once correspondent au quotient obtenu en divisant les coûts décaissés totaux par les onces d’or payables.

Coût de maintien global et coût de maintien global par once

Le coût de maintien global reflète la totalité des dépenses qui sont nécessaires à la production d’une once d’or à partir de l’exploitation. Les CMTC présentés dans l’EF comprend les coûts décaissés totaux, les dépenses en immobilisations de maintien et les coûts de fermeture et la valeur de récupération, mais excluent les frais généraux et administratifs de la Société, les coûts de gestion des résidus et de l’eau, et les coûts de location d’une ligne de transmission électrique. Le coût de maintien global par once correspond au quotient obtenu en divisant le coût de maintien global par les onces d’or payables.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gisement aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

Mise en garde à l’égard des informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives portant notamment sur : le fait que le gisement aurifère Windfall est l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; l’EF présentant une évaluation robuste d’un scénario de base prévoyant le développement de Windfall en tant que mine souterraine avec deux rampes d’accès et une usine de traitement centrale sur le site minier; les résultats des travaux d’ingénierie entrepris sur le projet; le recours à des tierces parties pour des infrastructures notamment les lignes électriques; les délais et l’état d’avancement de l’EIE; les délais et l’état d’avancement du processus d’obtention des permis pour la mine; les résultats de l’EF, incluant la VAN, le TRI, la production, les flux de trésorerie disponibles, les dépenses en immobilisations, les CMTC, la capacité d’usinage, le taux de récupération moyen, la création d’emplois; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’EF; les perspectives que Windfall soit une mine d’or très rentable; la capacité de la Société d’obtenir le financement du projet au S1 2023 (le cas échéant); le fondement de la décision de production que la Société prendra au début de 2024 (le cas échéant); les perspectives, le cas échéant, du gisement aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko de déposer un rapport technique pour l’EF dont il est question dans le présent communiqué de presse; la tendance à la hausse des teneurs; le fait que la zone Lynx reste ouverte à l’expansion dans l’axe de plongée; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gisement aurifère Windfall; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les délais et la capacité, le cas échéant, de finaliser l’EIE; les délais et la capacité, le cas échéant, d’obtenir les permis;  le recours, dans le cadre de l’EF, à des tierces parties pour des infrastructures critiques à la construction et à l’exploitation du projet, incluant les lignes électriques; notre capacité d’obtenir de l’électricité sur le projet, d’une quelconque façon ou à des conditions économiques pour la Société; le statut des approbations ou des consentements de tierces parties; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration, incluant le forage (intercalaire); les droits de propriété et de redevances à l’égard du gisement aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et à réaliser les transactions aux conditions annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux (incluant l’or); la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif de ces informations prospectives. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

 

L’ÉCHANTILLON EN VRAC LYNX 600 D’OSISKO LIVRE UNE TENEUR MOYENNE DE 65,5 g/t Au

Réconciliation de 169 % versus la teneur de l’estimation des ressources minérales

10 135 onces d’or et 4 378 onces d’argent contenues dans 4 809 tonnes

 

(Toronto, 27 octobre 2022) Minière Osisko inc. (OSK : TSX « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme d’exploration qui se poursuit sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

 

Faits saillants

  • Teneur moyenne de 65,5 g/t Au (2,11 onces Au par tonne courte) pour l’échantillon en vrac, réconciliation positive de 169 %
  • L’échantillon en vrac de 4 809 tonnes contenait 10 135 onces Au et 4 378 onces Ag
  • Récupération de 93,1 % Au (incluant une récupération de 52,2 % Au dans les concentrés gravimétriques) du circuit de traitement par flottation
  • Les échantillons en vrac de Windfall traités jusqu’à présent (Zone 27, Lynx 311 et Lynx 600) par flottation totalisent 16 025 tonnes contenant 14 914 onces d’or et 8 004 onces d’argent, et le taux de récupération moyen de l’or pour les trois échantillons est de 94,1 %

 

Les résultats du traitement de 4 809 tonnes extraites dans la zone Triple Lynx (l’« échantillon en vrac ») présentés aux tableaux 1 et 2 dépassent les attentes techniques. L’échantillon montre une réconciliation positive de 169 %, livrant une teneur moyenne de 65,5 g/t Au, nettement supérieure à la teneur coupée prédite en fonction du modèle basé sur le forage intercalaire aux 12,5 mètres utilisant les mêmes paramètres que ceux de l’estimation des ressources minérales actuelle (« ERM ») (rapport technique déposé sur SEDAR sous le profil d’émetteur d’Osisko le 14 septembre 2022). D’importantes minéralisations en or visible ont été observées sur toute la longueur du chantier abattu. Les faits saillants et les résultats complets sont présentés ci-dessous, et des diagrammes et des sections sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com. Carte (en anglais): Bulk TLX-3161 Long section Final

 

Tableau 1 : Résultats de l’échantillon en vrac dans la zone Lynx après réconciliation

 

Tonnes (sèches)

Teneur d’alimentation Onces contenues Concentré gravimétrique Concentré de flottation Récupération globale Onces récupérées
Au
(g/t)
Ag (g/t)  

Au

 

Ag

t
(sèches)
Récup. Au (%) t (sèches) Récup. Au (%) Au
(%)
Ag (%)  

Au

 

Ag

4 809 65,5 28,3 10 135 4 378 11,5 52,2 316,5 85,7 93,1 88,2 9 439 3 864

Les tonnages d’alimentation de l’usine utilisés pour la réconciliation du traitement de l’échantillon ont été fournis par Northern Sun. Des échantillons composites quotidiens prélevés à chaque quart de travail de jour et de nuit durant le traitement de l’échantillon en vrac ont été analysés par des laboratoires externes indépendants. La réconciliation des résultats de l’échantillon en vrac a été effectuée par Soutex Inc., un consultant externe indépendant, à l’aide du logiciel Bilmat.

 

Le président du conseil et chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « À la suite de notre ERM très positive annoncée à la fin-août et des nouvelles intersections significatives à haute teneur obtenues dans l’axe de plongée en septembre (voir le communiqué de presse d’Osisko publié le 27 septembre 2022), les résultats annoncés aujourd’hui pour l’échantillon en vrac mettent en évidence le potentiel que Windfall devienne l’un des plus gros gisements d’or souterrains avec les plus hautes teneurs au Canada. Pour la troisième fois en autant d’échantillons en vrac, la teneur dépasse largement les attentes basées sur la teneur coupée des blocs modèles de forage. Les résultats empiriques de nos échantillons en vrac montrent systématiquement des réconciliations fortement positives et s’accordent très bien avec notre modèle géologique existant. Ils se sont avérés inestimables pour accroître notre confiance envers la teneur, la continuité et la prévisibilité des zones minéralisées à Windfall. »

 

Géologie

L’échantillon en vrac du modèle fil-de-fer 3161 de la zone Triple Lynx est caractérisé par un couloir de minéralisation orienté ouest-sud-ouest, modérément incliné vers le nord, d’une largeur moyenne de 3,3 mètres. Des veines de quartz gris rubanées contiennent de 5 à 15 % de pyrite, des traces de chalcopyrite et de l’or visible localement. La minéralisation est encaissée dans un dyke de granodiorite et un gabbro, qui montrent tous deux une forte altération en séricite et silice.

 

Traitement

En tout, 4 809 tonnes de matériel minéralisé ont été traitées en septembre 2022 au concentrateur Redstone de Northern Sun, produisant des concentrés gravimétriques et de flottation. La teneur traitée réconciliée obtenue pour l’échantillon traité est de 65,5 g/t Au et 28,3 g/t Ag. L’échantillon contenait 10 135 oz Au et 4 378 oz Ag, et un total de 9 439 oz Au et 3 864 oz Ag ont été récupérées. Les taux de récupération réconciliés sont de 93,1 % pour l’or et de 88,2 % pour l’argent. Les essais métallurgiques effectués dans le cadre de l’ERM de Windfall envisageaient un schéma de traitement incluant comminution, récupération gravimétrique et lixiviation, prévoyant une récupération moyenne de 96,4 % pour la zone Lynx. L’utilisation d’un schéma de traitement incluant comminution, récupération gravimétrique et flottation a été dictée par la disponibilité de l’usine utilisée pour le test. Les résultats du traitement de l’échantillon en vrac après réconciliation sont présentés au tableau 1.

 

Bloc modèle

L’échantillon en vrac a été prélevé dans la minéralisation de la zone Triple Lynx du modèle fil-de-fer 3161 de l’ERM de Windfall. Le secteur de l’échantillon a fait l’objet de forage intercalaire selon un espacement de 12,5 mètres et selon les prédictions, devait contenir 4 800 tonnes à une teneur moyenne de 38,9 g/t Au, soit 6 009 onces d’or (tableau 2).

 

Tableau 2 : Prédictions du bloc modèle des ressources établi en fonction du forage intercalaire vs matériel traité

Bloc modèle – Prédictions Matériel traité – Valeurs réelles
Tonnes g/t Au Onces Au Tonnes g/t Au Onces Au
4 800 38,9 6 009 4 809 65,5 10 135

 

Concentrés

Les deux concentrés produits à partir de l’échantillon, soit le concentré gravimétrique et le concentré de flottation, sont considérés à haute teneur. Le concentré gravimétrique présentait une teneur moyenne de 14 339 g/t Au (461,0 oz/t Au), tandis que le concentré de flottation présentait une teneur moyenne de 408,2 g/t Au (13,1 oz/t Au).

 

Extraction minière et contrôle des teneurs

L’échantillon en vrac de la zone Triple Lynx a été extrait par des méthodes d’abattage en longs trous. Deux galeries de développement ont été excavées de façon conventionnelle à intervalles de 20 mètres à la verticale (d’un plancher à l’autre) entre 580 et 600 mètres sous la surface. Pendant l’excavation des galeries de développement, les fronts de taille ont été échantillonnés afin de vérifier l’épaisseur et la teneur de la minéralisation. Un trou de forage V30 a été utilisé dans la monterie initiale et des trous de production de trois pouces ont été forés vers le bas et dynamités. Le minerai abattu a été récupéré à l’aide d’une chargeuse à pelle télécommandée, échantillonné, transporté par camion jusqu’à un empilement en surface, puis acheminé par camion jusqu’au site de l’usine de Northern Sun.

