02 Pr Projets 2.001

Windfall

La propriété Windfall est détenue à 100 % par Minière Osisko inc. et est constituée de 285 claims individuels couvrant une superficie globale de 12 467 hectares. Le projet Windfall est situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, dans le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James au Québec (Canada), à 700 kilomètres au nord-nord-ouest de Montréal, à 200 kilomètres au nord-est de Val-d’Or et à 115 kilomètres à l’est de Lebel-sur-Quévillon (figure 1). Le projet Windfall est situé au sein des territoires traditionnels de la Première Nation des Cris de Waswanipi.

windfall_map@2x

Figure 1 : Carte montrant l’emplacement du projet aurifère Windfall.

 

Faits importants

Windfall est un gîte aurifère de classe mondial situé dans le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James au Québec (Canada)

1,2M oz Au 4.13Mt à 9,1 g/t Au (indiquées) Estimation des ressources minérales
3,94M oz Au 14.53Mt à 8,4 g/t Au (présumées) Estimation des ressources minérales
125 km² Le projet couvre une superficie
26% Deux échantillons en vrac avec réconciliation positive ont été prélevés dans la zone 27
89% La Zone Lynx réconciliation positive
1 200 000 m Programme de forage en cours
3 467 m Le plus long trou de forage au Canada

Description de projet

Géologie

Ceinture de roches vertes d’Urban-Barry

La propriété Windfall est située dans la partie centrale de la ceinture de roches vertes d’Urban-Barry, laquelle fait partie de la Sous-province de l’Abitibi (figure 2). La ceinture d’Urban-Barry est une ceinture orientée est-ouest qui s’étire sur 135 kilomètres de longueur par une largeur de 4 à 20 kilomètres. La ceinture est dominée par une séquence mixte de volcanites mafiques à felsiques avec des séquences de sédiments détritiques à grain fin. Cette ceinture de roches vertes a été déformée durant l’orogénèse kénoréenne, entre 2,71 et 2,66 Ga (Card, 1990). Les roches sont généralement métamorphisées au faciès des schistes verts, mais atteignent localement le faciès des amphibolites au sein des couloirs de déformation intense et à proximité des contacts des gros plutons (Joly, 1990).

La ceinture est subdivisée en cinq formations lithologiques dont l’âge est circonscrit entre 2791 et 2707 Ma (Rhéaume et Bandyayera, 2006) : 1) Fecteau (2791 Ma), 2) Lacroix (non datée), 3) Chanceux (2727 Ma), 4) Macho (2717 Ma) et 5) Urban (2714 à 2707 Ma). Le gîte Windfall est encaissé dans les roches volcaniques de la Formation de Macho, qui renferme deux séquences lithostratigraphiques distinctes : le Membre de Rouleau et le Membre plus jeune de Windfall (2716,9 ± 2 Ma). Le gîte Windfall est encaissé dans le Membre de Windfall, lequel est composé de : 1) dacite, rhyodacite et trachyandésite calco-alcalines, 2) tufs et laves felsiques tholéitiques, 3) andésites porphyriques et tufs tholéitiques à transitionnels, et 4) formations de fer mineures (Bandyayera, 2002; Rhéaume et Bandyayera, 2006). Cette séquence volcanosédimentaire est recoupée par une série de dykes à phénocristaux de quartz et feldspath (QFP) de composition granodioritique, dont l’âge est circonscrit à 2697,6 ± 0,4 Ma au site du gîte aurifère Windfall (D. Davis, rapport interne remis à Minière Osisko inc. en 2016).

Minière Osisko est présentement le plus grand détenteur de terrains dans la ceinture de roches vertes d’Urban-Barry, avec plus de 40 % des terrains jalonnés.

greenstone_belt @ 2x

Figure 2 : Carte géologique régionale simplifiée, montrant l’emplacement de la ceinture de roches vertes d’Urban-Barry.

Types de roches au gîte Windfall

Les types de roches présents au gîte Windfall sont divisés en deux groupes : 1) les roches synvolcaniques qui font partie de la Formation de Macho (ca. 2717 Ma) et 2) les roches syntectoniques qui ont été introduites dans la séquence volcanique et qui font partie d’un événement tectonomagmatique régional survenu à ca. 2698 Ma.

Roches hôtes synvolcaniques

Les volcanites mafiques à intermédiaires sont de composition basaltique à andésitique et d’affinité tholéitique. Elles se composent de coulées massives, coussinées, bréchiques et volcanoclastiques qui sont localement vésiculaires ou porphyriques avec des phénocristaux de plagioclase. La roche est généralement finement grenue, de couleur vert moyen à foncé, et présente une foliation variant de faible à prononcée.

Les volcanites felsiques sont de composition rhyolitique et d’affinité tholéitique. Elles se composent de coulées massives et bréchiques qui sont souvent porphyriques, contenant entre 2 % et 10 % de petits (1 à 3 mm) phénocristaux de quartz. La roche est communément finement grenue, de couleur beige jaunâtre, localement verte lorsque la roche est chloritisée, et présente une foliation variant de faible à modérée. Les volcanites felsiques sont stratigraphiquement situées au-dessus des volcanites mafiques-intermédiaires.

Les intrusions mafiques varient de composition basaltique à komatiitique et sont d’affinité tholéitique; elles sont plus simplement décrites visuellement comme des gabbros. Ces intrusions recoupent les volcanites mafiques à felsiques, se présentent sous forme de filons-couches, ont une grande étendue latérale et varient de 1 à 300 mètres d’épaisseur. Les roches ont une texture homogène et massive, une couleur vert moyen à foncé, sont finement à moyennement grenues et présentent localement une faible foliation.

Roches syntectoniques – Complexe intrusif Windfall

Le complexe intrusif Windfall (CIW) s’est formé à la suite de sept phases distinctes de magmatisme felsique. Le complexe, qui recoupe les strates volcaniques selon des angles abrupts, forme des dykes et des stocks qui sont subverticaux par rapport à la surface actuelle. Les dykes sont tous de composition granodioritique et d’affinité calco-alcaline. Les dykes sont divisés en trois principaux groupes, en fonction de plusieurs critères dont : la texture, la couleur, les dimensions et l’abondance des phénocristaux de quartz, l’orientation, et la chronologie par rapport à la déformation et la minéralisation. Ces groupes sont les suivants : 1) QFP à texture bréchique et à petits yeux de quartz syn-déformation, 2) QFP à gros yeux de quartz syn-déformation, et 3) QFP post-minéralisation altérés en hématite.

QFP syn-déformation à texture bréchique et à petits yeux de quartz

Les dykes de QFP à petits yeux de quartz sont caractérisés par la présence de 2 à 10 % de petits yeux de quartz de moins de 2 mm de diamètre (figure 4 – I2P). Cette unité présente des variations texturales, passant de massive à porphyrique à bréchique, et contient jusqu’à 30 % de fragments subangulaires à subarrondis. Les fragments sont généralement de <1 cm de diamètre. Les fragments se composent de roches volcaniques de composition intermédiaire et felsique et sont localement altérés en séricite et pyrite. Ces dykes correspondent à la phase intrusive la plus précoce selon les observations, et ont été datés à 2698 ± 3 Ma par datation TIMS U-Pb de zircons (D. Davis, 2016, rapport interne remis à Minière Osisko).

Dans la zone Lynx, un gros stock de QFP à petits yeux de quartz est entouré d’une brèche magmatique. Cette brèche magmatique (figure 4 – I1Frag) a comme matrice le QFP à petits yeux de quartz, mais contient également de gros fragments de : 1) rhyolite, 2) gabbro, 3) QFP à petits yeux de quartz, 4) fragments altérés en silice-pyrite, et 5) tourmalinite. Le contact entre cette brèche magmatique et le stock porphyrique à petits yeux de quartz est graduel à localement net.