 

Échantillons en vrac antérieurs

Les trois échantillons en vrac prélevés par Osisko ont tous montré des réconciliations positives. Le tableau 3 résume les résultats des trois échantillons en vrac prélevés à Windfall, desquels un total de 14 914 onces d’or et 8 004 onces d’argent ont été récupérées à partir d’un total combiné de 16 025 tonnes, soit une moyenne de 0,93 once Au par tonne et 0,50 once Ag par tonne, avec un taux de récupération de l’or moyen de 94,1 pour cent et un taux de récupération de l’argent moyen de 90,8 pour cent.

 

Tableau 3 : Échantillons en vrac prélevés à Windfall

Échantillon en vrac Valeur prédite Valeur réelle Réconciliation
Zone 27* Tonnage (t) 5 512 5 500 100 %
g/t Au 6,8 8,5 126 %
oz Au 1 198 1 508 126 %
Lynx 311* Tonnage (t) 5 717 5 716 100 %
g/t Au 9,4 17,8 189 %
oz Au 1 736 3 271 189 %
Lynx 600 Tonnage (t) 4 800 4 809 100 %
g/t Au 38,9 65,5 169 %
oz Au 6 009 10 135 169 %

*Voir les communiqués de presse publiés par Osisko le 11 juin 2019 et le 11 décembre 2019, respectivement.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par Kim-Quyên Nguyên, MBA., ing. (OIQ 146014), directrice de projet d’Osisko, qui est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43‑101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43‑101 »).Le bloc modèle du secteur d’échantillonnage en vrac dans la zone Triple Lynx, avec une date d’effet au 3 février 2022, a été préparé par Judith St-Laurent, géo. (OGQ no 1023), directrice des estimations de ressources minérales d’Osisko, qui est une « personne qualifiée » au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43‑101. Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé et approuvé par M. Mathieu Savard, géo. (OGQ no 510), président d’Osisko, qui est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43‑101.

 

Information technique, contrôle de la qualité et protocoles de présentation

La réconciliation après traitement a été effectuée à l’aide du logiciel Bilmat par Soutex Inc., un consultant externe. Un bilan réconcilié a été calculé pour chaque quart de travail de jour et de nuit, ainsi que pour le traitement global de l’échantillon en vrac. Le débit de traitement de chaque quart de travail de jour et de nuit à l’usine a été estimé en fonction de la cellule de chargement du convoyeur d’alimentation du broyeur à boulets primaire de Redstone. Des échantillons composites ont été prélevés à chaque quart de travail de jour et de nuit à partir des flux requis pour la réconciliation. La quantité totale de matériel traité a été estimée en fonction de la balance à camions de l’usine Redstone, laquelle a été calibrée avant le traitement de l’échantillon en vrac. Le concentré de flottation a été ensaché et pesé sur la même balance à camions et des échantillons ont été prélevés par forage dans chaque sac. Les sacs de concentré gravimétrique ont été pesés sur une balance et chaque sac a été échantillonné par forage. Le matériel restant dans l’équipement à la fin du traitement de l’échantillon en vrac, après le nettoyage, a été recueilli dans des sacs, pesé et échantillonné. Tous les échantillons ont été expédiés à un laboratoire externe indépendant pour la préparation et l’analyse. Tous les échantillons de quarts de travail ont été analysés pour l’or, l’argent, le fer, le soufre et le taux d’humidité. Les échantillons de forage prélevés des sacs ont été analysés pour l’or, l’argent et le taux d’humidité. Les analyses pour l’or de tous les flux à l’exception du matériel d’alimentation et des rejets de la flottation de dégrossissage ont été effectuées par pyroanalyse avec tamisage métallique. Les données des sacs de matériel résiduel après traitement et nettoyage ont été réparties au concentré de flottation.

 

À propos de Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). L’ERM pour Windfall est étayée par le rapport technique intitulé « NI 43-101 Technical Report, Mineral Resource Estimate for the Windfall Project » en date du 14 septembre 2022 (avec une date d’effet au 7 juin 2022), préparé pour la Société par BBA inc. et Ressources PLR inc. (l’« ERM de Windfall (2022) »), et en supposant une teneur de coupure de 3,50 g/t Au, comprend 811 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 12 287 000 tonnes à une teneur de 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’ERM pour Windfall sont décrits plus en détail dans l’ERM de Windfall (2022), étant le rapport technique complet portant sur cette mise à jour de l’ERM préparé conformément au Règlement 43‑101, disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog. La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8). Les ressources excluant TP8 sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres. Le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Les informations dans le présent communiqué de presse portant sur le potentiel que Windfall devienne l’un des plus gros gisements souterrains avec les plus hautes teneurs au Canada; le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; l’importance des résultats de l’échantillonnage en vrac décrits dans le présent communiqué de presse; le fait que l’échantillon en vrac présente une teneur plus élevée que prévue; toute prédiction découlant de l’échantillon en vrac; la teneur moyenne de l’échantillon en vrac ayant une quelconque valeur prévisionnelle; l’ERM de Windfall étant possiblement conservatrice au niveau de la teneur du gîte; la géologie de l’échantillon en vrac; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; le potentiel pour des extensions profondes des zones minéralisées dans l’axe de plongée et en profondeur; la minéralisation potentielle; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que toute autre information dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « informations prospectives ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer de l’information prospective et a pour but d’identifier de l’information prospective. Cette information prospective est basée sur des hypothèses et des estimations raisonnables au moment où elles ont été formulées par la direction de la Société, et implique des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par cette information prospective. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage et les échantillons en vrac) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration, incluant le forage; les droits de propriété à l’égard du projet Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et à réaliser les transactions aux conditions annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basées sur des hypothèses que la direction considère, ou considérait à l’époque, comme des hypothèses raisonnables, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des informations prospectives. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenue dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

John Burzynski, président du conseil et chef de la direction
Téléphone : (416) 363-8653

MINIÈRE OSISKO ANNONCE UN PROGRAMME D’EXPLORATION RÉGIONALE

Nouvel indice à haute teneur à 42 km à l’ouest de Windfall

(Toronto, 18 octobre 2022) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer un nouveau programme d’exploration régionale sur le projet aurifère Urban-Barry, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Le programme d’exploration régionale, qui sera lancé au début de l’année 2023, ciblera principalement les secteurs à l’extérieur du gîte aurifère Windfall dans la ceinture volcanique d’Urban-Barry et impliquera en premier lieu 10 000 mètres de forage et des levés géophysiques de polarisation provoquée (« PP »). Les cibles d’exploration à proximité du gîte comprennent un secteur à fort potentiel d’exploration identifié dans l’éponte supérieure de la faille Bank, à 1,5 kilomètre à l’est-nord-est de la zone Lynx du gîte Windfall. De nouveaux travaux sur des indices identifiés antérieurement (notamment Golden Bear et Fox), de nouveaux indices et des structures parallèles au gîte principal de Windfall seront aussi inclus dans le programme.

Les cibles d’exploration distantes de Windfall comprennent un indice récemment découvert à 42 kilomètres à l’ouest-nord-ouest de Windfall. Des échantillons choisis prélevés sur deux affleurements situés à 120 mètres l’un de l’autre au site de ce nouvel indice ont livré des résultats de 90,3 g/t Au, 1,98 g/t Au et 1,21 g/t Au.  Un programme de suivi par prospection est en cours et l’indice sera l’un des secteurs couverts par des levés de PP dans le cadre du programme à venir.

Le chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Nous sommes très enthousiastes à l’idée de relancer nos programmes régionaux sur notre vaste position de terrain qui couvre 2 400 kilomètres carrés. Windfall est le type de gîte ciblé dans ce district, et nous sommes confiants de pouvoir en découvrir d’autres dans la ceinture. Nous avons connu beaucoup de succès en exploration au cours des 6 dernières années, en testant des idées d’exploration au sein du système minéralisé de Windfall et en découvrant, sur une superficie de 5 km2, les zones Lynx, Lynx 4, Triple 8, Triple Lynx et les récentes extensions de Lynx en profondeur.   Nous allons maintenant regrouper tout ce que nous avons appris des importants travaux réalisés pour définir Windfall et l’appliquer aux secteurs entourant le gîte et dans d’autres secteurs plus éloignés mais qui présentent des contextes géologiques similaires, afin de tenter de trouver le prochain Windfall. »

Des cartes montrant l’emplacement des échantillons choisis prélevés dans le secteur du nouvel indice et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse www.miniereosisko.com: 20221018-NewShowing-FR

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Pascal Simard, ing. (OIQ no 5002937), vice-président à l’exploration d’Osisko, lequel est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

Les échantillons de roches de prospection prélevés sur le projet Urban-Barry sont analysés pour l’or par pyroanalyse sur une fraction de 30 grammes avec fini par ICP-AES (Au-ICP21) ou fini gravimétrique (Au-GRA21) aux installations d’ALS Laboratories à Val-d’Or ou Vancouver. Tous les échantillons sont aussi analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par dissolution à quatre acides et ICP-MS (ME-MS61) chez ALS Laboratories. Aucun matériel de référence ni échantillon à blanc n’a été utilisé par Osisko pour les échantillons choisis de prospection. ALS insère de façon routinière des échantillons certifiés (échantillons de référence pour l’or et échantillons à blanc) et des duplicatas de pulpes, et les résultats de ces échantillons sont présentés dans les certificats d’analyse. Les échantillons de référence, les échantillons à blanc et les duplicatas utilisés par ALS sont conformes aux protocoles d’assurance-qualité/contrôle de la qualité associés à un projet d’exploration de stade précoce. L’interprétation des résultats est effectuée par des personnes qualifiées.