QFP syn-déformation à gros yeux de quartz

Les dykes de QFP à gros yeux de quartz forment des stocks et de petits essaims de dykes orientés nord-est à est et recoupent les intrusions porphyriques à texture bréchique plus précoces. Ils se composent d’une matrice aphanitique qui contient des proportions variables de gros (> 2 mm) phénocristaux de quartz subarrondis ainsi que du feldspath et des amphiboles localement altérés. Les dykes sont classés en fonction de l’abondance de yeux de quartz, qui varie de traces à <1 % (I1P Try), 1 à 10 % (I1P YL), et >10 % (I1P YB) de gros yeux de quartz tel qu’illustré à la figure 4.

QFP post-minéralisation altéré en hématite

On dénote deux types de QFP post-minéralisation altérés en hématite; tous deux sont impossibles à distinguer géochimiquement des QFP syn-déformation mentionnés ci-dessus et font donc partie du même événement magmatique (figure 4 – Red Dog et I13). L’intrusion Red Dog a une matrice aphanitique de couleur brique qui contient de 3 à 10 % de phénocristaux de quartz (jusqu’à 1 cm) et entre 5 et 10 % de reliquats mal définis de phénocristaux de feldspath. Localement, l’intrusion Red Dog est faiblement magnétique, en raison de la présence de cristaux millimétriques de magnétite. L’intrusion Red Dog a été datée à 2697 ± 0,4 Ma par datation TIMS U-Pb de zircons (D. Davis, 2016, rapport interne remis à Minière Osisko). L’intrusion I13 est rosée à légèrement orangée, finement grenue avec une texture saccaroïde, est homogène, non magnétique et contient moins de 1 % de yeux de quartz de moins de 2 mm. 

Les dykes post-minéralisation constituent une phase intrusive tardive qui intersecte toutes les unités QFP volcaniques et de syn-déformation, ainsi que la minéralisation aurifère et l’altération hydrothermale associée, comme observé sur les affleurements de surface et les murs exposés en dessous.

qfp_windfall @ 2x

Figure 3 : Photographies représentatives des roches intrusives à syn-déformation de QFP du complexe intrusif Windfall, du plus ancien au plus tardif. La datation des unités I2P et Red Dog a été réalisée par la méthode du zircon TIMS U-Pb par D. Davis de l’Université de Toronto. La datation du dyke I13 a été réalisée par C. Azevedo par la méthode HR-ICP-MS U-Pb zircon au laboratoire Géotop de l’Université du Québec.

Minéralisation aurifère

Minéralisation aurifère

La minéralisation aurifère se présente en deux styles : 1) minéralisation filonienne, et 2) minéralisation de type remplacement. La minéralisation filonienne est constituée de veines de quartz gris avec des quantités moindres de carbonate, pyrite, tourmaline et de l’or visible localement (figure 5 A-C). La pyrite est le sulfure prédominant mais on observe également des traces de sphalérite, chalcopyrite, galène, arsénopyrite, tennantite et tétrahédrite localement. La minéralisation filonienne forme des stockwerks à haute teneur et un vaste réseau anastomosé de veines conjuguées montrant localement des évidences de déformation avec pincements et renflements. La minéralisation de type remplacement est à plus basse teneur et forme des halos autour de la minéralisation filonienne, ou encore se présente seule au sein de corridors où la déformation est intense (figure 5 D-E). La minéralisation de type remplacement est constituée d’une zone d’altération forte à modérée, pénétrative ou plus localisée avec silice-séricite-carbonate-pyrite ± fuchsite. L’assemblage sulfuré est similaire, avec des quantités de pyrite formant entre 5 et 70 % de la roche; de l’or visible est également observé dans ce type de minéralisation.

windfall_mineralization@2x

Figure 4 : Photographies représentatives des styles de minéralisation aurifère les plus prévalents au gîte Windfall.

Zones minéralisées

La minéralisation aurifère la plus significative définie jusqu’à présent a été suivie sur une étendue verticale d’environ 1 800 mètres dans trois zones : la zone Lynx (Lynx principale, Lynx HW, Lynx SW, Triple Lynx et Lynx 4), la zone Principale (zone 27, Caribou, Mallard, Windfall Nord et les zones F), et la zone Underdog (incluant Triple 8); voir la figure 6. De façon générale, la majeure partie de la minéralisation aurifère au gîte Windfall forme une série de zones subverticales à modérément inclinées qui ont une géométrie lenticulaire avec des épaisseurs réelles pour chaque enveloppe minéralisée individuelle variant en moyenne entre 1 et 10 mètres; elles sont généralement orientées à l’est-nord-est et plongent à environ 35° vers l’est-nord-est. 

Les dimensions et la nature (c’est-à-dire minéralisation filonienne ou de remplacement) des enveloppes minéralisées varient légèrement d’une zone à l’autre, en fonction des différents types d’encaissants à travers le gîte. Les principales différences entre les types d’encaissants sont liées aux différents contrastes rhéologiques et chimiques, qui ont créé les pièges nécessaires pour canaliser et déstabiliser les fluides enrichis en or.

Estimation des ressources minérales

Mise à jour de l’estimation des ressources minérales de février 2020

  • Ressources indiquées : 4,127 Mt à 9,1 g/t Au pour 1,21 Moz Au;
  • Ressources présumées : 14,532 Mt à 8,4 g/t Au pour 3,94 Moz Au;
  • L’estimation des ressources minérales est entièrement située au-dessus de 1200 mètres de profondeur verticale.

Les travaux de forage réalisés en 2019 ont permis d’accroître l’inventaire de ressources minérales indiquées de 60 % (ajout de 452 000 onces) tandis que les ressources minérales présumées ont augmenté de 66 % (ajout de 1 572 000 onces). De plus, deux échantillons en vrac (zone 27 et Lynx) ont été prélevés et ont livré des résultats positifs.

Tableau 1 : Estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall par secteur (seuil de coupure de 3,5 g/t Au)

mineral_resource_table_1_FR

Remarques:

  1. Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts.
  2. Le secteur Lynx inclut la zone Lynx principale, Lynx HW, Lynx SW, Lynx 4 et Triple Lynx.
  3.  Le secteur Principal inclut la zone 27, Caribou, Mallard, Windfall Nord et les zones F.
  4. Voir les remarques concernant l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall ci-dessous.

Tableau 2 : Sensibilité de l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

mineral_resource_table_2_FR

Remarque:

  1. Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts.

Tableau 3 : Paramètres utilisés pour estimer le seuil de coupure souterrain aux fins de l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

mineral_resource_table_3_FR

Remarques concernant l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall :

  1. L’estimation des ressources minérales de Windfall est conforme aux normes et aux directives de l’ICM (tel que défini ci-dessous) en date du 29 novembre 2019 pour la divulgation de ressources et de réserves minérales.
  2. Les ressources sont présentées avant dilution et in situ et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique. Les blocs isolés et discontinus au-dessus de la teneur de coupure choisie sont exclus de l’estimation des ressources minérales. Les blocs qui doivent être inclus, c’est-à-dire les blocs isolés dont la teneur est inférieure à la teneur de coupure mais situés à l’intérieur des volumes potentiellement exploitables ont été inclus dans l’estimation des ressources minérales.
  3. Au 3 janvier 2020, la base de données comprenait un total de 2 941 sondages totalisant 1 101 008 mètres de forage dans le secteur ciblé pour l’estimation des ressources minérales, dont 2 280 sondages (918 273 mètres) ont été forés et analysés par Osisko. L’espacement entre les sondages est d’environ 25 mètres x 25 mètres pour le forage intercalaire avec un espacement plus grand pour le forage d’expansion. 
  4. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage publiés par Osisko ont été obtenus à partir des méthodes analytiques décrites ci-dessous à la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation ».
  5. L’interprétation géologique du gîte est basée sur les lithologies, le style de minéralisation, l’altération et les éléments structuraux. La plupart des enveloppes minéralisées sont subverticales, orientées NE-SO avec une plongée d’environ 40 degrés vers le nord-est. Les modèles fil-de-fer en 3D ont été générés dans le logiciel de modélisation Leapfrog Geo, en utilisant des intervalles minéralisés sélectionnés à la main. L’estimation des ressources minérales englobe 292 domaines aurifères tabulaires subverticaux définis par des modèles fil-de-fer individuels d’une épaisseur réelle d’au moins 2,0 mètres.
  6. Les analyses ont été regroupées à l’intérieur des domaines minéralisés en composites de 2,0 mètres de long. Une valeur de 0,00125 g/t Au (¼ de la limite de détection) a été utilisée comme teneur dans le cas des carottes non analysées.
  7. Une teneur de coupure supérieure a été appliquée aux composites à haute teneur. La teneur de coupure supérieure a été déterminée dans chaque secteur par analyse statistique des zones regroupées partageant des caractéristiques minéralisées similaires. La teneur de coupure varie de 15 g/t Au à 130 g/t Au et a été appliquée en utilisant une stratégie de coupure en trois étapes, où la valeur de coupure supérieure diminue à mesure que la distance d’interpolation augmente. 
  8. Cinq (5) bloc modèles ont été produits à l’aide du logiciel Studio RM de Datamine™. Les modèles sont définis par des cellules de 5 mètres en direction NE par 2 mètres en direction NO par 5 mètres de hauteur, subdivisées en sous-cellules de dimensions minimales de 1,25 mètre NE par 0,5 mètre NO par 1,25 mètre de hauteur. 
  9. L’interpolation par krigeage ordinaire (KO) a été utilisée pour chaque secteur du gîte aurifère Windfall. Les paramètres d’estimation sont basés sur l’analyse par variogramme des composites. 
  10. Une valeur de densité de 2,8 a été appliquée aux zones minéralisées.
  11. L’estimation des ressources minérales de Windfall comprend des ressources minérales des catégories indiquée et présumée, tel que suit: 
    • Les ressources minérales de catégorie indiquée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où l’espacement entre les sondages est généralement inférieur à 25 mètres, où les blocs comprennent au moins deux sondages et où une continuité raisonnable de la géologie et de la teneur est démontrée.
    • Les ressources minérales de catégorie présumée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où l’espacement entre les sondages est inférieur à 100 mètres, où les blocs comprennent au moins deux sondages et où une continuité de la géologie et de la teneur qui est raisonnable, mais non vérifiée, a été observée.
  12. Les ressources minérales sont présentées selon un seuil de coupure de 3,5 g/t Au. Le seuil de coupure est calculé en utilisant les paramètres économiques suivants : prix de l’or de 1 325 $ US/oz, taux de change de 1,30 USD/CAD, taux de récupération à l’usinage de 93 %; coût de vente de 5 $ CA/oz, redevance NSR de 2 %, coût d’extraction minière de 100 $ CA/t usinée, charges G&A de 30 $ CA/t usinée, coût de traitement de 40 $ CA/t usinée, coût de transport de 2 $ CA/t considérant la présence d’une usine sur place, et coût environnemental de 4 $ CA/t.
  13. Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et g/t). Le contenu en métaux est présenté en onces troy (tonne métrique x teneur / 31,10348).
  14. Micon International Limited n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, lié aux permis, juridique, lié aux titres, fiscal, sociopolitique ou lié à la commercialisation, ni de tout autre enjeu pertinent qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.
  15. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources minérales présumées ci-haut (avec date effective au 3 janvier 2020) sont de nature incertaine et il n’y a pas eu suffisamment de travaux d’exploration réalisés pour définir ces ressources minérales présumées comme des ressources minérales indiquées ou mesurées. De plus, il n’est pas certain que des travaux d’exploration ultérieurs permettraient de les convertir à ces catégories.

mineral_resource_figure_5@2x

Figure 5 :  Domaines minéralisés modélisés au sein du gîte Windfall. A) Section longitudinale (vue vers le nord); et B) Section transversale (vue vers le nord-est). Source : Osisko, 2020.

Zone Lynx

La zone Lynx est constituée de cinq zones de minéralisation aurifère (Lynx principale, Lynx HW, Lynx SW, Triple Lynx et Lynx 4) qui sont situées dans la partie est-nord-est du gîte. La zone Lynx présente des teneurs moyennes de >10 g/t Au et renferme la majeure partie de l’estimation des ressources minérales indiquées et présumées. La zone Triple Lynx est la plus récente découverte et a été faite au début de l’année 2019. Cette nouvelle découverte a permis d’ajouter quatre nouvelles zones aurifères à haute teneur, toutes situées dans le secteur Lynx du gîte, à des profondeurs verticales variant entre 650 et 950 mètres.

Les zones Lynx sont encaissées dans un domaine où les volcanites felsiques prédominent, dans lequel des filons-couches de gabbro se sont introduits, et le tout est recoupé par une série de dykes et de stocks de QFP (figure 7). La minéralisation aurifère est encaissée dans de vastes réseaux de veines conjuguées et d’altération orientés au nord-est ou à l’est et plongeant à 35°. Le réseau filonien est présentement cartographié par forage; il s’étend sur une distance de 2 kilomètres et reste ouvert dans la plongée en profondeur. L’or dans la zone Lynx est encaissé dans une minéralisation filonienne qui est associée à des halos d’altération pénétrative en séricite-pyrite ± silice et des veinules de pyrite-quartz dans les roches encaissantes, qui forment des enveloppes atteignant des dizaines de mètres d’épaisseur. L’altération en fuchsite est communément observée dans la zone Lynx et est spatialement confinée à proximité des filons-couches de gabbro. Les zones Lynx sont toutes très similaires en termes de style de minéralisation, mais on note de petites variations d’orientation d’une zone à l’autre et localement une déformation ductile qui se superpose à proximité des zones de cisaillement tardives d’envergure régionale.

mineral_resource_figure_6@2x

Figure 6 : Section transversale de la zone Lynx. Source : Osisko, 2020.

Zone Principale

La zone Principale comprend trois zones de minéralisation aurifère (zone 27, Caribou et Mallard) qui sont toutes situées au-dessus de l’intrusion post-minéralisation de Red Dog (figure 7) dans la partie centrale du gîte. La zone Principale présente une teneur moyenne de 6,2 g/t Au. La zone est encaissée dans des volcanites mafiques à intermédiaires et des volcanites felsiques dans une moindre mesure, qui sont recoupées par deux gros stocks de QFP (I2P et I1P YL) qui sont eux-mêmes recoupés par un essaim de minces dykes de QFP (I1P Try). La minéralisation aurifère est principalement concentrée dans des zones de déformation situées aux contacts entre l’essaim de dykes de QFP et la séquence volcanique encaissante. La majeure partie de la minéralisation en or dans ces zones est associée à une minéralisation de type remplacement constituée de couloirs d’intense altération en silice-séricite-pyrite, qui sont recoupés par des stockwerks très denses de petites veinules de pyrite-quartz.

Zone Underdog

La zone Underdog est située sous l’intrusion post-minéralisation de Red Dog (figure 7) : le sommet de la zone se trouve à environ 600 mètres de profondeur et la minéralisation se poursuit jusqu’à 1 400 mètres de profondeur, où elle reste ouverte dans la plongée. Ce qui distingue la zone Underdog des zones Principale et Lynx, c’est le fait qu’elle est principalement encaissée dans un important stock intrusif composé de plusieurs phases intrusives, principalement les lithologies I2P, I1P YL et I1P YB. La minéralisation aurifère à Underdog est dominée par la minéralisation de type remplacement. Elle prend la forme de corridors de déformation fortement altérés qui se sont développés sur des longueurs impressionnantes, formant des enveloppes d’altération en silice-séricite-pyrite qui sont recoupés par des veines et veinules de quartz-pyrite contenant de la pyrite disséminée et de l’or visible.

mineral_resource_figure_7@2x

Figure 7 : Section transversale des zones Principale et Underdog. Source : Osisko, 2020.