 À propos du gîte aurifère Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). L’ERM pour Windfall est étayée par le rapport technique intitulé « Mineral Resource Estimate Update for the Windfall Project » en date du 14 septembre 2022 (avec une date d’effet au 7 juin 2022) (l’« ERM de Windfall (2022) »), et en supposant une teneur de coupure de 3,50 g/t Au, comprend 811 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 12 287 000 tonnes à une teneur de 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’ERM pour Windfall sont décrits plus en détail dans l’ERM de Windfall (2022), étant le rapport technique complet portant sur cette mise à jour de l’ERM préparé conformément au Règlement 43‑101, disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog. La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8). Les ressources excluant TP8 sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres. Le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

 À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives portant notamment sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales dont il est question dans le présent communiqué de presse; les perspectives, le cas échéant, du gîte aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko de déposer un rapport technique portant sur l’estimation des ressources minérales dont il est question dans le présent communiqué de presse; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une étude de faisabilité pour le gîte aurifère Windfall; la quantité et le type de forage à réaliser et les délais requis pour mener à terme ces travaux de forage; la cible du forage intercalaire résiduel; la tendance à la hausse des teneurs; le fait que la zone Lynx reste ouverte à l’expansion dans l’axe de plongée; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gîte aurifère Windfall; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage (intercalaire); les droits de propriété et de redevances à l’égard du gîte aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif de ces informations prospectives. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenus dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

OSISKO DÉCOUVRE L’EXTENSION À HAUTE TENEUR DE LYNX 4 À 625 MÈTRES EN PROFONDEUR DANS L’AXE DE PLONGÉE

Les intersections confirment le potentiel d’expansion significative de Windfall

81,8 g/t Au sur 3,5 mètres; 22,3 g/t Au sur 4,1 mètres

(Toronto, 27 septembre 2022) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats d’exploration sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Le sondage OSK-22-1109-W2 ciblait l’extension projetée en profondeur dans l’axe de plongée de Lynx 4 à une profondeur verticale de 1 670 mètres sous la surface. Le sondage a recoupé de la minéralisation à haute teneur en or sur des largeurs significatives, incluant 81,8 g/t Au sur 3,5 mètres (2,39 onces par tonne courte sur 11,5 pieds) et 22,3 g/t Au sur 4,1 mètres (0,65 once par tonne courte sur 13,4 pieds). Ces intersections confirment un prolongement majeur, en profondeur dans l’axe de plongée, de la zone à haute teneur Lynx 4, avec d’importantes implications quant à une future expansion potentielle du gîte Windfall.

Les nouveaux intervalles sont situés à 625 mètres (2 050 pieds) en profondeur dans l’axe de plongée du bloc de ressources le plus près (modèle fil-de-fer 3449 Lynx 4) inclus dans la plus récente estimation des ressources minérales (« ERM ») pour Windfall (voir l’ERM de Windfall (2022) (tel que défini dans les présentes), dont le rapport technique a été déposé sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko le 14 septembre 2022). La nouvelle minéralisation est typique de celle incluse dans le modèle fil-de-fer 3449 Lynx 4, avec présence de pyrite disséminée associée à une forte altération pénétrative en silice, le tout encaissé dans une rhyolite séricitisée, avec de l’or visible localement.

Le chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Windfall est déjà un gîte avec les dimensions et la teneur sont inégalés parmi tous les projets de développement à brève échéance dans le monde. Avec le dépôt, dans les délais prévus, de notre ERM pour Windfall basée sur environ 1,9 million de mètres de forage (complétée en août), nous concentrons maintenant nos efforts pour finaliser l’étude de faisabilité définitive dont la livraison est prévue d’ici la fin de l’année. Les résultats d’aujourd’hui, obtenus dans l’axe de plongée en profondeur, offrent une autre bonne indication d’un gîte beaucoup plus imposant et témoignent de la cohérence et de la prévisibilité du modèle géologique que nous avons élaboré pour Windfall au cours des six dernières années. L’ajout de 625 mètres de longueur à l’une de nos zones aux teneurs les plus élevées (Lynx 4) montre qu’il existe un excellent potentiel pour que Windfall grimpe tout en haut du classement, comparativement à d’autres gisements d’or à haute teneur et à longue durée de vie au Canada. »

Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com. Cartes: 20220928_Lynx 4_EXT_ERM_FR, 20220928_Lynx 4_EXT_plan_FR, 20220928_Lynx 4_EXT_logit_FR, PR_FR_20220927_Surface.

Forage d’exploration

Sondage De
(m)
À

(m)

Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t) coupé à 100 g/t Zone Couloir
 OSK-W-22-1109-W2 1 993,0 1 997,1 4,1 22,3 19,6 LX4-3449 Lynx 4
incluant 1 993,4 1 994,0 0,6 119 100    
2 001,8 2 005,3 3,5 81,8  31,0 LX4-3449 Lynx 4
incluant 2 004,4 2 005,3 0,9 298 100    
OSK-W-19-1992-W1* 1 708,4 1 714,3 5,9 14,3 Lynx 4 Lynx 4
OSK-W-20-2251-W1** 2 112,0 2 114,0 2,0 8,45 Lynx 4 Lynx 4

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous.

* Voir le communiqué de presse d’Osisko publié le 21 octobre 2019.

** Voir le communiqué de presse d’Osisko publié le 11 janvier 2021.

 

Coordonnées des sondages

Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur (m) UTM E UTM N Élévation Section
OSK-W-22-1109-W2 131 -56 2 100 454385 5436238 402 5025
OSK-W-19-1992-W1 106 -61 1 875 454007 5436004 401 4575
OSK-W-20-2251-W1 96 -53 2 278 453262 5435936 407 3900

Zone Lynx

La minéralisation se présente sous forme de veines de quartz gris à translucide avec carbonates, pyrite et tourmaline, et des zones de remplacement par la pyrite et des stockwerks. La minéralisation filonienne est associée à des halos d’altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et contient des sulfures (principalement de la pyrite avec un peu de chalcopyrite, de sphalérite, de galène, d’arsénopyrite et de pyrrhotite) avec de l’or visible localement. La minéralisation de type remplacement est associée à une forte altération pénétrative en silice-séricite-ankérite ± tourmaline et contient de la pyrite disséminée variant de quantités traces à 80 %, avec de l’or visible localement. Les stockwerks de pyrite peuvent former des enveloppes qui atteignent jusqu’à plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur. L’altération en fuchsite est couramment observée et est spatialement circonscrite à proximité des unités de gabbro. La minéralisation se trouve à proximité ou directement aux contacts géologiques entre des intrusions felsiques à texture porphyrique ou bréchique et des rhyolites ou des gabbros encaissants, et peut aussi se trouver le long de contacts entre gabbros et rhyolites.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M. Sc. A., géo. (OGQ 800), directeur de l’exploration sur le projet aurifère Windfall d’Osisko et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43‑101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la zone. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,5 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 mètres dans l’axe de forage. Les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Vancouver (Colombie-Britannique), à Lima (Pérou) ou à Vientiane (Laos), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode de dissolution à quatre acides et ICP-MS d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, l’assurance qualité et contrôle de la qualité (l’« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats est effectué par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43‑101 et aux meilleures pratiques du secteur. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). L’ERM pour Windfall est étayée par le rapport technique intitulé « Mineral Resource Estimate Update for the Windfall Project » en date du 14 septembre 2022 (avec une date d’effet au 7 juin 2022) (l’« ERM de Windfall (2022) »), et en supposant une teneur de coupure de 3,50 g/t Au, comprend 811 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 12 287 000 tonnes à une teneur de 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’ERM pour Windfall sont décrits plus en détail dans l’ERM de Windfall (2022), étant le rapport technique complet portant sur cette mise à jour de l’ERM préparé conformément au Règlement 43‑101, disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog.  La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8). Les ressources excluant TP8 sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres. Le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives portant notamment sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; l’importance de l’extension à haute teneur de Lynx 4; l’importance des ressources décrites dans les présentes; le potentiel d’augmenter l’étendue de Windfall au-delà du gîte présentement connu; toute information scientifique et technique non étayée par l’ERM de Windfall (2022); les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’ERM dont il est question dans le présent communiqué de presse; les perspectives, le cas échéant, du gîte aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une étude de faisabilité pour le gîte aurifère Windfall; la quantité et le type de forage à réaliser et les délais requis pour mener à terme ces travaux de forage; la cible du forage intercalaire résiduel; la tendance à la hausse des teneurs; le fait que la zone Lynx reste ouverte à l’expansion dans l’axe de plongée; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux de forage au gîte aurifère Windfall; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage (intercalaire); les droits de propriété et de redevances à l’égard du gîte aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif de ces informations prospectives. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenus dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

MISE À JOUR D’OSISKO SUR LE FORAGE À WINDFALL : PLUS DE TENEURS ÉLEVÉES EN FORAGE D’EXPANSION ET INTERCALAIRE

Incluant 203 g/t Au sur 5,2 mètres et 93,9 g/t Au sur 7,6 mètres

(Toronto, 15 septembre 2022) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats d’analyse issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Les nouveaux résultats d’analyse significatifs présentés ci-dessous comprennent 103 intervalles dans 46 sondages (4 à partir de la surface, 42 sous terre) et 6 déviations. Les intersections intercalaires sont situées à l’intérieur des blocs définis dans le cadre de l’estimation des ressources minérales (l’« ERM ») (voir le communiqué de presse d’Osisko publié le 30 août 2022). Les intersections d’expansion sont situées à l’extérieur des blocs de l’ERM et soit augmentent l’étendue des modèles fil-de-fer des ressources ou sont dans une zone ou un couloir défini mais n’ont pas encore été corrélées à un modèle fil-de-fer spécifique.

Une nouvelle zone Lynx 4, annoncée plus tôt dans l’année (voir le communiqué de presse d’Osisko publié le 23 mars 2022), a été intégrée dans la récente ERM sous la forme du modèle fil-de-fer 3466 Lynx 4. Deux sondages d’expansion ont confirmé le potentiel de croissance de ce modèle fil-de-fer avec des intervalles titrant 56,9 g/t Au sur 2,4 mètres et 14,0 g/t Au sur 2,9 mètres, à 170 mètres et à 80 mètres sous les blocs de l’ERM actuelle, respectivement.

Les intersections d’expansion qui permettent d’augmenter l’étendue des modèles fil-de-fer comprennent : 29,1 g/t Au sur 5,8 mètres, qui prolonge de 231 mètres le modèle fil-de-fer 3155 Triple Lynx sous les blocs de l’ERM, 203 g/t Au sur 5,2 mètres, qui prolonge de 33 mètres vers l’ouest le modèle fil-de-fer 3120 Triple Lynx, et 51,4 g/t Au sur 2,1 mètres, qui prolonge de 39 mètres vers l’est le modèle fil-de-fer 3161 Triple Lynx.