Zone Triple 8

En mai 2018, Osisko a entrepris le forage de deux sondages d’exploration profonds afin d’investiguer le potentiel que la zone minéralisée Underdog puisse se prolonger en profondeur. Le premier sondage a obtenu d’excellents résultats et a permis d’identifier la nouvelle zone Triple 8, rencontrée à une profondeur de 1 500 mètres dans l’axe de forage. La zone Triple 8 est située à 660 mètres à l’est-nord-est de l’intersection minéralisée la plus près dans la zone Underdog. Le deuxième sondage profond, Deep Discovery 1, le trou de forage au diamant le plus long au Canada atteignant une profondeur finale de 3 467 mètres, a aussi intercepté le couloir Triple 8 ainsi que plusieurs autres zones de minéralisation avec des valeurs anomales en or sur des étendues latérales allant jusqu’à 116 mètres. La minéralisation dans la zone Triple 8 est une minéralisation de type remplacement qui recoupe un basalte et qui forme un corridor de 30 mètres d’altération en silice-séricite-pyrite recoupé par un stockwerk de veines et veinules de pyrite-quartz ± tourmaline. La concentration en pyrite atteint localement plus de 50 % du volume de la roche, et l’or visible est assez couramment observé. En raison de sa profondeur et du nombre restreint de sondages qui l’ont recoupé, la zone Triple 8 n’est pas prise en compte dans l’estimation des ressources pour l’instant.

Zones F et Windfall Nord

Les zones F (F-11, F-17 et F-51) et la zone Windfall Nord sont des zones de moindre envergure qui sont situées dans la partie nord-ouest du gîte. Ces zones ont une orientation similaire à celle des principaux couloirs minéralisés du gîte, mais présentent une intensité plus faible en termes de minéralisation, d’altération et de déformation. Les zones sont encaissées dans un assemblage de volcanites mafiques à intermédiaires qui est recoupé par de minces intrusions de QFP (I2P et I1P YL). Les contrôles structuraux sont similaires et la minéralisation aurifère est localisée dans des zones de déformation situées aux contacts des dykes de QFP. L’or est présent dans une minéralisation de type remplacement qui est constituée d’étroits corridors modérément à fortement altérés en séricite-carbonate-pyrite et faiblement altérés en silice, qui sont recoupés par un stockwerk de minces veinules de pyrite-quartz.

Types de gîtes

La classification du gîte aurifère Windfall a beaucoup évolué depuis l’acquisition du projet par Minière Osisko. La zone Principale, laquelle est constituée des zones 27 et Caribou, était initialement interprétée comme un gîte aurifère associé à une intrusion, puisque la minéralisation en or et l’altération associée montraient une forte association spatiale et temporelle aux intrusions porphyriques felsiques.

Toutefois, les travaux supplémentaires (c’est-à-dire deux campagnes d’échantillonnage en vrac, de la cartographie géologique, l’ajout de plus de 1 000 000 mètres de forage et la découverte de la zone Lynx) effectués depuis 2016 ont grandement amélioré notre compréhension du gîte. La minéralisation aurifère au gîte Windfall est aujourd’hui interprétée comme étant clairement associée à un événement de déformation qui s’est superposé aux phases précoces de magmatisme felsique (c’est-à-dire les QFP à petits et gros yeux de quartz) et qui a exercé un fort contrôle structural sur la mise en place de la minéralisation aurifère. Les phases précoces des dykes de QFP se sont mises en place dans des zones de faille orientées est-nord-est qui se sont formées durant les premières étapes de l’événement de déformation d’envergure régionale. La déformation orientée est-nord-est s’est poursuivie, créant des zones de fortes contraintes et de fracturation dans des secteurs caractérisés par une anisotropie rhéologique (c’est-à-dire le long des contacts entre volcanites et dykes de QFP) qui ont ensuite canalisé les fluides hydrothermaux riches en or. Puis, la déformation est-nord-est s’est poursuivie, laissant son empreinte sur ces éléments. Cet événement de déformation est-nord-est qui a contrôlé la mise en place des dykes et de la minéralisation, est ensuite recoupé par des zones de déformation dépourvues d’or orientées nord-sud, qui ont contrôlé la mise en place des intrusions de QFP post-minéralisation (par ex. : Red Dog). 

La meilleure classification pour le gîte aurifère du Windfall à l’heure actuelle est un gîte orogénique atypique ou un gîte associé à une intrusion. Bien que l’on note une forte association spatiale et temporelle entre l’or et le magmatisme felsique, le véritable contrôle est structural, et l’or semble contemporain à un événement de déformation d’envergure régionale qui s’est produit à ca. 2698 Ma.

Échantillons en vrac

Premier échantillon en vrac: zone 27

  • Le premier échantillon en vrac (5 500 tonnes) a été préparé à partir de matériel minéralisé provenant de la zone 27.  
  • La teneur moyenne de l’échantillon en vrac est de 8,53 g/t Au, soit 26 % plus élevée que la teneur prédite par le bloc modèle basé sur le forage intercalaire à 12,5 mètres d’espacement.
  • L’échantillon contenait 1 508 onces Au et 1 450 onces Ag.
  • Un taux de récupération de l’or moyen de 93,7 % a été obtenu par usinage à forfait.
  • En tout, 34,5 % de l’or a été récupéré dans le concentré gravimétrique.

Géologie

L’échantillon en vrac de la zone 27 est caractérisé par une zone de sulfures subverticale englobée dans une enveloppe fortement altérée en silice d’une épaisseur moyenne de 1,5 mètre, le tout encaissé dans un dyke porphyrique fortement altéré en séricite contenant de la pyrite disséminée. La minéralisation contient jusqu’à 30 % de pyrite en filonnets, jusqu’à 20 % de pyrite disséminée et des traces de chalcopyrite et de sphalérite. De l’or visible a été observé localement, principalement en remplissage de fractures dans la zone siliceuse. La cartographie géologique effectuée durant les travaux d’échantillonnage en vrac indique que la zone minéralisée est très distinctive et facilement identifiable sur les fronts de taille.

Traitement

Les tests d’usinage de l’échantillon en vrac ont eu lieu au concentrateur Redstone de Northern Sun, à un débit de traitement moyen de 30 tonnes par heure. Le traitement a produit des concentrés gravimétriques et de flottation. Les camions transportant le matériel minéralisé ont été échantillonnés pour établir le taux d’humidité et pesés à l’aide d’une balance dûment étalonnée. Le matériel échantillonné a été concassé et broyé à une granulométrie adéquate pour le procédé de récupération par flottation. Les concentrés gravimétriques et de flottation produits ont été pesés et expédiés à une fonderie locale pour vente. Des échantillons composites des flux ont été prélevés quotidiennement dans le cadre du processus de réconciliation et analysés par un laboratoire externe indépendant. Le tonnage et la teneur à l’analyse des concentrés produits ont été utilisés pour réconcilier le bilan massique de l’échantillon en vrac au concentrateur. La réconciliation a été effectuée par un consultant externe indépendant à l’aide du logiciel de réconciliation Bilmat, sur la base des tonnes sèches. En tout, 2 080 tonnes ont été traitées en décembre 2018. Par la suite, 3 420 tonnes ont été traitées en mai 2019.