Les résultats de forage intercalaire présentés dans ce communiqué de presse ont été reçus après la date limite du 7 juin 2022 pour la fermeture de la base de données utilisée dans le cadre de l’ERM récemment publiée, et n’ont donc pas été inclus. Ces résultats de forage intercalaire seront utilisés pour la future planification minière.

Le chef de la direction d’Osisko, John Burzynski, a déclaré : « Notre programme de forage continue de livrer des résultats significatifs à haute teneur. Les sondages d’expansion continuent de démontrer clairement le potentiel de croissance additionnelle de l’inventaire de ressources à Windfall. Maintenant que nos efforts se réorientent vers l’ingénierie et l’étude de faisabilité à venir, nous réduisons le nombre de foreuses en activité sur le site, toutefois nous poursuivrons les travaux d’exploration dans les secteurs à fort potentiel d’expansion, ainsi que le forage dans certains secteurs intercalaires critiques pour la planification minière. »

Les intervalles intercalaires à haute teneur choisis comprennent : 93,9 g/t Au sur 7,6 mètres dans le sondage WST-22-1040; 127 g/t Au sur 5,7 mètres dans le sondage WST-22-1032; 112 g/t Au sur 5,9 mètres dans le sondage WST-22-1033; 57,0 g/t Au sur 9,3 mètres dans le sondage OSK-W-22-2601-W7; 53,4 g/t Au sur 8,2 mètres dans le sondage WST-22-1026; 214 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage WST-22-1029; 176 g/t Au sur 2,1 mètres dans le sondage WST-22-1048; 151 g/t Au sur 2,2 mètres dans le sondage WST-22-1068; et 155 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage WST-22-1071A. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com. Cartes : Longit_Inter FR 20220915, Longit_LX4-3466 FR 20220915, Longit_Ext FR 20220915, PR_FR_20220915_Surface, PR_FR_20220915_UG.

 

 

Forage d’expansion

Sondage De
(m)
À

(m)

Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t) coupé à 100 g/t Zone Couloir
OSK-W-19-2108-W2 1 736,9 1 739,3 2,4 56,9 36,3 LX4_3466 Lynx 4
incluant 1 737,9 1 738,7 0,8 162 100
OSK-W-22-2540-W13 1 293,8 1 296,0 2,2 7,08   LX4 Lynx 4
  1 374,0 1 376,4 2,4 4,57   LX4_3463 Lynx 4
  1 471,1 1 474,0 2,9 14,0   LX4_3466 Lynx4
incluant 1 471,1 1 472,2 1,1 27,4  
OSK-W-22-2601-W7 1 061,3 1 067,1 5,8 29,1   TLX_3155 Triple Lynx
incluant 1 062,2 1 063,3 1,1 69,3  
  1 091,0 1 093,0 2,0 16,3   TLX Triple Lynx
incluant 1 091,0 1 092,0 1,0 30,1  
  1 126,0 1 128,7 2,7 4,49   TLX Triple Lynx
incluant 1 127,4 1 127,8 0,4 15,7  
OSK-W-22-2646-W8 1 037,9 1 043,8 5,9 7,27   TLX_3148 Triple Lynx
  1 137,5 1 139,5 2,0 6,18   TLX_3162 Triple Lynx
OSK-W-22-2655 310,6 313,3 2,7 10,7   BCT Bobcat
incluant 310,6 311,4 0,8 23,6  
  344,0 346,0 2,0 3,64   BCT Bobcat
  385,0 387,0 2,0 80,8 50,0 LXM Lynx
incluant 385,0 386,0 1,0 162 100
  432,0 434,0 2,0 6,10   LXM Lynx
  653,0 655,0 2,0 3,82   LSW_3508 Lynx SW
incluant 653,9 654,4 0,5 15,0  
OSK-W-22-2656 579,0 581,2 2,2 4,57   LSW_3500 Lynx SW
WST-22-1024 160,0 162,0 2,0 5,74   TLX Triple Lynx
incluant 160,0 160,6 0,6 18,9  
WST-22-1025 135,4 137,7 2,3 4,10   LXM_3357 Lynx
incluant 137,0 137,7 0,7 11,9  
WST-22-1026 351,8 354,0 2,2 4,82   TLX Triple Lynx
incluant 353,1 354,0 0,9 10,8  
WST-22-1032 109,0 111,1 2,1 6,17   TLX Triple Lynx
incluant 109,8 110,1 0,3 17,1  
  189,7 191,7 2,0 43,8 25,3 TLX Triple Lynx
incluant 190,2 190,7 0,5 174 100
  205,9 208,1 2,2 24,6   TLX_3148 Triple Lynx
incluant 206,3 206,9 0,6 59,3  
WST-22-1040 242,8 248,0 5,2 203 43,8 TLX_3120 Triple Lynx
incluant 246,3 248,0 1,7 586 100
WST-22-1047 41,0 43,0 2,0 125 25,2 LXM Lynx
incluant 41,6 42,1 0,5 498 100
WST-22-1049 224,0 226,0 2,0 8,88   TLX Triple Lynx
incluant 225,0 226,0 1,0 17,6  
WST-22-1052 446,0 448,0 2,0 7,83   LX4 Lynx 4
incluant 447,1 447,7 0,6 25,8  
WST-22-1053A 50,0 52,0 2,0 6,64   LXM Lynx
incluant 50,0 50,4 0,4 33,0  
WST-22-1061 142,6 144,7 2,1 51,4 43,2 TLX_3161 Triple Lynx
incluant 143,3 144,0 0,7 125 100
et 144,4 144,7 0,3 60,8  
WST-22-1073 211,7 214,8 3,1 4,85   LHW_3216 Lynx HW
WST-22-1085 254,0 256,1 2,1 4,23   TLX_3163 Triple Lynx
incluant 255,2 255,5 0,3 29,2  

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous. BCT = Bob Cat, LHW = Lynx éponte supérieure, LSW = Lynx Sud-ouest, LXM = Lynx Main, LX4 = Lynx 4 et TLX = Triple Lynx.

Forage intercalaire

Sondage De
(m)
À

(m)

Intervalle (m) Au (g/t) non coupé Au (g/t) coupé à 100 g/t Zone Couloir
OSK-W-22-2120-W4 1 245,9 1 248,0 2,1 16,4   LX4_3449 Lynx 4
incluant 1 246,5 1 247,0 0,5 65,8  
  1 251,9 1 254,2 2,3 3,52   LX4_3449 Lynx 4
  1 263,4 1 265,6 2,2 24,1   LX4_3445 Lynx 4
incluant 1 264,2 1 264,7 0,5 78,6  
OSK-W-22-2601-W7 1 104,0 1 106,0 2,0 5,59   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 1 104,0 1 104,5 0,5 18,2  
  1 112,0 1 114,6 2,6 6,07   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 1 113,1 1 113,8 0,7 17,6  
  1 163,7 1 173,0 9,3 57,0 24,9 TLX_3172 Triple Lynx
incluant 1 166,1 1 166,6 0,5 689 100
et 1 170,3 1 170,8 0,5 108 100
OSK-W-22-2605-W5 1 339,7 1 344,0 4,3 3,52   LX4_3445 Lynx 4
OSK-W-22-2651 534,0 536,0 2,0 5,35   LSW_3508 Lynx SW
incluant 535,0 536,0 1,0 10,4  
  563,0 565,0 2,0 5,78   LSW_3500 Lynx SW
incluant 564,0 565,0 1,0 11,1  
OSK-W-22-2652 599,6 601,7 2,1 9,69   LSW_3500 Lynx SW
incluant 600,0 600,4 0,4 45,4  
OSK-W-22-2656 554,4 556,4 2,0 19,9   LSW_3508 Lynx SW
incluant 555,0 555,5 0,5 59,1  
WST-22-1026 253,6 261,8 8,2 53,4 27,0 TLX_3158 Triple Lynx
incluant 257,6 258,2 0,6 214 100
et 258,2 258,8 0,6 347 100
WST-22-1027 234,4 236,7 2,3 19,8   TLX_3131 Triple Lynx
  403,0 405,0 2,0 9,17   LX4_3410 Lynx 4
incluant 403,4 404,2 0,8 22,7  
WST-22-1029 143,1 145,1 2,0 214 53,4 LXM_3388 Lynx
incluant 143,1 143,4 0,3 1 130 100
WST-22-1032 241,3 247,0 5,7 127 50,1 TLX_3158 Triple Lynx
incluant 243,4 244,9 1,5 370 100
WST-22-1033 324,9 327,3 2,4 37,8   TLX_3158 Triple Lynx
incluant 325,6 326,4 0,8 90,2  
  373,0 376,0 3,0 3,52   TLX_3155 Triple Lynx
  467,4 473,3 5,9 112 44,5 TLX_3172 Triple Lynx
incluant 467,8 468,4 0,6 505 100
et 469,2 470,0 0,8 240 100
WST-22-1034 169,7 173,1 3,4 26,5   LXM_3388 Lynx
incluant 171,8 172,4 0,6 56,6  
  579,0 581,9 2,9 54,1 41,7 LX4_3430 Lynx 4
incluant 581,0 581,9 0,9 140 100
WST-22-1035 212,2 215,0 2,8 12,2   TLX_3148 Triple Lynx
  277,0 279,2 2,2 23,3   TLX_3158 Triple Lynx
incluant 278,7 279,2 0,5 93,0  
WST-22-1037 212,3 214,3 2,0 10,4   TLX_3120 Triple Lynx
incluant 212,9 213,4 0,5 36,4  
  248,0 250,2 2,2 68,4 46,6 TLX_3158 Triple Lynx
incluant 248,9 249,9 1,0 148 100
  336,0 338,2 2,2 6,37   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 336,6 337,0 0,4 29,6  
WST-22-1038 272,0 275,3 3,3 5,62   TLX_3120 Triple Lynx
  277,9 280,2 2,3 28,4 18,9 TLX_3158 Triple Lynx
incluant 279,8 280,2 0,4 155 100
  455,4 459,0 3,6 6,28   TLX_3172 Triple Lynx
incluant 458,5 459,0 0,5 37,3  
WST-22-1039 255,3 258,0 2,7 25,6   TLX_3158 Triple Lynx
incluant 256,6 257,0 0,4 58,8  
WST-22-1040 310,7 318,3 7,6 93,9 61,0 TLX_3158 Triple Lynx
incluant 311,7 313,1 1,4 236 100
  361,3 366,7 5,4 11,2   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 363,1 364,0 0,9 46,3  
  374,0 376,3 2,3 40,7 25,6 TLX_3162 Triple Lynx
incluant 375,9 376,3 0,4 187 100
WST-22-1041B 170,0 172,5 2,5 15,6   LXM_3388 Lynx
incluant 170,6 171,1 0,5 66,8  
  492,0 494,0 2,0 4,21   LX4_3404 Lynx 4
incluant 493,0 493,7 0,7 8,43  
WST-22-1042 309,1 311,3 2,2 20,5   TLX_3158 Triple Lynx
incluant 309,1 309,5 0,4 47,6  
WST-22-1043 501,4 503,5 2,1 130 26,7 LX4_3410 Lynx 4
incluant 502,7 503,2 0,5 536 100
  529,9 533,1 3,2 5,60   LX4_3411 Lynx 4
incluant 532,6 533,1 0,5 27,8  
WST-22-1044 57,0 59,2 2,2 90,2 27,0 LXM_3388 Lynx
incluant 58,7 59,2 0,5 378 100
WST-22-1045 233,1 236,5 3,4 7,40   TLX_3148 Triple Lynx
incluant 236,2 236,5 0,3 16,4  
WST-22-1046B 403,0 405,3 2,3 5,55   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 403,5 403,8 0,3 29,7  
WST-22-1047 47,0 49,0 2,0 9,49   LXM_3354 Lynx
incluant 48,0 49,0 1,0 18,7  
WST-22-1048 39,5 41,5 2,0 144 20,4 LXM_3354 Lynx
incluant 40,0 40,4 0,4 718 100
  61,4 63,5 2,1 176 34,0 LXM_3388 Lynx
incluant 61,9 62,6 0,7 526 100
WST-22-1052 177,0 179,0 2,0 17,7   LXM_3388 Lynx
incluant 177,9 178,4 0,5 40,6  
  514,5 517,0 2,5 28,1   LX4_3430 Lynx 4
incluant 515,1 515,8 0,7 92,2  
  519,0 521,0 2,0 6,81   LX4_3430 Lynx 4
WST-22-1053 48,5 50,5 2,0 8,51   LXM_3388 Lynx
incluant 50,0 50,5 0,5 33,8  
WST-22-1058C 402,2 412,5 10,3 6,41   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 405,6 406,0 0,4 95,3  
WST-22-1061 112,0 114,2 2,2 15,5   TLX_3121 Triple Lynx
incluant 113,1 114,2 1,1 30,9  
WST-22-1063A 175,3 180,3 5,0 22,4   TLX_3148 Triple Lynx
incluant 175,3 176,3 1,0 93,6  
et 179,9 180,3 0,4 27,7  
  185,0 187,0 2,0 5,35   TLX_3148 Triple Lynx
  241,3 246,2 4,9 51,7 46,6 TLX_3158 Triple Lynx
incluant 242,0 243,0 1,0 125 100
WST-22-1065 156,0 158,1 2,1 7,44   LXM_3317 Lynx
incluant 157,5 158,1 0,6 18,4  
WST-22-1066 77,9 80,0 2,1 29,9   LXM_3388 Lynx
incluant 78,5 78,8 0,3 78,4  
WST-22-1068 190,0 192,0 2,0 45,9   TLX_3161 Triple Lynx
incluant 191,0 191,3 0,3 96,7  
  580,3 582,5 2,2 151 27,6 LX4_3430 Lynx 4
incluant 580,3 580,9 0,6 554 100
  586,0 588,5 2,5 52,9 23,8 LX4_3430 Lynx 4
incluant 586,6 587,0 0,4 282 100
WST-22-1070 161,8 163,9 2,1 62,4 38,7 TLX_3121 Triple Lynx
incluant 162,1 162,8 0,7 171 100
WST-22-1071A 188,0 190,9 2,9 68,9 36,4 TLX_3161 Triple Lynx
incluant 189,2 190,2 1,0 194 100
  203,8 205,8 2,0 155 65,5 TLX_3161 Triple Lynx
incluant 203,8 204,6 0,8 131 100
et 204,6 205,1 0,5 408 100
  242,0 244,0 2,0 5,63   TLX_3163 Triple Lynx
incluant 243,3 243,7 0,4 18,4  
  264,0 266,5 2,5 9,18   TLX_3149 Triple Lynx
incluant 264,0 265,0 1,0 20,0  
WST-22-1073 64,5 67,0 2,5 5,62   LXM_3388 Lynx
WST-22-1076 156,6 159,4 2,8 10,9   TLX_3161 Triple Lynx
incluant 156,6 156,9 0,3 74,0  
WST-22-1078 100,6 106,1 5,5 34,6 33,2 TLX_3161 Triple Lynx
incluant 100,6 101,2 0,6 101 100
WST-22-1083 117,0 119,0 2,0 29,5 15,5 LXM_3317 Lynx
incluant 118,0 118,3 0,3 193 100
WST-22-1085 225,0 231,6 6,6 6,98   TLX_3161 Triple Lynx
incluant 227,0 228,0 1,0 23,0  
  296,0 299,0 3,0 4,66   TLX_3158 Triple Lynx
WST-22-1090 179,2 181,7 2,5 63,1 48,7 TLX_3161 Triple Lynx
incluant 179,9 180,7 0,8 145 100
WST-22-1091 64,5 67,0 2,5 3,54   LXM_3388 Lynx
WST-22-1092 275,0 277,1 2,1 6,26   LHW_3212 Lynx HW
incluant 276,2 276,8 0,6 20,8  
WST-22-1095 464,0 466,0 2,0 13,4   TLX_3162 Triple Lynx
incluant 465,1 466,0 0,9 28,9  
  508,0 512,0 4,0 45,0 30,4 TLX_3172 Triple Lynx
incluant 508,7 509,2 0,5 217 100

Remarques : L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous. LHW = Lynx éponte supérieure, LSW = Lynx Sud-ouest, LXM = Lynx Main, LX4 = Lynx 4 et TLX = Triple Lynx.

 

Coordonnées des sondages

Sondage Azimut
(°)
Pendage

(°)

Longueur (m) UTM E UTM N Élévation Section
OSK-W-19-2108-W2 117 -53 2013 453215 5435858 414 3825
OSK-W-22-2120-W4 114 -60 1337 453800 5435747 401 4275
OSK-W-22-2540-W13 117 -60 1773 453466 5435639 410 3925
OSK-W-22-2601-W7 125 -61 1209 453425 5435656 412 3900
OSK-W-22-2605-W5 112 -55 1401 453551 5435669 408 4025
OSK-W-22-2646-W8 109 -58 1254 453326 5435648 414 3825
OSK-W-22-2651 146 -57 567 452988 5435242 417 3325
OSK-W-22-2652 143 -55 633 453010 5435274 416 3350
OSK-W-22-2655 146 -60 675 452976 5435277 411 3325
OSK-W-22-2656 147 -56 672 452941 5435243 411 3275
WST-22-1024 131 -57 271 453701 5435376 -198 4000
WST-22-1025 122 -20 189 453507 5435332 -47 3825
WST-22-1026 153 -65 361 453646 5435347 -189 3950
WST-22-1027 138 -30 468 453444 5435276 -99 3725
WST-22-1029 155 -40 180 453506 5435331 -47 3825
WST-22-1032 147 -61 268 453646 5435347 -188 3950
WST-22-1033 128 -63 508 453510 5435330 -127 3825
WST-22-1034 130 -45 625 453507 5435331 -48 3825
WST-22-1035 122 -60 325 453701 5435376 -198 4000
WST-22-1037 163 -63 342 453646 5435347 -188 3950
WST-22-1038 170 -67 490 453645 5435346 -189 3950
WST-22-1039 113 -55 312 453701 5435376 -198 4000
WST-22-1040 134 -60 480 453510 5435330 -127 3825
WST-22-1041B 127 -43 585 453507 5435331 -48 3825
WST-22-1042 108 -57 342 453701 5435376 -198 4000
WST-22-1043 133 -26 561 453344 5435312 -66 3650
WST-22-1044 138 -16 193 453647 5435347 -187 3950
WST-22-1045 104 -54 339 453702 5435376 -198 4000
WST-22-1046B 124 -58 436 453510 5435331 -127 3825
WST-22-1047 130 -12 226 453647 5435347 -187 3950
WST-22-1048 139 -1 169 453647 5435347 -187 3950
WST-22-1049 129 -44 621 453507 5435328 -90 3825
WST-22-1052 119 -42 613 453506 5435331 -48 3825
WST-22-1053 115 -13 64 453648 5435348 -187 3950
WST-22-1053A 115 -12 193 453648 5435348 -187 3950
WST-22-1058C 121 -60 520 453511 5435331 -127 3825
WST-22-1061 160 -59 166 453600 5435324 -181 3900
WST-22-1063A 119 -55 291 453702 5435377 -198 4000
WST-22-1065 106 -18 238 453648 5435348 -187 3950
WST-22-1066 104 -26 237 453648 5435348 -188 3950
WST-22-1068 122 -46 628 453507 5435328 -90 3825
WST-22-1070 167 -57 181 453645 5435346 -188 3950
WST-22-1071A 139 -59 393 453509 5435330 -127 3825
WST-22-1073 155 19 255 453701 5435376 -195 4000
WST-22-1076 177 -60 208 453599 5435324 -181 3900
WST-22-1078 186 -52 133 453599 5435324 -181 3900
WST-22-1083 123 -36 187 453702 5435377 -198 4000
WST-22-1085 134 -58 423 453509 5435330 -127 3825
WST-22-1090 145 -57 317 453509 5435330 -127 3825
WST-22-1091 152 30 254 453701 5435376 -195 4000
WST-22-1092 147 -7 349 453510 5435330 -126 3825
WST-22-1095 125 -66 561 453510 5435330 -127 3825

 

Bobcat

La minéralisation se présente le plus couramment sous forme de veines de quartz-pyrite aurifères contrôlées par des failles et des cisaillements de direction nord-est et dans une moindre mesure sous forme de veines mineures de quartz-tourmaline-ankérite-pyrite à texture crustiforme, des zones de remplacement par la pyrite et des stockwerks. La minéralisation est encaissée dans des volcanites mafiques cisaillées, des rhyolites à proximité des failles, ou encore au contact avec des intrusions porphyriques felsiques.