Réconciliation

La teneur traitée et réconciliée est de 8,53 g/t Au et 8,20 g/t Ag. L’échantillon contenait 1 508 oz Au et 1 450 oz Ag, et un total de 1 413 oz Au et 1 355 oz Ag ont été récupérées. Les taux de récupération réconciliés sont de 93,7 % pour l’or et de 93,4 % pour l’argent. Les essais métallurgiques effectués dans le cadre de l’évaluation économique préliminaire envisageaient un schéma de traitement incluant comminution, récupération gravimétrique et lixiviation au charbon, et avaient livré une récupération moyenne de 92,5 % pour la zone 27. L’utilisation d’un schéma de traitement incluant comminution, récupération gravimétrique et flottation a été dictée par la disponibilité de l’usine utilisée pour le test. Les résultats du traitement de l’échantillon en vrac après réconciliation sont présentés au tableau 1 ci-dessous:

Tableau 1 : Résultats de l’échantillon en vrac de la zone 27 après réconciliation

bulk_sample_zone_27

Les tonnages d’alimentation de l’usine utilisés pour la réconciliation du traitement de l’échantillon ont été fournis par Northern Sun. Des échantillons composites prélevés quotidiennement durant le traitement de l’échantillon en vrac ont été analysés par des laboratoires externes indépendants. La réconciliation des résultats de l’échantillon en vrac a été effectuée par un consultant externe indépendant à l’aide du logiciel Bilmat.

Bloc modèle

Le matériel extrait était situé dans le secteur 115 du bloc modèle des ressources à Windfall. Le secteur a été préparé pour l’extraction en procédant à du forage intercalaire à un espacement de 12,5 mètres. Le bloc modèle des ressources mis à jour à l’interne et établi en fonction des données de forage intercalaire dans le secteur ciblé pour l’échantillonnage en vrac (en utilisant les paramètres de l’ERM de mai 2018) prédisait 5 512 tonnes à 6,76 g/t Au contenant 1 198 onces d’or dans le secteur excavé (voir le tableau 2 ci-dessous).

Tableau 2 : Prédictions du bloc modèle des ressources établi en fonction du forage intercalaire vs le matériel réellement traité

bulk_sample_zone_27_table_2_FR

Concentrés

Les deux concentrés produits à partir de l’échantillon, soit le concentré gravimétrique et le concentré de flottation, sont considérés à haute teneur. Le concentré gravimétrique présentait une teneur moyenne de 1 389 g/t Au (44,7 oz/T Au), tandis que le concentré de flottation présentait une teneur moyenne de 69,8 g/t Au (2,2 oz/T Au), pour des valeurs respectives de 75 479 $ CA/t et 3 790 $ CA/t (selon un prix de 1 300 $ US/oz et un taux de change de 1,3 USD/CAD). Compte tenu de ces valeurs élevées, le schéma de traitement fera l’objet de travaux plus avancés avant l’étape de la faisabilité.

Extraction minière et contrôle des teneurs

Le secteur ciblé pour l’échantillonnage en vrac présentait d’excellentes conditions de terrain. L’échantillon a été extrait par des méthodes de développement conventionnelles, en suivant le corps minéralisé en direction ENE-OSO sur une distance d’environ 56 mètres. Chaque ronde était de 5,5 mètres de hauteur par 2,4 à 3,0 mètres de profondeur et d’une largeur moyenne de 4 mètres. Le sautage a été effectué de façon sélective (avec un sautage dans le minerai et un sautage marginal) en fonction de l’épaisseur minéralisée et de la présence du dyke Red Dog. Des gradins ont été formés sur le plancher sur 20 mètres et dans le niveau d’accès afin de capturer le minerai dans la plongée de la zone minéralisée. Des échantillons en rainures ont été prélevés aux fronts de taille et les déblais ont été échantillonnés après chaque ronde. Les résultats d’analyse des rainures et des déblais ont servi à déterminer quel matériel était expédié à l’usine pour le traitement.

Deuxième échantillon en vrac: zone Lynx

  • Le deuxième échantillon en vrac (5 716 tonnes) a été préparé à partir de matériel minéralisé provenant de la zone Lynx principale
  • La teneur moyenne de l’échantillon en vrac est de 17,8 g/t Au, soit 89 % plus élevée que la teneur prédite par le bloc modèle basé sur le forage intercalaire à 12,5 mètres d’espacement
  • L’échantillon contenait 3 271 onces Au et 2 176 onces Ag.
  • Un taux de récupération de l’or moyen de 97,2 %, plus élevé qu’anticipé, a été obtenu par usinage à forfait.
  • En tout, 66,7 % de l’or a été récupéré dans le concentré gravimétrique.

Géologie

L’échantillon en vrac du secteur 311 de la zone Lynx est caractérisé par un couloir d’altération en silice subvertical orienté ENE d’une largeur moyenne d’environ 2,5 mètres. Des veines de quartz gris rubanées contenant de 3 à 15 % de pyrite disséminée et de l’or visible localement recoupent des rhyolites foliées et une granodiorite montrant une forte altération en séricite et localement, de la fuchsite. Le système filonien continu a été cartographié le long de recoupes sur trois niveaux.

Traitement

En tout, 5 716 tonnes ont été traitées en novembre 2019. Les tests d’usinage de l’échantillon en vrac ont eu lieu au concentrateur Redstone de Northern Sun. Le traitement a produit des concentrés gravimétriques et de flottation. Les camions transportant le matériel minéralisé ont été échantillonnés pour établir le taux d’humidité et pesés à l’aide d’une balance dûment étalonnée. Le matériel échantillonné a été concassé et broyé à une granulométrie adéquate pour le procédé de récupération par flottation. Les concentrés gravimétriques et de flottation produits ont été expédiés à une fonderie locale pour vente. Des échantillons composites des flux prélevés à chaque quart de travail (jour/nuit) dans le cadre du processus de réconciliation ont été préparés et analysés par un laboratoire externe indépendant. Le tonnage et la teneur à l’analyse des concentrés produits ont été utilisés pour réconcilier le bilan massique de l’échantillon en vrac au concentrateur. La réconciliation a été effectuée par un consultant externe indépendant à l’aide du logiciel de réconciliation Bilmat, sur la base des tonnes sèches.

Réconciliation

La teneur traitée et réconciliée obtenue pour l’échantillon traité est de 17,8 g/t Au et 11,8 g/t Ag. L’échantillon contenait 3 271 oz Au et 2 176 oz Ag, et un total de 3 181 oz Au et 2 052 oz Ag ont été récupérées. Les taux de récupération réconciliés sont de 97,2 % pour l’or et de 94,3 % pour l’argent. Les essais métallurgiques effectués dans le cadre de l’évaluation économique préliminaire envisageaient un schéma de traitement incluant comminution, récupération gravimétrique et lixiviation au charbon, et avaient livré une récupération moyenne de 93,8 % pour la zone Lynx. L’utilisation d’un schéma de traitement incluant comminution, récupération gravimétrique et flottation a été dictée par la disponibilité de l’usine utilisée pour le test. Les résultats du traitement de l’échantillon en vrac après réconciliation sont présentés au tableau 1 ci-dessous:

Tableau 1 : Résultats de l’échantillon en vrac de la zone Lynx après réconciliation

bulk_sample_lynx_table_1_FR

Les tonnages d’alimentation de l’usine utilisés pour la réconciliation du traitement de l’échantillon ont été fournis par Northern Sun. Des échantillons composites prélevés à chaque quart de travail (jour/nuit) durant le traitement de l’échantillon en vrac ont été analysés par des laboratoires externes indépendants. La réconciliation des résultats de l’échantillon en vrac a été effectuée par Soutex inc., un consultant externe indépendant à l’aide du logiciel Bilmat.

Bloc modèle

Le matériel extrait était situé dans le secteur 311 du bloc modèle des ressources mis à jour pour Windfall et Lynx. Le secteur a été préparé pour l’extraction en procédant à du forage intercalaire à un espacement de 12,5 mètres. Les mêmes paramètres que ceux utilisés dans le cadre de l’estimation des ressources minérales de novembre 2018 (voir le communiqué publié par Osisko le 28 novembre 2018) ont été utilisés pour une mise à jour interne du bloc modèle des ressources dans le secteur ciblé pour l’échantillonnage en vrac. Le bloc modèle établi en fonction du forage intercalaire prédisait 5 717 tonnes à 9,40 g/t Au contenant 1 736 onces d’or dans le secteur extrait (voir le tableau 2 ci-dessous).

Tableau 2 : Prédictions du bloc modèle des ressources établi en fonction du forage intercalaire vs le matériel réellement traité

infill_lynx_table_2_FR

Concentrés

Les deux concentrés produits à partir de l’échantillon, soit le concentré gravimétrique et le concentré de flottation, sont considérés à haute teneur. Le concentré gravimétrique présentait une teneur moyenne de 7 020 g/t Au (225,7 oz/T Au), tandis que le concentré de flottation présentait une teneur moyenne de 110,6 g/t Au (3,6 oz/T Au), pour des valeurs respectives de 381 464 $ CA/t et 6 010 $ CA/t (selon un prix de 1 300 $ US/oz et un taux de change de 1,3 USD/CAD). Compte tenu de ces valeurs élevées, le schéma de traitement fera l’objet de travaux plus avancés avant l’étape de la faisabilité.

Extraction minière et contrôle des teneurs

L’échantillon en vrac de la zone Lynx a été extrait du secteur 311 par abattage en longs trous, la méthode d’abattage proposée dans l’EEP. Deux galeries de développement ont été excavées de façon conventionnelle à intervalles de 20 mètres à la verticale entre 210 et 230 mètres sous la surface. Une troisième galerie de développement a été excavée à 20 mètres au-dessus du chantier, à 190 mètres sous la surface, afin de confirmer la teneur et la continuité du secteur 311 de la zone Lynx. Pendant l’excavation des galeries de développement, les fronts de taille ont fait l’objet de sautages de découpage afin de vérifier l’épaisseur et la teneur de la minéralisation. Un trou de forage V30 a été utilisé dans la monterie initiale et des trous de production de deux pouces et demi ont été forés vers le bas et dynamités. Le minerai abattu a été récupéré à l’aide de chargeuses à pelle télécommandées et acheminé à l’usine de traitement par camion; des échantillons des déblais ont été prélevés.

Rapports techniques

09 Cd Centre de données 9.001
Pour en savoir plus

NI 43-101 Report: An Updated Mineral Resource Estimate for the Windfall Lake Project, Located in the Abitibi Greenstone Belt, Urban Township, Eeyou Istchee James Bay, Québec, Canada (en anglais seulement)

03/04/2018

Télécharger Vue

NI 43-101 Technical Report: Preliminary Economic Assessment of the Windfall Lake Project, Lebel-sur-Quévillon, Québec, Canada (en anglais seulement)

01/08/2018

Télécharger Vue

NI 43-101 Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Windfall Lake Project, Windfall Lake and Urban-Barry Properties (en anglais seulement)

12/06/2018

Télécharger Vue

Cartes et sections

Cartes générales

windfall_map@2x

Figure 1 : Carte montrant l’emplacement du projet aurifère Windfall.

greenstone_belt@2x

Figure 2 : Carte géologique régionale simplifiée, montrant l’emplacement de la ceinture de roches vertes d’Urban-Barry.

qfp_windfall@2x

Figure 3 : Photographies représentatives des roches intrusives à syn-déformation de QFP du complexe intrusif Windfall, du plus ancien au plus tardif. La datation des unités I2P et Red Dog a été réalisée par la méthode du zircon TIMS U-Pb par D. Davis de l’Université de Toronto. La datation du dyke I13 a été réalisée par C. Azevedo par la méthode HR-ICP-MS U-Pb zircon au laboratoire Géotop de l’Université du Québec.

windfall_mineralization@2x

Figure 4 : Photographies représentatives des styles de minéralisation aurifère les plus prévalents au gîte Windfall.

mineral_resource_figure_5@2x

Figure 5: Mineralized domains modelled in the Windfall deposit. A) Longitudinal view (looking north); and B) Cross-section view (looking northeast). Source: Osisko, 2020.

mineral_resource_figure_6@2x

Figure 6 : Section transversale de la zone Lynx. Source : Osisko, 2020.

mineral_resource_figure_7@2x

Figure 7 : Section transversale des zones Principale et Underdog. Source : Osisko, 2020..