 

Zone Lynx

La minéralisation se présente sous forme de veines de quartz gris à translucide avec carbonates, pyrite et tourmaline, et des zones de remplacement par la pyrite et des stockwerks. La minéralisation filonienne est associée à des halos d’altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et contient des sulfures (principalement de la pyrite avec un peu de chalcopyrite, de sphalérite, de galène, d’arsénopyrite et de pyrrhotite) avec de l’or visible localement. La minéralisation de type remplacement est associée à une forte altération pénétrative en silice-séricite-ankérite ± tourmaline et contient de la pyrite disséminée variant de quantités traces à 80 %, avec de l’or visible localement. Les stockwerks de pyrite peuvent former des enveloppes qui atteignent jusqu’à plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur. L’altération en fuchsite est couramment observée et est spatialement circonscrite à proximité des unités de gabbro. La minéralisation se trouve à proximité ou directement aux contacts géologiques entre des intrusions felsiques à texture porphyrique ou bréchique et des rhyolites ou des gabbros encaissants, et peut aussi se trouver le long de contacts entre gabbros et rhyolites.

 

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par M. Louis Grenier, ing, géo. OGQ no 800), directeur de l’exploration sur le projet aurifère Windfall d’Osisko et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43‑101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43‑101 »).

 

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle est estimée à 55-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la zone. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,5 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 mètres dans l’axe de forage. Les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 – kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Vancouver (Colombie-Britannique), à Lima (Pérou) ou à Vientiane (Laos), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode de dissolution à quatre acides et ICP-MS d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, l’assurance qualité et contrôle de la qualité (l’« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats est effectué par des personnes qualifiées qui emploient un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43‑101 et aux meilleures pratiques du secteur. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). L’estimation de ressources minérales (l’« ERM ») définie par Osisko, telle que divulguée dans le communiqué de presse du 30 août 2022, sera décrite plus en détail, incluant les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales divulguée dans le communiqué du 30 août 2022, dans le rapport technique complet portant sur cette mise à jour de l’estimation des ressources minérales en préparation conformément au Règlement 43-101, lequel sera disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société dans un délai de 45 jours. L’ERM englobe, en fonction d’une teneur de coupure de 3,50 g/t Au, 811 000 tonnes à 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées, et 12 287 000 tonnes à 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog.  La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8). Les ressources excluant TP8 sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres. Le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard des informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué contient des informations prospectives portant notamment sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales présentée dans ce communiqué; les perspectives, le cas échéant, du gîte aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko de déposer un rapport technique sur l’estimation des ressources minérales présentée dans ce communiqué; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une étude de faisabilité pour le gîte aurifère Windfall; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux, incluant le forage, au gîte aurifère Windfall; le gîte demeurant ouvert latéralement et en profondeur; le potentiel des zones Lynx et Underdog dans l’axe de plongée; la teneur attendue et la croissance des ressources; la teneur de coupure et l’analyse de sensibilité; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux informations prospectives, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour l’exactitude ou le caractère exhaustif de ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration, incluant le forage; les droits de propriété et de redevances à l’égard du gîte aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenus dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

OSISKO DÉPOSE LE RAPPORT TECHNIQUE PORTANT SUR LA MISE À JOUR DE L’ESTIMATION DES RESSOURCES MINÉRALES À WINDFALL

(Toronto, 14 septembre 2022) Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer le dépôt d’un rapport technique préparé conformément au Règlement 43‑101 sur l’information concernant les projets miniers (« Règlement 43‑101 ») portant sur la mise à jour de l’estimation des ressources minérales sur son projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société. Le rapport technique, intitulé « Mineral Resource Estimate Update for the Windfall Project, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada » et daté du 14 septembre 2022 (avec une date d’effet au 7 juin 2022), a été préparé pour Osisko par BBA inc. Le rapport technique est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur d’Osisko.

 

Le rapport technique contient un changement mineur comparativement au communiqué de presse publié le 30 août 2022. En effet, le tableau 1 de sensibilité a été corrigé au niveau des valeurs pour la teneur de coupure de 2,5 g/t. Ce changement n’a aucune incidence sur les résultats du communiqué de presse du 30 août 2022 puisque cette modification n’affecte que les valeurs présentées à des fins de référence dans le communiqué de presse. La teneur de coupure du rapport technique conforme au Règlement 43-101 a été déterminée en fonction d’une teneur de coupure de 3,5 g/t. Le tableau 1 ci-dessous (lequel est inclus dans le rapport technique) remplace le tableau 1 inclus dans le communiqué de presse du 30 août 2022.

 

Tableau 1 : Sensibilité de l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

Teneur de
coupure
2
(g/t Au)
Mesurées + Indiquées Présumées
Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Onces Au1

 (000 oz)

Onces Ag1

(000 oz)

Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Onces Au1

 (000 oz)

Onces Ag1

(000 oz)

5,0 8 213 13,9 7,0 3 667 1 854 7 986 10,7 6,0 2 760 1 545
4,5 9 029 13,1 6,7 3 791 1 935 9 078 10,0 5,6 2 927 1 638
4,0 9 950 12,2 6,3 3 917 2 020 10 561 9,2 5,2 3 129 1 754
3,5 11 061 11,4 5,9 4 050 2 114 12 287 8,4 4,8 3 337 1 892
3,0 12 388 10,5 5,6 4 188 2 217 14 299 7,7 4,4 3 547 2 033
2,5 14 728 10,1 5,1 4 772 2 423 17 178 6,9 4,0 3 801 2 219

Remarques : 1Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts. 2L’ERM utilise une teneur de coupure de 3,5 g/t Au. 3La variation de la teneur de coupure ne s’applique pas au matériel empilé.

 

Personne qualifiée

Le rapport technique intitulé « Mineral Resource Estimate Update for the Windfall Project, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada » et daté du 14 septembre 2022 avec une date d’effet au 7 juin 2022 a été préparé pour Osisko par BBA inc. (Pierre-Luc Richard, M.Sc., géo. (OGQ no 1119) et Mathieu Bélisle, ing. (OIQ no 128549)). M. Richard est un employé de Ressources PLR inc., sous-traitant de BBA inc. aux fins du rapport technique, et M. Bélisle est un employé de BBA inc. Pierre-Luc Richard et Mathieu Bélisle sont tous deux considérés comme « indépendants » d’Osisko aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43‑101. Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé et approuvé par M. Mathieu Savard, géo. (OGQ no 510), président d’Osisko, lequel est une « personne qualifiée » (en vertu du Règlement 43‑101).

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

Mise en garde à l’égard de l’estimation de ressources minérales

Le lecteur est avisé que des ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et que la viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. Des enjeux géologiques, environnementaux, sociopolitiques ou juridiques ou des enjeux liés aux permis, aux titres de propriété ou à la commercialisation ou d’autres enjeux pertinents peuvent avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales décrite dans le présent communiqué de presse. L’estimation de ressources minérales est classée conformément aux normes de définitions de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (l’« ICM ») pour les ressources minérales et les réserves minérales intégrées par renvoi dans le Règlement 43‑101. Le lecteur est avisé qu’il ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources minérales présentées mèneront éventuellement à des réserves minérales qui pourraient être exploitées économiquement.

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Président et chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653

 

OSISKO DÉPOSE UNE MISE À JOUR DE L’ESTIMATION DES RESSOURCES MINÉRALES À WINDFALL EN VUE DE L’ÉTUDE DE FAISABILITÉ À VENIR D’ICI LA FIN DE 2022

4,1 Moz en ressources mesurées et indiquées à une teneur moyenne de 11,4 g/t Au

3,3 Moz en ressources présumées à une teneur moyenne de 8,4 g/t Au

 

(Toronto, 30 août 2022) Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier une mise à jour de l’estimation des ressources minérales (l’« ERM ») pour le gîte Windfall, un gîte aurifère à haute teneur de calibre mondial entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

 

Cette ERM reflète les résultats d’environ 1,9 million de mètres de forage, dont 1,7 million de mètres ont été effectués par Osisko depuis octobre 2015 jusqu’en mai 2022, ainsi que tous les résultats d’analyses reçus jusqu’au 7 juin 2022. L’ERM servira de fondement pour l’étude de faisabilité à venir sur le projet Windfall (« EF »), dont le dépôt est prévu d’ici la fin de l’année 2022. 2022-08-30 ERM et potentiel_FR

 

FAITS SAILLANTS

  • 4,1 Moz en ressources mesurées et indiquées (« M&I ») à une teneur moyenne de 11,4 g/t Au
  • Augmentation des ressources M&I de 26 % (0,8 Moz Au)
  • Hausse de la teneur des ressources M&I de 8 %
  • Lynx contient 65 % du total de l’ERM (3,1 Moz en ressources M&I à une teneur moyenne de 13,0 g/t Au; 1,7 Moz en ressources présumées à une teneur moyenne de 10,8 g/t Au)
  • L’ERM est contenue à 50 % dans 26 modèles fil-de-fer et à 75 % dans 97 modèles fil-de-fer.
  • 98 % de l’ERM se situe entre la surface et une profondeur verticale de 1 200 mètres
  • La rampe d’exploration dans le gîte Lynx est maintenant à une profondeur verticale de 635 m
  • L’extraction et le transport de l’échantillon en vrac Lynx 600 ont été complétés, le traitement par usinage à forfait est imminent et les résultats sont attendus au début du T4 2022
  • L’étude de faisabilité sera terminée tel que prévu d’ici la fin de 2022.