Cartes des communiqués de presse

LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 20042021LE FORAGE D’OSISKO À WINDFALL LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES PRÈS DE LA SURFACE, 13042021 LE FORAGE D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 08042021LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À WINDFALLLE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À WINDFALL, 30/03/2021LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 23/03/21LE FORAGE D’EXPANSION D’OSISKO AJOUTE DE NOUVELLES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 17/03/21OSISKO OBTIENT DES TENEURS ÉLEVÉES DANS DE MULTIPLES ZONES EN FORAGE INTERCALAIRE À WINDFALL, 03/03/21LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONTINUE D’IMPRESSIONNER AVEC 342 g/t Au SUR 2,5 MÈTRES, 23/02/21LE FORAGE D’EXPANSION AJOUTE DE NOUVELLES INTERSECTIONS À HAUTE TENEUR POUR OSISKO, 23/02/21MINIÈRE OSISKO MET À JOUR L’ESTIMATION DES RESSOURCES MINÉRALES À WINDFALL, 17/02/21FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL: INSÉRER UN SUPERLATIF ICI, 26/01/21FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL, 18/01/21LE FORAGE D’EXPANSION D’OSISKO À WINDFALL TROUVE … PLUS D’OR, 11/01/21LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL SE PASSE TOUJOURS BIEN,, 06/01/21 LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL SE PASSE TOUJOURS BIEN, 06/01/21LE TOP 20 DU PROGRAMME DE FORAGE INTERCALAIRE 2020 D’OSISKO À WINDFALL, 3/12/20LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL SE PASSE TRÈS BIEN, 1/12/2020LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL SE PASSE BIEN, 24/11/20LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL RECOUPE ENCORE DE L’OR, 17/11/20LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL LIVRE ENCORE D’EXCELLENTS RÉSULTATS, 05/11/2020LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À WINDFALL, 08/10/2020LE FORAGE D’EXPANSION D’OSISKO AUGMENTE L’ÉTENDUE DE MINÉRALISATION À HAUTE TENEUR À WINDFALL, 07/10/2020OSISKO OBTIENT 115 g/t Au SUR 5,6 MÈTRES À WINDFALL, 01/09/2020OSISKO OBTIENT 202 g/t Au SUR 9,0 MÈTRES À WINDFALL, 10/08/2020LE FORAGE D’EXPANSION D’OSISKO LIVRE DES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 16/07/2020LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONTINUE DE CONFIRMER LES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 14/07/2020LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONTINUE DE CONFIRMER LES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 23/06/2020LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO OBTIENT DES TENEURS ÉLEVÉES À LYNX, 29/04/2020LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO LIVRE D’AUTRES RÉSULTATS À HAUTE TENEUR À LYNX, 14/04/2020LE FORAGE D’EXPANSION D’OSISKO RECOUPE DE HAUTES TENEURS À WINDFALL, 07/04/2020OSISKO CONTINUE D’OBTENIR DE HAUTES TENEURS EN FORAGE INTERCALAIRE, 31/03/2020LE FORAGE INTERCALAIRE ET D’EXTENSION D’OSISKO RECOUPE DE HAUTES TENEURS À LYNX ET À TRIPLE LYNX, 09/03/2020LE FORAGE INTERCALAIRE ET D’EXTENSION D’OSISKO RECOUPE DE HAUTES TENEURS À LYNX ET À TRIPLE LYNX, 25/02/2020LE FORAGE INTERCALAIRE ET D’EXTENSION D’OSISKO RECOUPE DE HAUTES TENEURS À LYNX ET À TRIPLE LYNX, 29/01/2020LE FORAGE INTERCALAIRE ET D’EXTENSION D’OSISKO RECOUPE DE HAUTES TENEURS À LYNX ET À TRIPLE LYNX, 09/01/2020OSISKO INTERSECTS HIGH GRADE AT LYNX (anglais), 18/12/2019OSISKO OBTIENT 1475 G/T AU SUR 4,6 MÈTRES DANS LA ZONE LYNX, 16/12/2019MISE À JOUR D’OSISKO SUR LE SONDAGE PROFOND DISCOVERY 1 À WINDFALL, 10/12/2019OSISKO MINING RECAPS WINDFALL DRILL PROGRAM AND 
50 TOP INTERCEPTS (anglais), 09/12/2019OSISKO OBTIENT 106 G/T AU SUR 13 MÈTRES DANS L’EXTENSION LYNX, 02/12/2019OSISKO OBTIENT 161 G/T AU SUR 8,0 MÈTRES À WINDFALL, 25/11/2019OSISKO RECOUPE DES INTERVALLES À HAUTE TENEUR DANS LES TROIS ZONES DE LYNX, 21/10/2019OOSISKO MINING RELEASES DISCOVERY 1 PRELIMINARY RESULTS (anglais), 11/09/2019OSISKO OBTIENT DES TENEURS DE TYPE BONANZA DANS L’EXTENSION LYNX ET À TRIPLE LYNX, 09/09/2019LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO RECOUPE DES INTERVALLES À HAUTE TENEUR À LYNX, 05/09/2019OSISKO OBTIENT 114 G/T AU SUR 2,8 MÈTRES À OSBORNE-BELL, 03/09/2019OSISKO DÉCOUVRE UNE IMPORTANTE NOUVELLE ZONE ÉPAISSE DE MINÉRALISATION À HAUTE TENEUR EN OR, 23/07/2019LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONTINUE DE RECOUPER DES INTERVALLES À HAUTE TENEUR À LYNX, 08/07/2019LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONTINUE DE RECOUPER DES INTERVALLES À HAUTE TENEUR À LYNX, 17/06/2019NOUVELLES HAUTES TENEURS POUR LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À LYNX, 30/05/2019OSISKO DÉCOUVRE UNE NOUVELLE ZONE AURIFÈRE À HAUTE TENEUR PRÈS DE LA SURFACE À WINDFALL, 28/05/2019OSISKO DÉBUTE LE FORAGE DE « DEEP DISCOVERY 1 » À WINDFALL, 30/04/2019OSISKO OBTIENT 489 G/T AU SUR 3,7 MÈTRES À WINDFALL, 25/04/2019OSISKO PROLONGE LE GÎTE LYNX DE 100 MÈTRES DANS L’AXE DE PENDAGE, 16/04/2019LE LEVÉ DE PP EN FORAGE DANS LA ZONE TRIPLE 8 À WINDFALL DÉFINIT DE NOUVELLES CIBLES, 26/03/2019LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL CONFIRME DE NOUVEAU LA MINÉRALISATION À HAUTE TENEUR, 19/03/2019OSISKO PROLONGE LA DÉCOUVERTE TRIPLE 8, 16/01/2019OSISKO OBTIENT 2223 G/T AU SUR 2,0 MÈTRES EN FORAGE À WINDFALL, 07/01/2019OSISKO OBTIENT 38,9 G/T AU SUR 13,7 MÈTRES EN FORAGE INTERCALAIRE À UNDERDOG, 05/12/2018OSISKO OBTIENT 83,9 G/T AU SUR 5,3 MÈTRES EN FORAGE À LYNX, 21/11/2018OSISKO OBTIENT 1026 G/T AU SUR 2,7 MÈTRES EN FORAGE À LYNX, 23/10/2018OSISKO OBTIENT 49,1 G/T AU SUR 6,6 MÈTRES EN FORAGE À LYNX, 02/10/2018LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO À WINDFALL CONFIRME LA PRÉSENCE DE ZONES MINÉRALISÉES PEU PROFONDES, 08/08/2018LE FORAGE INTERCALAIRE D’OSISKO CONFIRME LA MINÉRALISATION À HAUTE TENEUR À WINDFALL, 25/07/2018OSISKO DEEP DRILLING GOLD DISCOVERY AT WINDFALL NEW WIDE HIGH-GRADE TRIPLE 8 ZONE 20.4 G/T AU OVER 28.3 METRES INCLUDING 44.5 G/T OVER 10.0 METRES, 81.1 G/T OVER 4.0 METRES (anglais), 18/07/2018OSISKO OBTIENT 20,0 G/T AU SUR 8,7 MÈTRES À WINDFALL, 12/06/2018OSISKO OBTIENT 97,6 G/T AU SUR 3,3 MÈTRES À LYNX, 07/06/2018OSISKO OBTIENT 34,3 G/T AU SUR 4,5 MÈTRES À WINDFALL, 01/05/2018OSISKO OBTIENT 115 G/T AU SUR 8,4 MÈTRES À LYNX, 26/04/2018OSISKO OBTIENT 41,2 G/T AU SUR 3,5 MÈTRES À WINDFALL, 19/04/2018OSISKO OBTIENT 68,5 G/T AU SUR 2,9 MÈTRES À LYNX, 17/04/2018OSISKO OBTIENT 40,8 G/T AU SUR 4,1 MÈTRES À WINDFALL, 10/04/2018OSISKO OBTIENT 403 G/T AU SUR 2,7 MÈTRES À LYNX, 05/04/2018OSISKO OBTIENT 265 G/T AU SUR 2,4 MÈTRES À WINDFALL, 02/03/2018OSISKO OBTIENT 56,1 G/T AU SUR 8,9 MÈTRES À WINDFALL, 25/01/2018OSISKO OBTIENT 415 G/T AU SUR 5,9 MÈTRES À LYNX, 23/01/2018OSISKO OBTIENT 86,7 G/T AU SUR 4,3 MÈTRES À WINDFALL, 18/01/2018OSISKO OBTIENT 76,5 G/T AU SUR 5,0 MÈTRES À WINDFALL, 16/01/2018OSISKO OBTIENT 140 G/T AU SUR 5,0 MÈTRES À LYNX, 09/01/2018OSISKO OBTIENT 30 G/T AU SUR 2,4 MÈTRES À WINDFALL, 05/12/2017OSISKO OBTIENT 479 G/T AU SUR 2,0 MÈTRES À LYNX, 28/11/2017L’EXTENSION CARIBOU D’OSISKO AUGMENTÉE À 1,2 KM À WINDFALL, 16/11/2017OSISKO OBTIENT 301 G/T AU SUR 6,2 MÈTRES À LYNX, 14/11/2017OSISKO OBTIENT 17,8 G/T AU SUR 4,7 MÈTRES À WINDFALL, 01/11/2017OSISKO OBTIENT 20,5 G/T AU SUR 11,6 MÈTRES À LYNX, 30/10/2017OSISKO OBTIENT 39,4 G/T AU SUR 2,4 MÈTRES À WINDFALL, 25/10/2017OSISKO OBTIENT 31,4 G/T AU SUR 6,0 MÈTRES À WINDFALL, 18/10/2017OSISKO OBTIENT 61,8 G/T AU SUR 2,5 MÈTRES À LYNX, 12/10/2017OSISKO OBTIENT 27 G/T AU SUR 2,7 MÈTRES À LYNX, 03/10/2017OSISKO OBTIENT 611 G/T AU SUR 2,0 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 20/09/2017OSISKO OBTIENT 36 G/T AU SUR 6,9 MÈTRES À LYNX, 18/09/2017Osisko Augmente Le Programme De Forage À Windfall À 800 000 Mètres, 25/08/2017OSISKO OBTIENT 36,7 G/T AU SUR 4,0 MÈTRES À WINDFALL, 24/08/2017OSISKO OBTIENT 53,5 G/T AU SUR 3,0 MÈTRES À WINDFALL, 14/08/2017OSISKO OBTIENT 379 G/T AU SUR 2,0 MÈTRES À WINDFALL, 09/08/2017OSISKO OBTIENT 63,2 G/T AU SUR 7,7 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 01/08/2017OSISKO OBTIENT 57,0 G/T AU SUR 2,7 MÈTRES À LYNX, 25/07/2017OSISKO OBTIENT 24,9 G/T AU SUR 31 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 19/07/2017OSISKO OBTIENT 131 G/T AU SUR 2 MÈTRES DANS LE GÎTE LYNX, 12/07/2017OSISKO OBTIENT 12,5 G/T AU SUR 8,5 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 07/06/2017OSISKO OBTIENT 97,4 G/T AU SUR 8,4 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 30/05/2017OSISKO OBTIENT 42,4 G/T AU SUR 4,7 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 24/05/2017OSISKO OBTIENT 9,01 G/T AU SUR 9,4 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 19/05/2017OSISKO OBTIENT 11,7 G/T AU SUR 7,7 MÈTRES SUR LA NOUVELLE DÉCOUVERTE LYNX 4, 10/05/2017OSISKO OBTIENT 936 G/T AU SUR 2,5 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 01/05/2017OSISKO OBTIENT 35,2 G/T AU SUR 2,8 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 25/04/2017OSISKO OBTIENT 19,4 G/T AU SUR 7,9 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 11/04/2017OSISKO OBTIENT 34,1 G/T AU SUR 4,0 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 06/04/2017OSISKO OBTIENT 63,8 G/T AU SUR 4,4 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 05/04/2017OSISKO OBTIENT 8,37 G/T AU SUR 2,8 MÈTRES DANS LA ZONE FOX, 04/04/2017OSISKO OBTIENT 71,4 G/T AU SUR 5,4 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 28/03/2017OSISKO OBTIENT 15,6 G/T AU SUR 5,8 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 22/03/2017OSISKO RECOUPE 64.3 G/T AU SUR 2.3 MÈTRES À WINDFALL, 15/02/2017OSISKO OBTIENT 9,76 G/T AU SUR 7,3 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 14/02/2017OSISKO OBTIENT 12,7 G/T AU SUR 5,4 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 23/01/2017OSISKO AUGMENTE L’ÉTENDUE DE LA DÉCOUVERTE D’AU-AG-CU À BLACK DOG, 18/01/2017OSISKO OBTIENT 42,7 G/T AU SUR 9,0 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 11/01/2017OSISKO RECOUPE 47 G/T AU SUR 2.6 MÈTRES À WINDFALL, 05/01/2017OSISKO OBTIENT 6,14 G/T AU SUR 14,4 MÈTRES À BLACK DOG, 06/12/2016OSISKO RECOUPE 65 G/T AU SUR 5.7 MÈTRES DANS UNE EXTENSION DE WINDFALL, 05/12/2016OSISKO OBTIENT 27.6 G/T AU SUR 3.1 MÈTRES DANS LA ZONE FOX, 23/11/2016OSISKO OBTIENT 6,1 G/T AU SUR 35,4 MÈTRES AU LAC WINDFALL, 08/11/2016OSISKO FAIT UNE NOUVELLE DÉCOUVERTE AURIFÈRE DANS LE CANTON URBAN, 29/08/2016