 

John Burzynski, chef de la direction d’Osisko, a déclaré : « Nous avons été très occupé cet été et avons réussi à franchir un autre jalon important à Windfall. Avec cette dernière mise à jour de l’ERM avant notre étude de faisabilité à venir, nous avons atteint et même dépassé nos objectifs pour le programme de forage à Windfall : un inventaire robuste de ressources mesurées et indiquées de plus de 4 millions d’onces, à une teneur moyenne de plus de 10 g/t Au. L’ampleur de Windfall et la teneur du gîte n’ont fait que grimper depuis la découverte de Lynx par Osisko vers la fin-2016. Lynx représente maintenant presque les deux tiers (65 %) de l’or total contenu dans l’ERM, et continue d’impressionner avec des ressources M&I totalisant 3,1 Moz à une teneur moyenne de 13,0 g/t Au et ce, uniquement pour Lynx. »

 

  1. Burzynski a ensuite ajouté : « Il est important de noter que nous avons terminé l’extraction et le transport de l’échantillon en vrac de la zone Lynx 600 (Triple Lynx) en août, et l’usine à forfait se prépare à traiter le matériel d’essai. Nous nous attendons à recevoir les résultats du traitement de cet échantillon à haute teneur d’ici le début d’octobre et nous anticipons que ces résultats confirmeront encore une fois une teneur plus élevée que celle indiquée par forage. À titre de rappel, le traitement des deux échantillons en vrac précédents, provenant des parties supérieures du gîte, a livré des résultats avec des teneurs qui étaient 26 % et 89 % plus élevées que les teneurs indiquées par forage (voir les communiqués publiés par Osisko le 11 juin et le 11 décembre2019). Et pour terminer, les travaux sur l’étude de faisabilité de Windfall avancent à bon train et nous prévoyons toujours déposer l’étude d’ici la fin de l’année 2022. »

 

Les tableaux pour l’ERM ci-dessous montrent la sensibilité aux teneurs de coupure (tableau 1) ainsi que les ressources pour chaque secteur du gîte Windfall (tableau 2).

 

Tableau 1 : Sensibilité de l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

Teneur de
coupure2
(g/t Au)
Mesurées + Indiquées Présumées
Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Onces Au1

 (000 oz)

Onces Ag1

(000 oz)

Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Onces Au1

 (000 oz)

Onces Ag1

(000 oz)

5,0 8 213 13,9 7,0 3 667 1 854 7 986 10,7 6,0 2 760 1 545
4,5 9 029 13,1 6,7 3 791 1 935 9 078 10,0 5,6 2 927 1 638
4,0 9 950 12,2 6,3 3 917 2 020 10 561 9,2 5,2 3 129 1 754
3,5 11 061 11,4 5,9 4 050 2 114 12 287 8,4 4,8 3 337 1 892
3,0 12 388 10,5 5,6 4 188 2 217 14 299 7,7 4,4 3 547 2 033
2,5 18 526 9,8 4,8 5 848 2 849 20 397 7,0 3,8 4 583 2 496

Remarques :  1Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts. 2L’ERM utilise une teneur de coupure de 3,5 g/t Au. 3La variation de la teneur de coupure ne s’applique pas au matériel empilé.

 

Tableau 2 : Estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall par secteur (teneur de coupure de 3,5 g/t Au)

Secteur Mesurées Indiquées Présumées
Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Or1

(000 oz)

Ag1

(000 oz)

Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Or1

(000 oz)

Ag1

(000 oz)

Tonnes1
(000 t)
Or

(g/t)

Ag

(g/t)

Or1

(000 oz)

Ag1

(000 oz)

Lynx2 671 11,4 7,2 247 154 6 638 13,2 6,7 2 814 1 426 4 774 10,8 6,9 1 663 1 063
Underdog 928 9,5 3,4 284 101 4 072 7,7 3,0 1 011 397
Main3 109 9,4 4,4 33 16 2 685 7,6 4,8 655 412 2 799 5,8 3,3 518 296
Triple 8 642 7,0 6,6 145 136
Total (in situ) 780 11,1 6,8 279 170 10 250 11,4 5,9 3 754 1 939 12 287 8,4 4,8 3 337 1 892
Minerai empilé4 32 16,9 4,3 17 4
Total 811 11,4 6,7 297 174 10 250 11,4 5,9 3 754 1 939 12 287 8,4 4,8 3 337 1 892

Remarques :  1Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts. 2Le secteur Lynx inclut : Lynx Main, Lynx HW, Lynx SW, Lynx 4 et Triple Lynx. 3Le secteur Main inclut : Zone 27, Caribou 1 et 2, Caribou Extension, Bobcat, Mallard, Windfall Nord, et les zones F. 4La teneur de coupure ne s’applique pas au matériel empilé. Voir les remarques concernant l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall ci-dessous.

 

La présente ERM est le résultat de 4 834 sondages (1 852 861 mètres de carottage) dans le secteur des ressources, incluant 4 152 sondages (1 665 282 mètres de carottage) forés par Osisko entre octobre 2015 et mai 2022, avec les résultats d’analyse reçus jusqu’au 7 juin 2022. L’ERM de Windfall (dont la date d’effet est le 7 juin 2022) a été préparée par Osisko et révisée et vérifiée par BBA inc. de Montréal (Québec). Le rapport technique complet, qui est en voie de préparation conformément aux dispositions du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »), sera disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société dans un délai de 45 jours.

 

La présente estimation des ressources minérales reflète l’état actuel de l’interprétation géologique basée sur les résultats de forage intercalaire, de cartographie souterraine et de l’échantillonnage en vrac. La plupart des enveloppes minéralisées dans le secteur Main sont associées à des filonnets de pyrite. Les lentilles minéralisées à Lynx et à Underdog forment un impressionnant réseau anastomosant de veines riches en quartz et riches en pyrite. Le système minéralisé se situe près des contacts entre les roches volcaniques et les roches intrusives pré-minéralisation dans les secteurs Main et Lynx, et plus spécifiquement, dans les unités intrusives pré-minéralisation à Underdog.

 

L’ERM est contenue à 50 % dans 26 modèles fil-de-fer et à 75 % dans 97 modèles fil-de-fer. L’ERM tient compte d’un total de 579 lentilles minéralisées définies par des modèles fil-de-fer individuels d’une épaisseur réelle d’au moins 2,0 mètres. L’ERM comprend les blocs de teneurs situés à l’intérieur des volumes potentiellement exploitables par des méthodes souterraines selon une teneur de coupure de 3,5 g/t Au (tableau 3).

 

Tableau 3 : Paramètres utilisés pour estimer la teneur de coupure souterraine aux fins de l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

 

Paramètre Unité Valeur
Prix de l’or $ US/oz 1 600
Taux de change $ US/$ CA 1,28
Récupération à l’usinage % 93,0
Pourcentage payable % 99,95
Frais de vente $ US/oz 5
Redevances (NSR) % 2
Coût d’extraction minière $ CA/t usinée 125
Charges G&A $ CA/t usinée 39
Coût de traitement $ CA/t usinée 42
Environnement $ CA/t usinée 4
Teneur de coupure calculée g/t Au 3,5
Teneur de coupure de l’ERM g/t Au 3,5

 

Remarques concernant l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

 

  1. La personne qualifiée indépendante aux fins de l’ERM de 2022, tel que défini dans le Règlement 43‑101, est Pierre-Luc Richard, géo. (OGQ no1119), de Ressources PLR inc. La date d’effet de l’estimation est le 7 juin 2022.

 

  1. L’estimation des ressources minérales de Windfall respecte les lignes directrices sur les pratiques exemplaires en matière d’estimation des ressources et des réserves minérales adoptées par l’ICM le 29 novembre 2019.

 

  1. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources minérales présumées présentées dans ce communiqué sont de nature incertaine et il n’y a pas eu suffisamment de travaux d’exploration réalisés pour définir ces ressources comme étant des ressources indiquées ou mesurées; toutefois, il est raisonnable de s’attendre à ce que la majeure partie des ressources minérales présumées puisse être convertie en ressources minérales indiquées en poursuivant l’exploration. Les ressources sont présentées avant dilution et in situ, et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique. Les blocs isolés et discontinus dont la teneur est supérieure à la teneur de coupure choisie sont exclus de l’estimation des ressources minérales. Les blocs qui doivent être inclus, c’est-à-dire les blocs isolés dont la teneur est inférieure à la teneur de coupure situés à l’intérieur des volumes potentiellement exploitables, ont été inclus dans l’estimation des ressources minérales.

 

  1. Au 7 juin 2022, la base de données comprenait un total de 4 834 sondages totalisant 1 852 861 mètres de forage dans le secteur ciblé pour l’estimation des ressources minérales, dont 4 152 sondages (1 665 282 mètres) ont été forés et analysés par Osisko. L’espacement entre les sondages est d’environ 12,5 m × 12,5 m pour le forage de définition et 25 m × 25 m pour le forage intercalaire, avec un espacement plus grand pour le forage d’expansion.

 

  1. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage publiés par Osisko ont été obtenus à partir de méthodes analytiques décrites à la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous.

 

  1. L’interprétation géologique du gîte est basée sur les lithologies, le style de minéralisation, l’altération et les éléments structuraux. La plupart des enveloppes minéralisées sont subverticales, orientées NE-SO avec une plongée d’environ 40 degrés vers le nord-est. Les modèles fil-de-fer en 3D ont été générés dans le logiciel de modélisation Leapfrog Geo, en utilisant des intervalles minéralisés sélectionnés à la main. L’estimation des ressources minérales englobe 579 domaines tabulaires, subverticaux pour la plupart, définis par des modèles fil-de-fer individuels d’une épaisseur réelle d’au moins 2,0 m.

 

  1. Les analyses ont été regroupées à l’intérieur des domaines minéralisés en composites de 2,0 m de long. Des valeurs de 0,00125 g/t Au et 0,0025 g/t Ag (1/4 de la limite de détection) ont été utilisées comme teneurs dans le cas des carottes non analysées.

 

  1. Une teneur de coupure supérieure a été appliquée aux composites à haute teneur. La teneur de coupure supérieure a été déterminée dans chaque zone par analyse statistique des lentilles regroupées partageant des caractéristiques minéralisées similaires. La teneur de coupure supérieure varie de 6 g/t Au à 200 g/t Au et de 5 g/t Ag à 150 g/t Ag. Une stratégie de coupure en trois étapes, où la valeur de la teneur de coupure diminue à mesure que la distance d’interpolation augmente, a été utilisée durant l’estimation des teneurs.