Sections longitudinales

Composite longitudinal section of the Windfall Gold DepositZone 27 before OsiskoZone 27 with OsiskoCaribou Zone before OsiskoCaribou Zone with OsiskoFW3 Longsection UpdatedResources Expansion Planning September 2016

Résultats de forages

09 Cd Centre de données 9.001
Pour en savoir plus

Windfall - Décembre 2020

01/12/2020

Télécharger Vue

Windfall - Octobre 2019

01/10/2019

Télécharger Vue

Windfall - Juin 2019

01/06/2020

Télécharger Vue

Windfall - Mars 2019

01/03/2019

Télécharger Vue

Windfall - Janvier 2019

01/01/2019

Télécharger Vue

Windfall - Août 2018

01/08/2018

Télécharger Vue

Windfall - Mai 2018

01/05/2018

Télécharger Vue

Windfall - Janvier 2018

01/01/2018

Télécharger Vue

Windfall - Décembre 2017

01/12/2017

Télécharger Vue

Windfall - Novembre 2017

01/11/2017

Télécharger Vue

Windfall - Octobre 2017

01/10/2017

Télécharger Vue

Windfall - Septembre 2017

01/09/2017

Télécharger Vue

Windfall - Août 2017

01/08/2017

Télécharger Vue

Windfall - Juillet 2017

01/07/2017

Télécharger Vue

Windfall - Mai 2017

01/05/2017

Télécharger Vue

Windfall - Mars 2017

01/03/2017

Télécharger Vue

Infrastructure

Infrastructure de surface

La région de Windfall est accessible toute l’année et est desservie par un réseau complet de chemins forestiers bien entretenus.

Le camp d’exploration Windfall peut accueillir 300 personnes. Cette zone comprend :

  • Structures temporaires de type roulotte pour les bureaux administratifs, les dortoirs et l’infirmerie ainsi que la cuisine et la salle à manger
  • Champs septiques et une unité enviro-septique
  • Quatre carothèques séparées avec des étagères à boîtes de carottes de forage
  • Deux zones de stockage pour les carottes de forage
  • Un bâtiment de coupe de noyau
  • Trois puits d’eau potable
  • Trois mégadomes
  • Trois zones de maintenance et d’entreposage temporaires pour les compagnies de forage au diamant
  • Trois génératrices (2 MW chacune) fournissant de l’électricité aux infrastructures de surface et souterraines
  • Réservoirs de carburant
  • Une zone d’atterrissage pour hélicoptères
  • Conteneurs et hangars pour l’entreposage des équipements
  • Réservoir de propane
  • Une unité de compostage

Rampe d’exploration

Le secteur du portail de la rampe d’exploration comprend les installations suivantes :

  • Chemins d’accès
  • Un portail et une rampe
  • Galeries d’exploration souterraines
  • Une halde à morts-terrains
  • Une halde imperméabilisée (matériaux minéralisés et stériles) bordée de fossés périphériques
  • Un bassin de sédimentation et un bassin de polissage
  • Unités de traitement des eaux et géotubes
  • Un garage avec dalle de béton
  • Installations sanitaires (fosse septique et champ d’épuration)
  • Remorques de chantier servant de bureaux et de séchoirs
  • Magasins pour l’entreposage d’explosifs et de détonateurs
  • Un mégadôme avec des fondations en béton
  • Un réservoir d’entreposage de carburant
  • Une cheminée de ventilation avec chauffage et un réservoir de propane

Environnement

Plan de restauration

09 Cd Centre de données 9.001
Pour en savoir plus

Windfall – 01 – Mise à jour du plan de restauration 2017

1 juillet 2014

Télécharger Vue

Windfall – 01a – Questions et Réponses – Mise à jour du plan de restauration 2017

1 avril 2018

Télécharger Vue

Windfall – 02 – Plan de restauration – Complément d’information 1 – Premier agrandissement de la halde

1 Décembre 2018

Télécharger Vue

Windfall – 02a – Plan de restauration – Questions et réponses 1 – Complément d’information 1

1 juillet 2019

Télécharger Vue

Windfall – 02b – Plan de restauration – Questions et réponses 2 – Complément d’information 1

1 octobre 2019

Télécharger Vue

Windfall – 03 – Plan de restauration – Complément d’information 2 – Deuxième agrandissement de la halde

1 juin 2020

Télécharger Vue

Descriptions de projets et résumés

09 Cd Centre de données 9.001
Pour en savoir plus

Description de projet – Fédéral

12 juin 2017

Télécharger Vue

Description de projet – Fédéral – Résumé

12 juin 2017

Télécharger Vue

Renseignements préliminaires du projet – Provincial

23 mai 2017

Télécharger Vue