 

  1. Les bloc modèles ont été produits à l’aide du logiciel Studio RM de Datamine™. Les modèles sont définis en blocs dont les dimensions sont de 5 m EW par 2 m NS par 5 m de hauteur, et ces blocs sont subdivisés en sous-blocs dont les dimensions minimales sont de 1,25 m EW par 0,5 m NS par 1,25 m de hauteur.

 

  1. Des interpolations par krigeage ordinaire (KO) ont été produites pour estimer les teneurs en or dans chaque zone du gîte Windfall, tandis que les estimations des teneurs en argent ont été produites en utilisant la méthode d’interpolation de l’inverse de la distance au carré (ID2). Les paramètres d’estimation des teneurs en or sont basés sur l’analyse par variogramme des composites. Les paramètres d’estimation des teneurs en or ont été utilisés pour l’estimation des teneurs en argent.

 

  1. Des valeurs de densité variant de 2,74 à 2,93 ont été appliquées aux zones minéralisées.

 

  1. L’estimation des ressources minérales de Windfall comprend des ressources minérales des catégories mesurée, indiquée et présumée, tel que suit :

Les ressources minérales de catégorie mesurée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où :

  1. l’espacement entre les sondages est inférieur à 12,5 m,
  2. la plupart des blocs comprennent quatre sondages,
  • les preuves géologiques sont suffisantes pour confirmer la continuité de la géologie et de la teneur.
  1. les lentilles sont généralement accessibles par des excavations souterraines.

Les ressources minérales de catégorie indiquée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où :

  1. l’espacement entre les sondages est généralement inférieur à 25 m,
  2. la plupart des blocs comprennent trois sondages,
  • les preuves géologiques sont suffisantes pour supposer la continuité de la géologie et de la teneur.

Les ressources minérales de catégorie présumée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où :

  1. l’espacement entre les sondages est inférieur à 100 m,
  2. les blocs comprennent au moins deux sondages,
  • les preuves géologiques sont suffisantes pour suggérer, mais non vérifier, la continuité de la géologie et de la teneur.

 

  1. Le tonnage et la teneur en or du matériel empilé ont été estimés à l’aide du modèle de contrôle de teneur. Les valeurs de densité des lithologies, variant de 2,76 à 2,84, ont été utilisées pour estimer les tonnages. Les teneurs en or ont été estimées en utilisant une moyenne pondérée des résultats d’échantillons de déblais pour le tonnage de chaque ronde, en se basant sur des échantillons de déblais de 3,4 kg en moyenne, prélevés dans chaque godet de 8 verges. Des teneurs de coupure supérieure variant entre 60 g/t Au et 80 g/t Au ont été appliquées aux résultats d’analyse des échantillons de déblais. La teneur en argent pour le matériel empilé a été estimée à partir du bloc modèle des ressources puisque l’argent n’a pas été analysé dans les échantillons de déblais.

 

  1. Les ressources minérales sont présentées selon une teneur de coupure de 3,5 g/t Au. L’estimation de la teneur de coupure est basée sur les paramètres économiques suivants : prix de l’or de 1 600 $ US/oz, taux de change de 1,28 USD/CAD, récupération à l’usinage de 93,0 %, pourcentage payable de 99,95 %, coût de vente de 5 $ US/oz, redevance NSR de 2 %, coût d’extraction minière de 125 $ CA/t usinée, coût G&A de 39 $ CA/t usinée, coût de traitement de 42 $ CA/t, et coût environnemental de 4 $ CA/t.

 

  1. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres (m), tonnes (t) et g/t). Le contenu en métaux est présenté en onces troy (tonne métrique x teneur / 31,103475).

 

  1. La personne qualifiée indépendante n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, lié aux permis, juridique, lié aux titres, fiscal, sociopolitique ou lié à la commercialisation, ou de tout autre enjeu pertinent qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.

 

Personne qualifiée

L’estimation des ressources minérales de Windfall, dont la date d’effet est le 7 juin 2022, a été (i) préparée par Judith St-Laurent, géo. (OGQ no 1023), directrice de l’estimation des ressources chez Osisko, et (ii) révisée et approuvée par Pierre-Luc Richard, M. Sc., géo., (OGQ no 1119), tous deux des « personnes qualifiées » au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43‑101. M. Richard est un employé de Ressources PLR inc., sous-traitant de BBA Inc., et il est considérée comme « indépendant » d’Osisko aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43‑101. Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé et approuvé par M. Mathieu Savard, géo. (OGQ no 510), président d’Osisko, lequel est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43‑101.

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

Les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit (i) aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Vancouver (Colombie-Britannique), à Lima (Pérou) ou à Vientiane (Laos), soit (ii) aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode de dissolution à quatre acides et ICP-MS d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

 

À propos du gîte aurifère Windfall

Le gîte aurifère Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans le présent communiqué de presse et en supposant une teneur de coupure de 3,5 g/t Au, comprennent 811 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (297 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales mesurées, 10 250 000 tonnes à une teneur de 11,4 g/t Au (3 754 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 12 287 000 tonnes à une teneur de 8,4 g/t Au (3 337 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Les principales hypothèses et les paramètres et méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales présentée dans ce communiqué de presse, dont certains sont décrits dans le présent communiqué, seront décrits plus en détail dans le rapport technique complet portant sur cette mise à jour de l’estimation des ressources minérales qui sera préparé conformément au Règlement 43‑101 et qui sera disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société dans un délai de 45 jours. Le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial. La minéralisation se trouve dans trois secteurs principaux : Lynx, Main et Underdog. La minéralisation se compose généralement de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Les ressources sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 600 mètres en incluant la zone Triple 8 (TP8). Les ressources excluant TP8 sont définies de la surface jusqu’à une profondeur de 1 200 mètres. Le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée en surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 625 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

Mise en garde à l’égard des estimations de ressources minérales

Le présent communiqué de presse utilise les expressions ressources minérales mesurées, indiquées et présumées comme une mesure relative du niveau de confiance accordé à l’estimation des ressources. Le lecteur est avisé que des ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. Des enjeux géologiques, environnementaux, sociopolitiques ou juridiques ou des enjeux liés aux permis, aux titres de propriété ou à la commercialisation ou d’autres enjeux pertinents peuvent avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales présentée dans le présent communiqué de presse. L’estimation de ressources minérales est classée conformément aux Normes de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (« ICM ») sur les définitions pour les ressources minérales et les réserves minérales intégrées par renvoi dans le Règlement 43‑101. En vertu du Règlement 43‑101, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ou les études économiques à l’exception des évaluations économiques préliminaires. Le lecteur est avisé qu’il ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources présentées mèneront éventuellement à des réserves minérales qui pourraient être exploitées économiquement.

 

Mise en garde concernant les informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basées sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué de presse. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements futurs ou des performances (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « potentiel », « faisabilité », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des informations prospectives et a pour but d’identifier des informations prospectives. Le présent communiqué contient des informations prospectives portant notamment sur le fait que le gîte aurifère Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada et est de calibre mondial; les principales hypothèses et les paramètres et les méthodes employés pour préparer l’estimation des ressources minérales présentée dans ce communiqué; les perspectives, le cas échéant, du gîte aurifère Windfall; les délais et la capacité d’Osisko de déposer un rapport technique sur l’estimation des ressources minérales présentée dans ce communiqué; les délais et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une étude de faisabilité pour le gîte aurifère Windfall; la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales de catégorie mesurée ou indiquée; les futurs travaux, incluant le forage, au gîte aurifère Windfall; le gîte demeurant ouvert latéralement et en profondeur; le potentiel des zones Lynx et Underdog dans l’axe de plongée; la teneur attendue et la croissance des ressources; la teneur de coupure et l’analyse de sensibilité; l’importance des activités et des résultats d’exploration historiques. Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient fondées sur ce que la direction estime, ou a estimé à l’époque, être des hypothèses raisonnables, les parties ne peuvent garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels que les résultats réels seront conformes à ces informations prospectives, car il peut y avoir d’autres facteurs qui font que les résultats ne sont pas conformes aux prévisions, aux estimations ou aux intentions, et ni l’une ni l’autre des parties ni aucune autre personne n’assume la responsabilité de l’exactitude et de l’exhaustivité de ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration, incluant le forage; les droits de propriété et de redevances à l’égard du gîte aurifère Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou toute information prospective contenus dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction Téléphone au bureau : (416) 363-8653

OSISKO PUBLIE SON RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2021

(Toronto, 25 juillet 2022) Minière Osisko inc. (OSK : TSX, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer qu’elle a publié son rapport de développement durable 2021 qui donne un aperçu détaillé de la performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) de la Société et de ses contributions économiques dans les communautés où elle opère. Le rapport est disponible en anglais et en français sur le site internet d’Osisko www.miniereosisko.com.

Le développement durable est ancré dans la stratégie d’affaires d’Osisko par le biais de ses politiques couvrant la santé et la sécurité, les ressources humaines, l’environnement, les relations communautaires et l’approvisionnement responsable. En 2021, Osisko a continué de suivre de près les mesures prises pour contrer la COVID-19 tout en allant de l’avant pour concrétiser sa vision d’être une entreprise durable et un chef de file de l’industrie apprécié de ses parties prenantes. Nous sommes honorés d’avoir reçu le prix Mercure 2021 dans la catégorie Stratégie de développement durable Desjardins, pour nos efforts visant à assurer le retour en toute sécurité de nos travailleurs cris durant la pandémie.

Nous avons maintenu un environnement de travail sûr pour nos employés et entrepreneurs à Windfall depuis que les travaux d’exploration ont débuté en 2015. Nous continuons à minimiser notre effet sur l’environnement grâce à une gestion rigoureuse de l’eau, des déchets et des déversements, à la remise en état du terrain et à la planification du plan de restauration.

Le rapport couvre les activités d’Osisko sur nos projets Windfall, Quévillon et Urban Barry. Il décrit notre performance ESG du 1er janvier au 31 décembre 2021 et présente des données comparatives des années antérieures.

 

OSISKO MINING-2021-VF-FR-LR

 

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources aurifères au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur de Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 2 400 kilomètres carrés).

 

 

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Chef de la direction
Téléphone (416) 363-8653